Selon la législation en vigueur, un chef d’entreprise a l’obligation d’assurer la sécurité et la santé de ses employés. Si l’un de ses salariés travaille d’une manière isolée par exemple, il doit aussi prendre les dispositions nécessaires pour que celui-ci puisse signaler toute situation de détresse pour être secouru dans les meilleurs délais.

Qu’est-ce que le PTI et le DATI ?

Le sigle PTI signifie « Protection des Travailleurs Isolés ». En résumé, il s’agit des mesures que les chefs d’entreprise doivent mettre en place pour protéger les travailleurs isolés. Rappelons que le PTI est une obligation légale des employeurs vis-à-vis de leurs salariés. D’ailleurs, celui-ci est régi par le code du travail. À défaut de prendre ces mesures de sécurité (PTI), un chef d’entreprise peut être traduit en justice si le travailleur isolé est victime d’un accident.

Le sigle DATI, quant à lui, signifie « Dispositif d’Alarme du Travailleur Isolé ». Ce terme désigne l’ensemble des équipements de sécurité que le chef d’entreprise doit obligatoirement fournir à un travailleur isolé pour assurer sa sécurité. Il existe des entreprises spécialisées comme PV Sécurité qui proposent ce type d’équipements. Ces dispositifs doivent aussi permettre à l’employé d’alerter une tierce personne en cas de danger ou d’accident. Il est à noter que ces équipements doivent être adaptés à toutes les situations dangereuses auxquelles le travailleur isolé pourrait éventuellement faire face. L’employeur est donc tenu de trouver la solution adéquate pour chaque danger identifié sur le lieu de travail.

visuel travailleurs dispositifs isoles

Qu’est-ce qu’un travailleur isolé ?

Un travailleur est considéré comme étant isolé lorsqu’il est amené à réaliser seul les tâches qui lui sont attribuées, hors de vue et de voix de son employeur et de ses collègues. Cette situation augmente les risques d’accidents. Plus longtemps le travailleur sera isolé, plus les risques augmenteront. Outre les accidents, d’autres risques spécifiques comme les troubles pathologiques et/ou psychiques, ainsi les agressions doivent aussi être pris en compte.

Deux exemples de dispositifs pour travailleur isolé

Heureusement pour les travailleurs isolés, il existe des dispositifs qui ont été spécialement conçus pour assurer leur sécurité.

Le Twig Protector

Il s’agit d’un dispositif de sécurité très polyvalent qui s’adapte à toutes les situations. Celui-ci est doté de nombreuses fonctionnalités destinées à protéger les travailleurs isolés. Il dispose notamment d’une touche SOS qui permet d’envoyer automatiquement des appels d’urgence ainsi que de quatre touches intelligentes programmables. Il permet aussi la détection de perte de verticalité ainsi que l’absence de mouvement et de temporisation. Malgré la présence de ces nombreuses fonctionnalités, ce dispositif est simple à utiliser.

Le Twig SOS Card

Le Twig SOS Card est un dispositif de sécurité très discret. À la fois fin et léger, il peut facilement se glisser dans un porte-carte. C’est un allié sûr pour un travailleur isolé en cas d’accident, d’agression ou de malaise. L’alarme se déclenche automatiquement dès qu’il y a perte de verticalité ou absence de mouvement. Il est aussi doté d’une alarme anti-arrachement au cas où l’agresseur tente de vous le subtiliser de force.

Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Pesage industriel : les solutions en fonction de l’environnement

La technologie apporte des améliorations fulgurantes au secteur de l’industrie. Le p…