Utilisés par de nombreuses entreprises, structures et organisations en tout genre, les centres de données ou data center en anglais, représentent une part importante de l’organisation professionnelle moderne. Mais qu’est-ce qu’un data center et à quoi sert-il vraiment ? Vous retrouverez dans cet article la définition et l’explication de l’utilisation d’un centre de données.

Data center, définition

Un centre de données ou data center, est une infrastructure composée d’un réseau d’ordinateurs et d’espaces de stockage. Dans une entreprise, une salle entière est généralement dédiée à ces appareils.

Elle peut être utilisée par les professionnels pour organiser, traiter, stocker et entreposer une grande quantité de données. Il s’agit donc d’un élément essentiel de la structure car son quotidien repose sur l’ensemble des données contenues dans ces baies de stockage.

Les éléments que nous pouvons trouver dans un centre de données basique sont :

  • des serveurs,
  • des sous-systèmes de stockage,
  • des commutateurs de réseau,
  • des routeurs,
  • des firewalls,
  • des câbles et des racks physiques.

Pour un fonctionnement optimal, un data enter doit disposer d’un système distribution d’énergie, d’un commutateur, de réserves d’énergie suffisantes, de générateurs, d’un système de ventilation et de refroidissement, et bien entendu, d’une connexion internet sans faille. Tous ces éléments informatiques doivent être installés dans une pièce assez grande et sécurisée.

Pourquoi utiliser un data center ?

Les data center servent à stocker et à traiter les données informatiques d’une entité. Les plus grandes structures iront même jusqu’à utiliser deux data center ou plus, placés à différents endroits pour une meilleure performance.

De nos jours, les centres de données font usage de logiciels de surveillance et de gestion. Le but étant de contrôler l’équipement, de quantifier les performances, de détecter les erreurs éventuelles et d’entamer des actions correctives sans pour autant pénétrer dans le centre de données.

On peut dire que les data center sont à la fois pratiques et économiques car elles permettent aux entreprises de disposer d’outils informatiques pour le stockage, l’archivage et la gestion de leurs données professionnelles.

Cela leur évitera d’investir dans du matériel onéreux et d’embaucher des techniciens spécialisés et qualifiés dans le domaine. Elles pourront alors tirer le bénéfice de la performance en ayant toujours à disposition leurs applications et leurs données stratégiques sans pour autant avoir à s’occuper de la maintenance de l’installation.

Une installation sans faille sera garante de la continuité des activités de la structure, il faudra donc veiller à la bonne marche de la gestion des systèmes de télécommunication, des réseaux électriques d’urgence, et même de la climatisation et des systèmes anti-incendie.

Après cette synthèse sur la définition et les modalités d’usage d’un data center, nous espérons que vous y voyez plus clair. Sachez toutefois qu’il est désormais possible de louer des serveurs auprès des géants du web comme Google, Microsoft ou encore Amazon. De nombreuses entreprise font donc ce choix et le marché des centres de données commence à ressentir un ralentissement dans sa croissance. Sur le même principe, le Cloud est de plus en plus sollicité afin d’augmenter le niveau d’automatisation grâce au virtuel.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Marion Jullian
Charger plus dans TECHNOLOGIES
Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

10 raisons pour lesquelles les PME ont besoin d’un CRM

La gestion de la relation client (CRM) est souvent connue pour être précieuse pour les gra…