Bien plus qu’un artisan, le boulanger est un entrepreneur. Au-delà de son esprit créatif et de son savoir-faire, il doit faire preuve de minutie et d’organisation pour gérer, développer et pérenniser son activité. Comment faire ? Voici le guide.

Vos qualités managériales, la clé du succès de votre boulangerie

La gestion d’une boulangerie est un véritable casse-tête à moins d’avoir une équipe qualifiée, professionnelle et engagée dans la réalisation des tâches quotidiennes. Comme vous êtes le pilier de votre entreprise, vos méthodes de travail ainsi que vos capacités managériales constituent les clés de votre succès. En tant que manager, vous devez avoir d’excellentes qualités relationnelles. Au-delà du fait de payer les employés à leur juste valeur, il est important de bien les connaître. Identifier et comprendre leurs points forts, leurs points faibles et leurs blocages vous permettront de mieux les aider à s’améliorer et à gagner en efficacité. Il va sans dire que vous devez être à l’écoute. Au lieu de vous concentrer sur les éventuelles erreurs de votre personnel, soyez attentif, montrez-leur le bon exemple et encouragez-les à s’améliorer pour exceller dans leur mission.

Il est aussi judicieux d’organiser régulièrement des ateliers et des team building pour favoriser les échanges et intégrer les nouveaux. N’hésitez pas à demander à vos salariés leurs avis sur tel ou tel produit pour le rendre meilleur. Accepter les critiques constructives pourra vous aider à prendre les bonnes décisions.

Il faudra également fixer des objectifs pour chacun et mettre à disposition les outils nécessaires pour les atteindre. Par ailleurs, vous devez ne pas avoir peur de déléguer les tâches. Tout contrôler risque de vous porter préjudice. Bien que le fait d’être multitâche soit un atout considérable, la réalisation des tâches chronophages et fastidieuses vous ralentit. Vous risquez de vous retrouver débordé et noyé dans toutes vos responsabilités. De plus, vos collaborateurs pourraient se sentir incapables, se décourager et se désintéresser du travail à faire si vous êtes toujours derrière eux pour surveiller leurs faits et gestes.

Utilisez une caisse enregistreuse pour optimiser la gestion de vos finances

Le succès de votre boulangerie dépend également de vos capacités de gestion financière. Pour connaître avec exactitude les bénéfices générés au quotidien, le fait d’avoir recours à une caisse enregistreuse pour votre boulangerie est une solution judicieuse. Cela permet à votre équipe de gagner en temps et en efficacité. Les clients n’ont plus à patienter pour connaître le montant qu’ils doivent payer ou recevoir leur monnaie. Il ne sera plus nécessaire d’avoir une calculatrice. Les opérations s’effectuent en deux temps trois mouvements.

boulanger, gérant d'entreprise

Quelle caisse enregistreuse choisir pour sa boulangerie ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour trouver la caisse enregistreuse idéale. Le mieux est de choisir un modèle intuitif et facile à utiliser pour que vous et vos employés puissiez être immédiatement opérationnels. L’interface de la machine doit être en mesure d’optimiser le processus d’encaissement pour vous permettre de gagner du temps sur toutes les transactions. Cet appareil doit être adapté à votre activité de boulanger et se conformer aux besoins des clients. La caisse choisie devra aussi être dotée de fonctionnalités avancées et nécessaires au bon développement de votre commerce : reporting quotidien, analyse comparative N-1, progression et analyse des marges, etc.

Bien entendu, la gestion comptable de votre commerce est un paramètre essentiel au choix de la caisse enregistreuse. Le logiciel intégré doit pouvoir vous fournir toues les passerelles de communication aux acteurs du marché et un suivi détaillé des opérations. De cette façon, vous serez certain de l’exactitude, de la fiabilité et de la véridicité de vos comptes et de votre bilan financier.

L’espace de votre boulangerie doit également être pris en compte dans le choix de la caisse. Il serait dommage que cette dernière gêne la circulation des employés et des clients. En plus d’allier confort d’utilisation et productivité, votre caisse ne doit pas encombrer la pièce. D’autre part, le matériel doit être robuste et durable, étant donné qu’il sera utilisé tout au long des heures de travail. Il est également important de savoir que les systèmes d’encaissement doivent être conformes aux normes fiscales du BOI et aux contraintes de sécurisation liées à la sauvegarde et à l’archivage de données pour permettre aux autorités compétentes de les interpréter.

Où trouver une caisse enregistreuse fiable ?

Plusieurs modèles de caisse enregistreuse sont actuellement disponibles sur le marché : monnayeurs automatiques, caisses enregistreuses tactiles, etc. Vous pouvez trouver sur des plateformes spécialisées des logiciels d’encaissements intuitifs, personnalisables, efficaces et aux normes pour atteindre vos objectifs et développer votre commerce. En fonction de vos besoins, diverses fonctionnalités peuvent être intégrées au système.

