#freelancelife est peut-être l’hashtag le plus trompeur d’Instagram. Invariablement, il accompagne des images de café et une vue magnifique, ou des personnes en pyjamas confortables par un froid lundi matin. Cependant, être pigiste n’est pas si facile. La réalité est que, même si vous n’avez pas de patron ou que vous n’avez pas besoin de vous présenter au bureau tous les jours, cela représente beaucoup de travail et peut se révéler risqué. Alors, comment vous assurer de réussir ?

Trouvez un créneau pour vos compétences

Réussir en tant que pigiste signifie tout d’abord de s’assurer qu’il existe réellement un marché pour ce que vous offrezIl y a actuellement quelque 4,8 millions de personnes dans le secteur des travailleurs indépendants, selon l’Association des professionnels indépendants et 42% d’entre eux sont des pigistes. Donc, sachez que si vous envisagez de devenir indépendant, vous n’êtes pas le seul à essayer de réussir.

Au cours de la dernière décennie, les secteurs à la croissance la plus rapide pour les indépendants ont été la santé, l’art, la littérature et les médias, ainsi que le sport et le fitness. Cependant, il est possible de travailler en freelance dans presque tous les domaines aujourd’hui, grâce à des modes de travail plus flexibles, tant que le marché est là.

Les meilleures carrières pour les pigistes

Si vous évaluez les meilleures carrières sur une base financière, les avocats indépendants, les consultants en investissement et les développeurs de logiciels arrivent en tête avec des salaires moyens de 40 000 à 60 000 € par an. Cependant, un entraîneur de yoga indépendant peut gagner autant qu’un consultant en affaires indépendant (37k – 38k €). D’un même principe, un concepteur de sites web ou un décorateur d’intérieur peuvent également arriver à leur niveau.

Pour ceux qui recherchent la facilité du style de vie et l’environnement de travail comme critère pour définir les meilleures carrières des pigistes, la situation est légèrement différente. Les photographes, musiciens et acteurs ont tendance à être en tête des sondages, suivis par les architectes, les designers et les paysagistes.

S’installer en freelance

Si vous avez identifié un marché pour ce que vous pouvez offrir, il est essentiel de commencer à développer les compétences nécessaires si vous ne les avez pas déjà acquises. Quiconque envisage de vous employer à titre indépendant vous demandera :

  • des exemples de réalisations, par exemple un portfolio de rédaction ou de conception,
  • des commentaires et appréciations de clients. Si vous n’en avez pas encore, vous pouvez en obtenir en effectuant quelques travaux initiaux bénévolement ou pour un coût modique,
  • toutes les qualifications nécessaires à votre métier,
  • des certifications professionnelles à jour, le cas échéant.

Freelance

Vous devrez également vous assurer que vous avez tout préparé en amont pour vous lancer dans votre première commande, comme tout équipement, support ou espace de travail. De nombreux pigistes commencent à travailler sur leur canapé ou dans leur cuisine. Cependant, il existe de nombreuses options si vous recherchez quelque chose de plus professionnel, ou avec des opportunités de réseautage, comme les espaces de coworking par exemple.

Comment se vendre en tant que pigiste ?

Pour obtenir les commandes dont vous avez besoin, vous devez vous rendre aussi visible que possible auprès du plus grand nombre de personnes concernées :

  • Le réseau : contactez toutes les personnes que vous connaissez, personnellement et professionnellement, et faites-leur savoir que vous devenez indépendant. Les opportunités de travail peuvent provenir des connexions les plus inattendues.
  • Créez une marque personnelle : qu’offrez-vous, qu’est-ce qui vous rend unique et pourquoi les clients devraient-ils vous choisir ?
  • Utilisez les réseaux sociaux : de nombreux pigistes proposent leurs services avec beaucoup de succès via les médias sociaux. Ainsi, vos profils sur LinkedIn, Facebook, Twitter, Instagram, etc. doivent être mis à jour et alimentés.
  • Avoir un site web : quel que soit votre domaine d’activité, un site web est essentiel. Cela permettra aux gens d’obtenir des informations sur vous, de vous contacter facilement et cela vous permettra de gagner en crédibilité.
  • Inscrivez-vous sur les sites d’emplois indépendants : bien que les taux horaires soient souvent bas, des sites spécialisés peuvent être un excellent moyen de commencer à créer un profil. Cela vous permettra de vous faire connaître et de commencer à remplir votre carnet de commandes.

Les meilleurs conseils pour réussir à long terme

Bien évidemment, vous ne voulez pas que votre succès soit de courte durée, le but est de fidéliser et de faire perdurer votre structure. Il s’agit de votre entreprise personnelle, alors traitez-la au mieux et appliquez ces règles :

  • Utilisez toujours un contrat de travail. Si vous avez des supports en place, tout le monde saura à quoi s’attendre, et vous n’aurez pas de mal à vous faire payer les prestations dues.
  • Demandez un acompte. Le gros risque pour les pigistes est d’avoir des difficultés à se faire payer. Si vos clients n’acceptent pas de payer à l’avance, demandez au moins un acompte de 50%.
  • Soyez prêt à travailler le week-end. Lorsque vous démarrez votre activité, oubliez les heures de bureau, vous devrez peut-être passer par la car il serait mal venu de refuser des commandes.
  • Ne considérez pas votre activité comme un passe-temps. Si vous voulez en vivre, consacrez-lui un temps plein.
  • Évitez d’en prendre plus que vous ne pouvez en faire. Il est essentiel de maintenir la qualité de votre travail afin d’éviter le piège de trop en prendre et de faire un mauvais travail.
  • Soyez prêt pour les périodes de sécheresse. Cela se produit parfois lorsqu’on est indépendant, c’est le bon moment pour prendre des vacances ou un peu de temps pour soi. Ne perdez pas votre temps à paniquer ou à vous questionner sur la venue de la prochaine commande. Et assurez-vous d’avoir constitué un fond de réserve suffisant pour éviter d’avoir à emprunter. Mais si toutefois vous avez besoin d’un prêt à court terme, des options existent.
  • Soyez organisé. Il n’y a pas de patron qui vous pousse à la tâche lorsque vous êtes indépendant. Donc, si vous n’êtes pas doué pour la gestion du temps, vous devrez vous améliorer rapidement et savoir prendre des initiatives.
  • Posez votre téléphone. Lorsque vous êtes à la maison, il est facile de tomber dans un vortex Instagram pendant une heure et d’être complètement improductif. Soyez discipliné avec vous-même pour vous assurer de faire le travail dans les temps.
  • Habituez-vous à demander du travail. En tant que pigiste, et en particulier nouvellement installé, le travail ne vient pas automatiquement. Il est important d’être suffisamment à l’aise pour lancer des offres d’emploi et approcher de nouveaux clients potentiels.

Être indépendant demande du cran et du travail acharné. Cependant, si vous parvenez à être assidu et à suivre scrupuleusement ces conseils, cela peut être une excellente façon de vivre, très enrichissante au quotidien.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Marion Jullian
Charger plus dans EMPLOI
Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Pourquoi choisir une niche en tant que rédacteur web ?

Vous êtes rédacteur web ou vous projetez de le devenir ? Vous possédez donc toutes les com…