Dans l’industrie, l’acheminement de fluides est un procédé qui revêt une importance capitale. Il se fait au moyen d’un circuit conçu grâce à des composants variés dont notamment les flexibles hydrauliques. Concrètement comment fonctionne un raccord de flexible hydraulique ? Comment est-il réalisé ? Comment bien choisir son raccord de flexible hydraulique ? Quelles sont les astuces pour bien entretenir un circuit d’eau à usage industriel ?

Raccord de flexible hydraulique : ce qu’il faut savoir

Les raccords de flexibles hydrauliques sont des éléments conçus spécialement pour transporter du fluide hydraulique à destination de composants comme les vannes et les vérins. On retrouve sur le marché, une large gamme de raccords hydrauliques haute pression avec des applications bien distinctes.

Choix d’un raccord de flexible hydraulique

Pour une bonne qualité du raccordement de flexibles hydrauliques, il faut bien sélectionner les éléments nécessaires à leur assemblage. Il s’agit notamment des tuyaux, des raccords industriels, des adaptateurs, des embouts électriques et surtout des flexibles hydrauliques. Pour bien choisir ces éléments dans leur ensemble, il faut tenir compte de la performance à long terme et de la résistance. Toutefois, en ce qui concerne les flexibles hydrauliques, le style de flexible adapté dépend fortement de l’utilisation réservée à cet équipement.

Pour cela, vous devez donc veiller à la correspondance entre le type de flexible hydraulique que vous choisissez et l’utilisation que vous comptez en faire. On relève essentiellement trois types de flexibles hydrauliques qui permettent de raccorder des fluides :

  • Les flexibles en caoutchouc : ce sont les flexibles les plus sollicités dans le monde industriel. Ils se caractérisent par des tresses textiles très solides. Ce type de flexible est adapté si votre projet implique des pressions faibles et moyennes.
  • Les flexibles métalliques : ils se caractérisent à la fois par la rigidité et la souplesse selon la matière de conception. Les flexibles métalliques sont généralement en acier inoxydable, cela leur permet de supporter de grandes pressions (jusqu’à 413 bars) sur une durée relativement longue. Ce modèle est adapté pour les usages qui nécessitent une haute sécurité. Il s’agit entre autres des applications marines, des machines-outils, des turbines à gaz, etc.
  • Les flexibles thermoplastiques : ce type de flexible se démarque par son rayon de courbure bien singulier. Il résiste facilement aux substances chimiques, acides, alcalines, etc., ce qui le rend apte à supporter les pressions élevées et moyennes. Le flexible thermoplastique possède une sécurité renforcée lui permettant d’être utilisé dans des milieux à forte température allant de -40 à 100 degrés en moyenne. Vous pouvez donc l’employer dans les fonderies, les usines de fabrication chimiques, etc.

De plus, pour réussir le choix de son flexible hydraulique, il faut également tenir compte du diamètre, de l’étanchéité et la longueur de la tuyauterie. Ces critères dépendent principalement de la pression souhaitée et de la distance à couvrir par les flexibles.

raccord flexible hydraulique

Assemblage raccord de flexible hydraulique

Pour bien assembler un raccord de flexible hydraulique, il faut suivre un processus méticuleux qui se décline en deux étapes principales. Il s’agit essentiellement du rassemblement des pièces qui composent le flexible hydraulique et leur sertissage. La réalisation de cette opération demande une intervention professionnelle pour garantir un montage en conformité avec les exigences en la matière. Un montage incorrect provoque une séparation entre les éléments raccordés puis entraîne des dégâts matériels onéreux et/ou de graves blessures corporelles.

Stockage et entretien des raccords de flexibles hydrauliques

Pour assurer une bonne utilisation des flexibles hydrauliques, ces derniers doivent être stockés et entretenus dans de bonnes conditions. Pour cela, il est recommandé de mettre en place un système de contrôle d’âge puis de le maintenir durant toute la période d’utilisation du flexible. Celui-ci permettra essentiellement de veiller à ce que le flexible hydraulique soit employé dans les bonnes conditions avant l’expiration de sa date de durée de vie. Les fabricants de ces éléments renseignent généralement une durée de conservation lisible sur l’emballage. Cette durée correspond à la période optimale au cours de laquelle ces équipements seront toujours viables.

Comment entretenir un circuit d’eau à usage industriel ?

