L’expert-comptable joue un rôle important dans l’écosystème d’une entreprise. C’est certainement pour cela qu’il est considéré comme l’un des plus proches conseillers des chefs d’entreprise. L’accès à un tel statut requiert cependant de longues études universitaires et des compétences pluridisciplinaires. Si vous souhaitez changer de métier et vous orienter sur cette voie, vous pouvez vous adresser à une école. Il existe différentes formations à suivre pour devenir expert-comptable.

Devenez expert-comptable : les formations requises

Pour devenir expert-comptable, il faut suivre 8 années d’études universitaires réparties en 3 phases. Toutefois, vous n’avez pas l’obligation de suivre une formation continue. Vous pouvez également passer par d’autres voies pour obtenir le diplôme requis.

Le cursus classique pour devenir expert-comptable

Pour accéder au métier d’expert-comptable, vous pouvez passer par le cursus classique qui s’effectue en trois étapes. La première étape consiste à suivre une formation de 3 ans après l’obtention un bac général ou technologique. Cette formation à la fois théorique et technique vous permet d’obtenir le DCG (diplôme de comptabilité et gestion), qui équivaut à une licence.

Après l’obtention du DCG, vous avez la possibilité de vous préparer pour un diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG). Plusieurs écoles proposent des formations continues, des formations en alternance ou des formations par correspondance. Vous pouvez par exemple choisir le parcours DSCG à Lyon proposé par des écoles d’expertise comptable au concept pédagogique qui a fait ses preuves. Il s’agit d’un diplôme de niveau bac + 5 qui est composé de 7 unités d’enseignement. Pour les formations en alternance, le choix du rythme d’alternance ne relève pas de l’apprenant. Il varie d’un employeur à un autre.

Cette formation permet aux candidats d’approfondir leurs connaissances et d’acquérir de nouvelles compétences en audit. À la fin de ce cursus, vous serez donc capable d’analyser des situations complexes et de prendre des décisions stratégiques. De plus, il vous permet d’accéder au diplôme d’expertise comptable (DEC).

Avant de passer l’examen du DEC, il est nécessaire d’effectuer 3 ans de stage professionnel dans un cabinet d’expertise-comptable. L’examen est composé de 2 épreuves écrites, d’un mémoire préalablement rédigé et d’une soutenance orale. Vous ne pouvez devenir expert-comptable que si vous êtes titulaire du DEC. Pour exercer la profession, vous devez obligatoirement vous inscrire à l’ordre des experts-comptables et prêter serment. Vous serez alors soumis à une déontologie rigoureuse.

formation expert-comptable

Les chemins de traverse pour devenir expert-comptable

En France, il existe une forte demande pour ce métier. Si vous souhaitez devenir expert-comptable sans avoir fait le cursus classique, il existe des passerelles qui vous mèneront près du but.

Le plus connu des diplômes qui permettent de devenir expert-comptable, est le master en Comptabilité Contrôle Audit (CCA). Ce diplôme est accessible aux candidats titulaires de licences universitaires ou de licences des écoles de commerce. Avec cette formation, vous obtenez le maximum d’équivalences avec le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG). Cela vous permet de commencer votre stage d’accès au DEC sans avoir validé la totalité des épreuves du DSCG.

Il existe également des alternatives pour ceux qui n’ont pas pu obtenir leur baccalauréat. Certains diplômes peuvent vous aider à accéder aux études supérieures et à valider une expérience professionnelle, sans baccalauréat :

  • La capacité en droit : selon les notes obtenues, elle donne l’accès à la 1ère année ou à la 2e année de licence en droit.
  • La capacité en gestion : avec 3 ans d’expérience professionnelle, elle offre la possibilité de postuler en 3e année de licence.
  • Le DAEU : équivalent au baccalauréat, il permet d’accéder aux études supérieures et à certains concours administratifs.

En plus de ces solutions, le BTS CGO (Comptabilité et Gestion des Organisations) est également ouvert à des candidats sans baccalauréat, seulement sous condition d’expérience professionnelle. La formation en BTS vous donne ensuite accès au DCG, qui est également accessible pour les titulaires d’un DUT en Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA).

