Revient-il moins cher de régler les diagnostics immobiliers en pack ? La réponse est oui. Toutefois, le tarif de l’offre dépend de plusieurs critères. D’ailleurs, le prix unitaire des diagnostics immobiliers varie aussi en fonction de divers éléments, dont la localisation géographique du bien. Voyons de plus près si les diagnostics immobiliers sont obligatoires et quel est le mode de calcul de leurs prix. Il est aussi bon de savoir où trouver un spécialiste dans ce domaine et à combien s’élèvent les diagnostics immobiliers sur le marché actuel.

Le diagnostic immobilier est-il obligatoire ?

Les diagnostics immobiliers à réaliser sont fixés par différentes lois. Les lois applicables varient en fonction de la date de construction du bien et de sa localisation. La nature de l’opération (location, vente, travaux de construction ou démolition) est aussi importante pour déterminer la législation applicable au cas échéant. Ce dernier critère est également décisif dans l’identification des diagnostics immobiliers obligatoires.

Diagnostic immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Le diagnostic immobilier est l’opération permettant de vérifier la conformité d’un bien immobilier. À l’issue de cette étape, le propriétaire du bien recevra un DDT complet qu’il est tenu de présenter au futur locataire ou acheteur. Le DDT ou Dossier de diagnostic technique regroupe tous les documents attestant des informations techniques sur le bien diagnostiqué. Certains diagnostics sont obligatoires, selon le cas.

Faites appel à un expert et consultez le tarif d’un diagnostic immobilier afin de fixer votre budget. D’ailleurs, la liste des diagnostics immobiliers obligatoires varie en fonction du statut du logement (en vente ou en location).

Les diagnostics immobiliers obligatoires et leur durée de validité

D’une manière générale, les diagnostics immobiliers obligatoires sont au nombre de dix. Analysons-les en détail et voyons leur durée de validité respective.

diagnostic immobilierLe DPE ou Diagnostic de performance énergétique

Ce diagnostic est obligatoire pour toutes sortes d’habitations. Il permet de déterminer la consommation énergétique du bien et d’estimer ses émissions de gaz à effet de serre. Il reste valide pendant 10 ans.

Le diagnostic électrique

D’une durée de validité de 3 ans, il est obligatoire pour les habitations de plus de 15 ans qui doivent vérifier leur installation électrique. Cela permet au futur acquéreur de garantir la sécurité du bien immobilier.

Le diagnostic termites

Obligatoire dans tous les départements français, ce diagnostic doit être réalisé si le bien immobilier se situe dans une commune déclarée « zone d’infestation ». Il permet de déterminer la présence ou non de termites et d’autres insectes xylophages.

Le diagnostic amiante

Les habitations construites avant 1997 font l’objet d’une vérification obligatoire afin de rechercher la présence d’amiante sur les lieux. La validité du diagnostic est illimitée. Toutefois, elle est réduite à 3 ans si des traces d’amiante ont été détectées.

Le diagnostic gaz

Ce diagnostic est valable pendant 3 ans et doit être réalisé si votre installation de gaz remonte à plus de 15 ans. Il vous permet ainsi d’analyser et d’éliminer le risque d’incendie ou d’explosion susceptible de survenir en cas d’installation défectueuse.

Le diagnostic plomb

La validité de ce diagnostic est illimitée, sauf si la présence de plomb a été prouvée. Dans ce cas, le diagnostic sera valable pendant 6 ans. Il vise notamment à évaluer la quantité de plomb présente dans une maison ou un appartement construit avant 1949. Il permet aussi de détecter une éventuelle intoxication liée à cette substance et d’analyser le risque d’exposition.

Le diagnostic risques et pollutions

Le diagnostic risques et pollutions a une durée de validité de 6 mois. Également appelé ERP (État des risques et pollutions), il permet de signaler les dangers industriels et naturels susceptibles de survenir dans la commune où se situe le logement.

Le diagnostic loi Boutin

Ce diagnostic est obligatoire, mais uniquement pour les biens à louer en tant que résidence principale. Sa durée de validité est illimitée, sauf si des travaux de réaménagement s’imposent.

Le diagnostic loi Carrez

Il s’agit d’un diagnostic obligatoire pour les biens immobiliers en copropriété qui sont à vendre.

Le diagnostic ANC (Assainissement non collectif)

Ce diagnostic permet de vérifier la conformité du système d’évacuation des eaux usées vis-à-vis des normes en vigueur.

Pour résumer, voici quelques points à retenir. Si votre bien est à vendre, vous devez réaliser les six premiers diagnostics de la liste. Toutefois, vous devez aussi réaliser un diagnostic loi Carrez si vous êtes copropriétaire. Vous êtes également tenu d’effectuer le diagnostic ERNMT ou État des risques naturels miniers et technologiques. En revanche, si votre bien est à louer, seuls les diagnostics plomb, ERNMT, amiante et énergétique sont obligatoires.

Conseils pour trouver un diagnostiqueur immobilier

Que votre bien soit en location ou en vente, il n’y a rien de mieux pour avoir un DDT fiable qu’en faisant appel à un diagnostiqueur immobilier certifié. Pour cela, n’hésitez pas à comparer les offres des professionnels qualifiés situés dans votre zone géographique. Pensez également à consulter l’annuaire officiel des diagnostiqueurs certifiés. Ces derniers sont répertoriés sur le site du ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Par ailleurs, vous pouvez également essayer les comparateurs de diagnostics immobiliers pour trouver les offres présentant le meilleur rapport qualité-prix.