Après la mise en place d’un circuit d’eau industriel, la question de l’entretien se révèle très importante. Pour réussir l’entretien de votre circuit d’eau à usage industriel, voici quelques solutions à envisager.

Une maintenance régulière du dispositif

C’est une astuce incontournable pour maintenir son circuit d’eau industriel en bon état. Elle permet en effet de garantir une meilleure qualité aux produits issus de cette eau puis de préserver implicitement la santé des consommateurs (utilisateurs) sur le long terme. À cela s’ajoute l’avantage de la grande durabilité des équipements employés dans la réalisation de ce circuit d’eau. De plus, l’entretien régulier du circuit d’eau à usage industriel permet de réaliser fréquemment des diagnostics pour révéler l’état réel du dispositif. Dès lors, vous pourrez procéder à des remplacements de pièces défectueuses à temps.

Un nettoyage à haute pression

Technique de nettoyage très prisée de nos jours, le nettoyage à haute pression s’emploie dans divers secteurs industriels. Elle consiste à appliquer sur une surface à nettoyer, un jet d’eau de haute pression pour enlever toute sorte de saletés, tâches et résidus. Cette technique vous permet ainsi d’entretenir efficacement votre circuit d’eau de façon écologique et douce.

L’un des avantages les plus impressionnants de cette méthode est qu’elle permet d’atteindre facilement les zones les plus difficiles d’accès. Par conséquent, que votre circuit d’eau soit fermé ou ouvert, vous êtes certain de bénéficier d’une meilleure performance d’entretien avec le nettoyage à haute pression. Ce type d’opération est indiqué toutes les deux semaines pour les circuits destinés à une consommation alimentaire. Cette durée est d’un mois pour les circuits dont l’eau est destinée à la climatisation.

Une utilisation de produits nettoyants

L’entretien de circuit d’eau à usage industriel peut se faire à l’aide de produits nettoyants qui peuvent être soit chimiques, soit naturels. Dans la gamme des produits nettoyants naturels, on relève :

  • le vinaigre blanc,
  • le bicarbonate de soude,
  • le gros sel,
  • le marc de café,
  • l’eau chaude, etc.

Il est également possible de faire un mélange de ces produits nettoyants pour optimiser l’entretien du circuit d’eau à usage industriel. Dans la catégorie des produits chimiques, l’antigel est une valeur sûre recommandée par les professionnels du domaine. Toutefois, le choix du produit nettoyant surtout chimique doit essentiellement tenir compte de la matière des flexibles, des raccords et autres composants du circuit. Pour cela, il faut miser sur l’utilisation de filtres pour atténuer la concentration des composants forts. Auquel cas, vous exposez vos équipements à une détérioration anticipée.

L’adoption de canne de curage

Dispositif sous forme de tuyaux raccordés, la canne de curage permet d’assurer efficacement l’entretien de circuits d’eau à usage industriel. Simple et efficace, ce dispositif permet d’atteindre les zones difficiles d’accès de votre circuit grâce à son manche télescopique. Il permet de retirer des bouchons ou tout autre corps qui pourrait entraver le bon acheminement de l’eau.

entretien circuit d'eau industriel

Une intervention professionnelle

Pour optimiser l’entretien de votre circuit d’eau industriel, il est préférable de recourir à une intervention professionnelle. Bien que cela puisse paraître banal pour de nombreuses personnes, il s’agit d’un projet dont la réussite demande du savoir-faire et de l’expérience. Un professionnel est le plus indiqué pour mettre en œuvre une intervention sur mesure adaptée à l’usage auquel est destinée l’eau industrielle en question. Pour cela, il déploie ses compétences en filtrage, utilisation de produits chimiques ou encore dans le nettoyage à vide pour la réussite du projet.

L’entretien de circuits d’eau industriel fait ainsi appel à des techniques variées selon les matières employées dans la confection de ces dispositifs. On retient essentiellement le nettoyage à haute pression, l’utilisation de produits nettoyants ou de canne de curage. Toutefois, notez que cet entretien doit se faire de manière régulière et professionnelle pour garantir une grande durabilité du circuit dans le temps.

Vous pouvez lire également : les équipements de sécurité sur un chantier

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Pourquoi suivre une formation en management ?

Une formation en management s’impose pour tout leader souhaitant rendre performante et con…