Les factures impayées sont à l’origine près de 25 % des faillites des petites et moyennes entreprises. En effet, les retards de paiement de vos clients peuvent occasionner des difficultés de trésorerie et vous obliger à trouver des financements additionnels pour compenser vos créances. Pour prévenir l’insolvabilité de vos partenaires commerciaux et garantir la stabilité financière de votre société, il est nécessaire de prendre certaines mesures juridiques et administratives.

Souscrivez une assurance-crédit auprès d’une compagnie fiable

L’assurance-crédit est une couverture qui vous fait bénéficier d’une indemnisation en cas de non-règlement de vos créances commerciales. Ce type de contrat garantit l’équilibre de vos flux de trésorerie et le recouvrement de vos factures impayées, quel que soit le motif d’insolvabilité du débiteur (redressement judiciaire, liquidation, etc.). Si cette offre présente de nombreux avantages pour les entreprises (TPE, PME, GE, etc.), il est tout de même nécessaire de comparer les formules proposées par les compagnies d’assurance.

Quels sont les avantages de l’assurance-crédit pour votre société ?

En souscrivant un contrat d’assurance-crédit, vous obtenez en temps réel des informations sur la situation financière de vos clients. L’assureur vous prévient non seulement en cas d’insolvabilité du débiteur, mais il prend également en charge les démarches à l’amiable ou judiciaires nécessaires pour le recouvrement de vos créances.

En cas d’échec des tentatives de récupération de vos fonds, vous bénéficiez d’une indemnisation allant jusqu’à 90 % du montant hors taxes de la facture non soldée. Ainsi, grâce à l’assurance-crédit, vous pouvez réduire considérablement vos risques d’impayés et développer sereinement votre entreprise. Cette garantie vous donne également la possibilité d’accorder des délais de paiement supplémentaires aux débiteurs défaillants, d’accepter de nouvelles commandes sans craindre une insolvabilité et de prospecter de nouveaux marchés (locaux et internationaux).

Par ailleurs, la souscription d’une garantie impayée rassure les institutions bancaires qui peuvent facilement vous octroyer un prêt ou augmenter votre ligne de crédit. Ce type de contrat autorise l’assureur à publier la situation irrégulière du client auprès des organismes financiers. De ce fait, le débiteur s’acquitte de sa dette dans les meilleurs délais afin de conserver une bonne réputation et d’éviter d’être qualifié de « mauvais payeur ».

Quelles sont les garanties incluses dans ce type de contrat ?

Bien que l’assurance-crédit couvre principalement les risques d’impayés, des garanties complémentaires peuvent être souscrites. En fonction de votre secteur d’activité, l’assureur peut vous proposer un contrat dont la couverture inclut les créances contestées, les stocks en consignation ainsi que les avances versées aux fournisseurs. Il existe également des garanties spécifiques donnant droit à une indemnisation en cas de catastrophes naturelles.

Pour répondre aux besoins des grandes entreprises et de leurs filiales, les assureurs proposent des couvertures intitulées :

  • acheteur unique,
  • clients principaux ou stratégiques,
  • excédent de pertes,
  • Single Risk.

Par ailleurs, pour vous aider à faire face à un besoin ponctuel de couverture, la compagnie peut vous proposer un contrat sur mesure valable entre 3 et 12 mois. Cette solution vous permet de vous prémunir contre le risque d’insolvabilité de vos débiteurs sans limitation de montant.

factures impayées assurance-crédit

Assurance-crédit : utilisez un comparateur pour trouver la garantie adaptée à vos besoins

Les assureurs proposent de nombreuses solutions de couverture qui sont plus ou moins adaptées aux risques d’impayés encourus par les TPE, PME ou grands comptes. Ainsi, pour trouver une offre conforme aux besoins de votre entreprise, renseignez-vous sur les assurances-crédit en utilisant un comparateur en ligne.

Grâce à cet outil, vous obtenez des informations pertinentes et objectives sur les garanties et les tarifs proposés par les principaux acteurs du marché. Vous pouvez examiner et confronter plusieurs données telles que le pourcentage de couverture, le délai d’indemnisation, la quotité ainsi que les services intégrés (recouvrement, gestion des contentieux, assistance pour la rédaction de vos conditions générales de vente, etc.).