Qui paie les diagnostics immobiliers ?

Selon la loi, le vendeur sera tenu de présenter le DDT si le bien immobilier est à vendre. De ce fait, il lui revient de prendre en charge les coûts liés à l’établissement de ce dossier. Toutefois, rien n’empêche les deux parties de convenir de manière à ce que l’acheteur couvre ces frais.

Dans le cadre d’une location, le DDT doit être fourni par le bailleur. Ainsi, les frais liés au montage de ce dossier sont exclusivement à sa charge.

Comment est calculé le prix d’un diagnostic immobilier ?

Comme il n’existe aucune disposition législative sur la fixation du prix d’un diagnostic immobilier, les professionnels sont libres d’établir leurs tarifs. Cependant, ils se basent généralement sur cinq principaux critères : le type de diagnostic, la superficie du bien, la localisation, la nature du logement et l’année de construction.

Le type de diagnostic

Le type de diagnostic influe sur le prix, car la durée et la complexité varient d’une opération à une autre. Les compétences nécessaires à la réalisation du diagnostic constituent également un facteur important.

La superficie et la nature du logement

La surface totale du logement et le nombre de pièces influencent également le prix d’un diagnostic. Plus le nombre de mètres carrés à diagnostiquer augmente, plus le tarif est élevé. Toujours dans cette optique, la nature du logement est également un critère important. En général, une maison revient plus chère à diagnostiquer qu’un appartement, particulièrement si elle est meublée. En effet, les éléments à contrôler sont plus nombreux. Il existe également des dépendances supplémentaires dans une maison, notamment les combles, la cave et le garage.

La zone géographique

La localisation est aussi un facteur important, car le coût de la vie dans la zone géographique concernée et la distance de déplacement du diagnostiqueur sont différents. Par ailleurs, la présence de nombreux diagnostiqueurs dans une même région peut jouer en votre faveur, car vous pouvez miser sur la concurrence.

L’année de construction du logement

La date de construction du logement influe aussi sur le prix du diagnostic immobilier. En effet, le niveau, le nombre et le type d’expertise dépendent du fait que le bien soit récent ou ancien.

Quoi qu’il en soit, payer un diagnostic immobilier à l’unité est plus onéreux. Optez pour un pack si vous souhaitez réaliser des économies.

Pack de diagnostics immobiliers : la solution pour payer moins cher

En moyenne, quatre à sept diagnostics immobiliers sont réalisés par les professionnels, que le logement soit en vente ou en location. En optant pour une offre en pack, les diagnostiqueurs peuvent s’organiser de manière à effectuer les opérations en une seule fois. Par conséquent, un seul déplacement suffit, ce qui réduit considérablement les coûts. De plus, si vous confiez les travaux à une seule entreprise, celle-ci sera plus à même de vous accorder une remise allant jusqu’à 50 %.

En plus de régler vos diagnostics immobiliers en pack, prenez de l’avance dans votre demande d’intervention pour bénéficier du meilleur prix. En effet, certains professionnels profitent de l’urgence des opérations pour augmenter les prix.

recherche de termites par un diagnostiqueur

Quel est le prix d’un diagnostic immobilier ?

Nous pouvons vous indiquer quelques fourchettes de prix selon les propositions existantes sur le marché.

Prix d’un diagnostic immobilier à l’unité

Si le logement est mis en location, voici les fourchettes de prix correspondant au type de diagnostic :

  • diagnostic de performance énergétique : entre 90 € et 200 €,
  • électrique : entre 70 € et 150 €,
  • gaz : entre 100 € et 150 €,
  • plomb : entre 110 € et 300 €,
  • ERP : entre 15 € et 40 €,
  • loi Boutin : entre 70 € et 120 €.

Si le bien est en vente, les tarifs des diagnostics gaz, plomb, électrique et énergétique sont les mêmes que pour un logement en location. Par ailleurs, voici les fourchettes de prix des autres types de diagnostics :

  • termites : entre 70 € et 180 €,
  • amiante : entre 80 € et 150 €,
  • loi Carrez : entre 70 € et 150 €,
  • ANC : entre 100 € et 150 €.

Le tarif d’un diagnostic immobilier varie d’un professionnel à un autre et d’un logement à un autre. N’hésitez pas ainsi à comparer toutes les offres et à demander la possibilité de prendre un pack.

Prix d’un pack complet de diagnostics immobiliers

Si la maison est en vente, le pack de diagnostics immobiliers coûte entre 330 € et 440 €. En revanche, si elle est mise en location, le prix du pack est de 220 € à 300 €.

Si l’appartement est en vente, le tarif du pack est souvent compris entre 290 € et 420 €. En revanche, il est de 190 € à 280 € si le logement est en location.

Sachez que, dans les deux cas, certains packs de diagnostics immobiliers peuvent coûter jusqu’à 700 €.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Préparer sa retraite : voici 5 solutions d’investissement

Le système actuel ne garantit plus la sécurité financière à tous les travailleurs après le…