Une autre possibilité de devenir expert-comptable est d’utiliser ses acquis professionnels. Avec la VAE, vous pouvez faire valider tout ou une partie de votre diplôme, avec une expérience professionnelle d’au moins un an en comptabilité. Cette procédure vous dispense donc de passer les épreuves écrites et orales, à condition d’avoir une expérience et des compétences semblables à celles d’un expert-comptable. De plus, vous pouvez justifier cette année d’expérience avec du volontariat, du bénévolat ou le fait d’avoir occupé des responsabilités syndicales.

Devenez expert-comptable : les soft skills requises

Pour devenir expert-comptable, les compétences techniques seules ne suffisent plus. Avec les évolutions du le monde professionnel, il devient indispensable de miser sur le capital et les qualités humaines. L’expert-comptable doit également avoir un certain nombre de compétences comportementales, appelées soft skills. Certaines de ces capacités complémentaires sont indispensables chez les candidats, tandis que d’autres s’acquièrent avec l’expérience dans le domaine.

Les soft skills et prérequis pour devenir expert-comptable

Les entreprises et cabinets comptables recherchent généralement certaines soft skills chez les candidats au poste d’expert-comptable :

  • un bon sens de l’organisation et de gestion du temps pour hiérarchiser les diverses tâches et respecter les délais,
  • une résistance au stress pour être capable de vite réagir, notamment pendant les périodes fiscales,
  • une capacité d’analyse et d’interprétation des chiffres, ainsi qu’un savoir-faire pour faire face aux enjeux rencontrés.

Ces compétences comportementales peuvent permettre au candidat d’être recruté au sein d’un cabinet d’expertise-comptable. Néanmoins, une fois recruté, vous aurez besoin d’en développer certaines pour évoluer de façon exceptionnelle en interne.

Les soft skills à développer pour évoluer en interne

Si vous exercez une fonction en expertise-comptable au sein d’un cabinet, vous devez vous appuyer sur des compétences pour vous démarquer. Pour être un expert-comptable exceptionnel, vous devez donc développer :

  • Le leadership : avec des compétences managériales, vous pouvez véhiculer les valeurs du cabinet, accompagner les salariés et prendre des initiatives pour une nouvelle direction stratégique.
  • L’esprit d’équipe : pour interagir avec les acteurs professionnels (vos collaborateurs, vos clients ou des partenaires externes).
  • Le travail collaboratif : pour plus d’efficacité, plus d’efficience et une plus forte implication.
  • La communication et la convivialité : pour fédérer vos équipes, mais aussi fidéliser et développer votre portefeuille clients (pour cela, il faut adopter une écoute active).
  • Votre intelligence émotionnelle et relationnelle : il s’agira d’apprendre à gérer vos émotions pour être efficace dans l’exercice de votre mission.

En plus de ces compétences transversales, il est recommandé à l’expert-comptable de développer son empathie, qui est une qualité liée à l’intelligence émotionnelle. Elle vous amène à vous mettre à la place des autres, notamment lorsque le travail d’équipe est de rigueur. Il est alors très important d’avoir de l’empathie pour mieux comprendre vos collègues et travailler ensemble.

La flexibilité et l’adaptabilité sont aussi des prérequis que le candidat doit avoir. Il doit pouvoir sortir de sa zone de confort, en recherchant de nouvelles compétences. Cela peut se faire à travers des formations en continu. Le professionnel doit aussi être disponible en termes d’horaires face aux nouvelles missions. Cette capacité montre qu’il peut facilement s’adapter au changement, ce qui lui permet de résister aux situations imprévues.

Les soft skills comme la curiosité et la créativité sont aussi indispensables pour qu’une entreprise reste compétitive sur le marché. Un expert-comptable qui innove est certainement un moteur pour l’entreprise. Développer un esprit créatif permet également de ne pas avoir peur de l’inconnu et d’avancer vers de nouveaux projets.

Toutes ces capacités sont des qualités qui se développent avec l’expérience. Elles feront certainement de vous le candidat idéal pour une promotion.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Quelles sont les principales missions d’un cabinet de recrutement ?

Contrairement aux idées reçues, l’importance des cabinets de recrutement ne se limite pas …