Il est également possible de comparer certaines garanties spécifiques, en l’occurrence la participation aux bénéfices, la sécurité litiges, les risques de fabrication et les menaces politiques. Une fois que vous trouvez une formule intéressante (forfaitaire, globale, mono acquéreur, etc.), vous pouvez contacter directement l’assureur en ligne et souscrire au contrat.

Par ailleurs, les comparateurs d’assurance-crédit performants intègrent des simulateurs qui vous permettent d’évaluer l’incidence des impayés sur votre activité. Vous pouvez utiliser ce type d’outil pour déterminer le chiffre d’affaires supplémentaire à générer pour absorber une facture non soldée.

Vous avez également la possibilité d’évaluer la solvabilité des clients, de déterminer le délai de transmission d’une facture impayée et de connaître le montant total de couverture de votre contrat. Cette dernière donnée varie en fonction de plusieurs facteurs tels que le secteur d’activité de votre entreprise, la répartition de votre chiffre d’affaires, le taux des découverts clients, etc.

Renseignez-vous sur la solvabilité de vos partenaires commerciaux

Pour vous protéger contre les risques de factures impayées, nous vous conseillons d’analyser la situation administrative et financière de vos clients ou prospects. Cette vérification doit être effectuée en amont de la relation commerciale, mais également durant la coopération, afin d’avoir la certitude que le partenaire est en mesure de tenir ses promesses.

La capacité de remboursement de votre clientèle peut être mesurée grâce à plusieurs sources d’informations telles que le registre de commerce, le code APE, l’actionnariat, les données comptables, les procédures judiciaires en cours ainsi que l’endettement auprès des organismes bancaires.

Ces données vous permettent de dresser le profil de risque de vos partenaires commerciaux et de les classer en fonction du seuil de solvabilité. Dès lors, vous pouvez mettre en place une politique de crédit adaptée à chaque situation et rédiger vos conditions générales de vente (CGV). Ce document doit comporter certaines mentions légales obligatoires telles que les modalités de paiement, les pénalités de retard, etc. Un bon de commande et une facture doivent également être signés par le client après chaque prestation afin d’attester de son consentement.

Par ailleurs, lorsque vous faites signer des conditions de vente à un partenaire, évaluez son comportement de remboursement. Si les engagements sont respectés, vous pouvez maintenir les clauses du contrat ou renégocier les échéances. Dans le cas contraire, revoyez les modalités de paiement et faites-vous accompagner par un assureur crédit afin de garantir le recouvrement de vos créances. De plus, si vous n’avez que peu de données sur la solvabilité de vos nouveaux partenaires commerciaux, évitez de rédiger des CGV flexibles.

solutions factures impayées entreprise

Optez pour l’affacturage ou la cession Dailly

L’affacturage représente l’une des meilleures solutions permettant de protéger votre trésorerie, que vous exerciez sous le régime de la micro-entreprise ou de la SARL. Ce procédé consiste à céder vos créances à une société financière dénommée factor qui prend en charge les risques d’impayés ainsi que l’encaissement des factures. L’opération permet également de débloquer un financement pour la gestion de votre activité sur le court terme.

Grâce à l’affacturage, vous évitez non seulement les procédures judiciaires liées au recouvrement de vos créances, mais vous bénéficiez d’une prise en charge administrative complète de votre poste client. Les factors utilisent en effet des outils digitalisés pour effectuer les relances et suivre le niveau de remboursement des impayés.

La cession Dailly est par ailleurs un mécanisme de financement à court terme vous permettant de contourner la problématique du recouvrement des bordereaux non honorés. L’opération consiste à transférer vos factures à un organisme bancaire en contrepartie de l’ouverture d’une ligne de crédit ou d’un découvert autorisé. Bien que ce système ne supprime pas le risque d’impayés, il permet de couvrir la totalité du montant réclamé au débiteur. Toutefois, en cas de factures non soldées, le coût de la créance est systématiquement débité de votre compte.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Quelles sont les principales raisons pour investir dans une assurance-vie ?

L’assurance-vie (couteau suisse de l’épargne) est un placement financier, très connu sur l…