Le consulting est un secteur d’activité dont on entend de plus en plus parler sans pour autant être toujours très au fait de ce qu’il recouvre, quand bien même son nom le dit finalement assez bien. Le consultant est une personne qui, par son expertise, est à même de conseiller une entreprise dans son domaine de compétences. Il peut être question d’obtenir de meilleurs rendements, ou même de lisser une image qui ne passe pas nécessairement bien auprès du grand public. Les domaines d’application sont aussi nombreux qu’il existe de secteurs d’activité, cela peut même aller jusqu’à être utilisé en politique. Partout où il existe des axes d’amélioration, on peut faire appel à un consultant, ainsi, tous les services de l’entreprise peuvent être concernés.

Il existe, pour un consultant, plusieurs façons d’exercer son métier. En effet, il est souvent question de remplir une mission ponctuelle qui ne s’installe pas dans la durée. C’est pourquoi la plupart des consultants exercent sous l’une des formes suivantes : en freelance ou en tant que salarié d’un cabinet de conseil. Un nouveau statut émerge cependant, il se situe un peu entre les deux précédents : le salarié bénéficiant du portage salarial entreprise. Nous vous proposons avec ce billet de vous expliquer les différences entre ces statuts.

En freelance

C’est, comme son nom l’indique, un travailleur indépendant. Le terme freelance ne correspond en rien à un statut, il s’agit simplement d’un terme utilisé en opposition au travailleur salarié. Travailler en freelance, c’est bénéficier d’une autonomie totale, et ce, à tous les niveaux de son activité. On décide soi-même de ses jours et horaires de travail, on choisit ses missions et éventuellement ses clients, on fixe ses propres tarifs, tout en ayant bien évidemment intérêt à rester dans une fourchette acceptable et représentative de ceux pratiqués par nos concurrents. En un mot comme en cent, être freelance, c’est bénéficier d’une liberté totale. En contrepartie, c’est à nous de prospecter, de nous faire connaître afin de décrocher le plus de contrats possibles.

Au sein d’un cabinet de conseil

C’est le même travail de fond, à cela près que c’est notre employeur, le cabinet en l’occurrence, qui va nous confier des missions. Un cabinet de conseil regroupe souvent de nombreux consultants qui ont des domaines d’excellence différents. Cela leur permet de proposer leurs services au plus grand nombre.

Le portage salarial

Le salarié qui en bénéficie est à la base un indépendant spécialisé dans la prestation de service. Mais en faisant le choix de travailler pour une société de portage, il devient de fait un salarié : en effet, il va signer un contrat de travail, CDD ou CDI, qui le liera à son employeur. C’est ce dernier qui l’enverra sur des missions en fonction des demandes des clients. Le partage salarial permet notamment de bénéficier d’avantages spécifiquement dédiés aux salariés, comme le remboursement des frais professionnels, la possibilité de bénéficier de l’allocation chômage, ou encore d’une mutuelle.

Chaque option dispose de ses avantages propres. À vous de voir celle qui convient le mieux à vos aspirations professionnelles.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Pourquoi contacter un cabinet spécialisé pour un recrutement dans le secteur viticole ?

Toute entreprise viticole qui souhaite se développer doit disposer des ressources humaines…