Par exemple, il est possible de profiter d’une fonction « gestion des comptes clients » pour simplifier la vente à crédit, le paiement et l’encaissement partiels, les commandes, la fidélité, les abonnements et bien d’autres. Vous pouvez aussi recevoir des statistiques fiables sur les ventes, les fournisseurs, les clients et les chiffres d’affaires grâce au système d’encaissement. La gestion des tares peut également être simplifiée.

boulangerie

Limitez le gaspillage et faites preuve de prévoyance

Il va sans dire que vous devez prendre en compte les dépenses pour rentabiliser votre activité. Celles-ci ne doivent pas dépasser les bénéfices générés pour éviter les pertes. De ce fait, il est impératif de limiter le gaspillage. Dans une boulangerie, plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce phénomène : surstockage, manque d’équipements de stockage, trop de produits invendus, etc. Heureusement, plusieurs solutions existent pour y remédier. Pour éviter de gaspiller les produits invendus d’aujourd’hui, par exemple, vous pouvez les revendre à moitié prix le lendemain ou les donner à des associations ou des particuliers. Il est aussi possible de revaloriser les pains rassis en les intégrant dans des recettes : pain perdu, pudding, chapelure, etc. Bien entendu, vous ne devez pas dépasser la prévision de vente pour limiter au mieux le gaspillage.

Surveiller les marges est également indispensable pour éviter les ventes à perte. Usez de vos talents de négociateur auprès des fournisseurs et soyez méthodique lors du calcul du prix de revient. Lorsque vous établissez le bilan financier de l’entreprise, n’oubliez pas de faire l’inventaire de vos stocks. Ainsi, vous pouvez déterminer avec précision les produits qui manquent et ceux qui sont encore disponibles en grande quantité. Cela vous permettra d’éviter les excès et de maîtriser correctement votre budget.

Mettez en place une excellente organisation pour bien gérer votre commerce

Dans tous les domaines professionnels, l’organisation est la clé de la réussite. Notons que votre organisation se reflète dans votre manière de gérer votre environnement de travail. Comme tous les métiers, le fait d’être artisan boulanger implique des plages horaires particulières et assez contraignantes. En plus d’être matinal, il est impératif d’établir un emploi du temps précis de chaque journée pour éviter de se retrouver au dépourvu. Cela vous permettra d’être plus efficace, d’optimiser votre temps et d’être moins stressé au quotidien.

Le mieux est de planifier en amont tout ce que vous avez à faire durant la semaine à venir. Listez vos tâches et rendez-vous par ordre de priorité et n’oubliez pas de prévoir du temps pour vous et pour les imprévus. Pour cela, vous pouvez utiliser un agenda papier ou une application dédiée telle que Trello. Chaque jour, pensez à prendre 10 à 15 minutes pour faire le point.

Restez attentif aux besoins et aux attentes des clients

L’innovation est de mise pour se démarquer, développer votre boulangerie, acquérir de nouveaux clients, fidéliser les clients actuels, maintenir et fructifier le chiffre d’affaires. Permettez à vos clients d’exprimer leurs envies et leurs avis sur vos produits et services. Tous les moyens sont bons pour ce faire : installation d’une boîte à idées sur le comptoir, création d’un site internet, présence sur les réseaux sociaux, etc. Tous ces éléments vous permettront de mieux connaître vos clients, de mieux répondre à leurs attentes et aussi de déterminer les axes d’amélioration nécessaires au bon fonctionnement de votre entreprise.

Pour toucher un maximum de public, n’hésitez pas à élargir votre gamme de produits. Proposez par exemple des délices pour chaque moment de la journée et des paniers gourmands pour satisfaire les petits et les grands. Pensez aussi à valoriser les produits de votre terroir en les intégrant dans vos recettes. C’est une bonne idée pour se distinguer de la concurrence.

L’ouverture d’une boulangerie représente une belle aventure semée d’embûches. Pour pérenniser votre commerce et décupler votre chiffre d’affaires, une excellente gestion du stock, du portefeuille, du personnel et de tous les aspects de votre activité est indispensable pour ce faire. En tant que leader, vous devez faire preuve d’une organisation sans faille pour garantir le développement de votre entreprise. Munissez-vous des équipements indispensables et motivez les troupes pour exceller dans le domaine, booster les ventes et améliorer votre image. En cas de difficultés, vous pouvez toujours solliciter des professionnels pour identifier les failles de votre stratégie et vous montrer la marche à suivre pour y remédier.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Quel emballage choisir pour vos clients ?

Vous faites de la vente en ligne et vous êtes toujours à la recherche de nouvelles solutio…