Tandis que le marché de l’automobile neuve ne cesse de reculer depuis la crise de Covid-19, on assiste à un phénomène sans précédent : le succès du marché de l’automobile d’occasion. On estime en effet qu’il se vend actuellement environ 3,34 voitures d’occasion pour une neuve. En 2019, ce sont près de 5,7 millions de véhicules de seconde main qui ont été achetés en France. Les transactions sont également de plus en plus faciles à réaliser sur internet. Les acheteurs semblent ainsi particulièrement trouver leur compte sur le marché du véhicule d’occasion. Retour sur cet avènement et l’engouement qu’il suscite auprès du public.

Le fonctionnement des plateformes d’achat / revente de véhicules d’occasion

Le système mis en place par les plateformes d’achat / revente de véhicules d’occasion est simple. Il s’agit de proposer aux professionnels et aux particuliers des voitures ou des deux-roues de seconde main reconditionnés. La force d’un site d’occasion automobile est de garantir le véhicule vendu tout en étant absolument transparent sur son état. De plus, cela permet au conducteur de disposer d’un véhicule récent, souvent livré à domicile, le tout à un tarif très attractif.

Depuis la pandémie de coronavirus qui a touché le monde, les acheteurs sont plus enclins à passer par le web. Il n’est ainsi plus obligatoire de se rendre chez un concessionnaire pour choisir sa future voiture ou revendre la sienne. Cela ouvre de grandes possibilités : un accès sans limites à tous les véhicules d’occasion vendus en France. Un grand choix et un moyen important de comparer sans bouger de chez soi qui plaît particulièrement aux consommateurs.

marché de l'automobile d'occasion

Bien sûr, la plupart de ces plateformes ont également des points de vente au sein de l’hexagone. Il est donc facile de faire rapatrier un véhicule vu sur internet sur l’agence la plus proche de son domicile. Une sécurité pour l’acheteur qui peut ainsi voir le produit en mode « réel ». De même pour mettre son véhicule en vente : la structure est un gage de garantie et de sécurité. Ce mode de fonctionnement nous vient tout droit des États-Unis où il connaît un succès immense depuis plusieurs années et affole Wall Street.

Cet engouement n’est d’ailleurs pas près de s’éteindre. L’écart se creuse chaque jour davantage entre le marché du neuf en chute libre et le marché de l’occasion, en pleine expansion. On estime que 6 millions de véhicules en seconde vie auront été vendus à la fin de l’année 2021. En revanche, les prévisions pour la fin de l’année sont de seulement 2 millions de ventes pour les automobiles neuves.

Les raisons du succès de l’automobile d’occasion

Il existe de nombreuses raisons au succès du marché de l’automobile d’occasion. Voici les principales :

  • Le coût des véhicules neufs : le tarif d’un véhicule sorti du garage est de plus en plus élevé. Pourquoi ? Tout simplement, car les automobiles sont de mieux en mieux équipées et la technologie de pointe a un coût. Les normes, notamment en matière de pollution de l’air, sont de plus en plus strictes. Les ingénieurs se doivent alors d’intégrer des équipements technologiques coûteux pour passer les différents tests de mise en circulation. Il faut savoir qu’une voiture neuve coûte en moyenne 25 000 €. Pour un modèle électrique, comptez 10 000 € de plus.
  • Les évolutions règlementaires à venir : Le spectre de l’entrée en vigueur des futures ZFE (zones à faibles émissions), plane. Les conducteurs le savent bien : ils vont bientôt devoir changer leur voiture. Cependant, les modèles électriques et rechargeables neufs sont très onéreux. Les Français se rabattent donc de plus en plus sur le marché de l’occasion. Paradoxalement, on note une recrudescence des ventes des véhicules d’occasion de plus de 10 ans. Malgré les évolutions écologiques, tout le monde n’a pas les mêmes moyens et il est pourtant essentiel de pouvoir se déplacer.
  • Le marché de l’occasion est varié et facilement accessible : sur les sites internet d’achat et de revente de véhicule d’occasion, on trouve des milliers de références. De quoi trouver le modèle de ses rêves, pile dans son budget. Il suffit d’une connexion internet pour consulter cet immense catalogue à son rythme sans se déplacer. On effectue sa sélection facilement et sans être pressé par le temps ni les vendeurs sur place. On peut également faire une estimation de son véhicule actuel et le mettre en vente de façon plus sûre que sur les plateformes d’achat / revente entre particuliers.

Quelques chiffres sur le marché de l’occasion

Vous l’aurez compris, la France, comme le reste du monde, se tourne de plus en plus vers le marché de l’automobile d’occasion. Le ratio entre le marché du neuf et de l’occasion est au plus haut et ne cesse de se creuser. Les ventes de véhicules neufs ont connu un recul notable, ramenant au niveau comptabilisé en 1975 (soit une baisse de plus de 25 %).

En revanche, le marché des véhicules d’occasion n’a connu qu’une légère baisse : – 4,5 %. On dénombre plus de 5,5 millions de véhicules de seconde main vendus en 2020 contre seulement 1.65 million de voitures neuves. En 2019, on vendait 2,61 voitures d’occasion pour une sortie d’usine. Nous sommes aujourd’hui à 3,34 véhicules d’occasion achetés pour un neuf.

marché de l'automobile d'occasion

Le top 10 des voitures d’occasion les plus vendues en 2020

  1. Renault Clio : 358 160 modèles vendus.
  2. Citroën C3 : 199 197 modèles vendus.
  3. Citroën C4  : 157 583 modèles vendus.
  4. Volkswagen Golf : 147 802 modèles vendus.
  5. Renault Twingo : 145 858 modèles vendus.
  6. Renault Mégane : 142 791 modèles vendus.
  7. Renault Scénic : 141 148 modèles vendus.
  8. Peugeot 308 : 140 670 modèles vendus.
  9. Peugeot 206 : 132 615 modèles vendus.
  10. Peugeot 208 : 130 556 modèles vendus.

À titre de comparaison, la voiture neuve la plus vendue en 2020 est la Dacia Sandero. On dénombre 47 609 modèles achetés dans le courant de l’année 2020. Ici encore, on peut noter l’importance budgétaire que les Français accordent à l’achat de leur voiture.

En conclusion de cet article, nous pouvons dire que le succès du marché de l’automobile d’occasion tient à plusieurs facteurs. Tout d’abord la simplicité de son fonctionnement, puis la grande offre que les plateformes mettent en avant, et enfin la problématique budgétaire qui est au centre des préoccupations de nombreux Français. Là où les concessionnaires ont laissé des plumes, la crise de la covid-19 a permis au marché de l’occasion de fleurir et de s’imposer. Une hausse qui a encore de beaux jours devant elle et dont s’inspirent aujourd’hui tous les professionnels de l’automobile.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Entreprise : comment obtenir un label ?

Les entreprises ont plusieurs choix pour attester de leur engagement sociétal et environne…