Egalement connu comme « Mix Marketing », cette expression définit l’ensemble des outils dont l’entreprise dispose afin d’atteindre ses objectifs auprès de sa cible ou de son marché de prédilection. Pour cela, on parle de la technique des 4P : Produit, Prix, Place et Promotion. Mais à quoi cela correspond et comment ce principe est-il appliqué en fonction des clients et de votre secteur d’activité ? Nous allons tenter de répondre à ces interrogations dans ce sujet.

Le produit

Cette partie de la stratégie regroupe les items suivants :

  • La qualité des produits proposés.
  • Les caractéristiques et les options définissant le produit et permettant qu’il se démarque face à la concurrence.
  • La marque et son impact aux yeux du consommateur.
  • Le style, l’apparence du produit.
  • Sa taille.
  • La manière dont il est conditionné.
  • La réactivité et la compétence du service après-vente (SAV).
  • La garantie en cas de litige.

Le prix

Action marketing primordiale aux yeux du client, le prix doit regrouper plusieurs composantes indissociables :

  • Le tarif : il doit être adapté au marché, et se positionner de façon stratégique en prenant en compte les caractéristiques vues précédemment.
  • La remise : le commerçant doit bien évaluer les conditions d’achat pour accorder une éventuelle remise (achat en lot ou opération promotionnelle).
  • Le rabais : ici, il s’agit d’une diminution du prix relative à un manquement sur l’un des aspects du produit (défaut de qualité ou retard de livraison par exemple).
  • Les conditions de paiement : comment le client va-t-il s’acquitter du produit ?
  • Les conditions de crédit : le produit peut-il faire l’objet d’un paiement différé ou en plusieurs fois ? Les échéances sont-elles soumises à intérêts ?

La distribution

On parlera ici de la place du produit sur le marché. Pour cela, plusieurs critères sont à considérer :

  • Les canaux de distribution : cela désigne le trajet, plus ou moins court, du commerçant au client final (intermédiaires, distributeurs, grossistes, etc.).
  • Le point de vente : où sera proposé mon produit ? Comment le lieu sera-t-il organisé en vue de mettre en avant le produit ?
  • La zone de chalandise : à quel type de public le produit sera-t-il confronté ?
  • Les stocks et entrepôts : cela définit l’endroit et le mode selon lesquels mon produit sera entreposé.
  • L’assortiment : cela mesure la quantité de produits présentés dans le point de vente.
  • Les moyens de transport : par quels moyens sera transporté mon produit pour arriver jusqu’à son lieu de distribution ?

La communication

  • La publicité : cela regroupe les techniques qui seront mises en avant pour promouvoir le produit auprès du public ( journaux, radio, tv, publicité sur lieu de vente, etc.).
  • La promotion des ventes : il s’agit de faciliter le parcours du client potentiel dans son processus d’achat.
  • La force de vente : cela désigne les actions commerciales mises en place pour assurer la promotion et la vente d’un produit (personnels sédentaires ou itinérants).
  • Le marketing direct : c’est la façon d’inciter un public par un message précis et personnalisé dans le but de générer une réaction immédiate.
  • Les relations publiques : il s’agit ici de méthodes afin de mobiliser des groupements (entreprises, personnalités publiques ou politiques, etc.) dans le but de promouvoir son produit et/ou son image de marque.

Une entreprise dans une bonne démarche commerciale, utilisant ce modèle des 4 p doit satisfaire les besoins de ses clients. Pour cela, et selon le point de vue du client, cela doit se transformer en 4C : client, coût, commodité et communication.

Il faut penser le Mix Marketing comme une recette de cuisine : nous avons avec les 4P les ingrédients de base pour atteindre ses objectifs de la meilleure façon qui soit. Ceci dit, ces composantes peuvent être modulées à la hausse ou à la baisse au profit d’autres. Par exemple, une marque de renom aura à travailler davantage sur sa communication que sur l’indicatif prix.

Vous avez désormais fait avec nous un tour d’horizon sur cette technique marketing cruciale. Comme nous l’avons vu, même si la base reste la même, il est nécessaire d’adapter ce process en fonction des caractéristiques de chaque structure et de chaque produit proposé. A vous donc de trouver la recette la plus efficace pour atteindre le mix parfait !

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Marion Jullian
Charger plus dans MARKETING
Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Commerce international, que faut-il savoir sur les incoterms ?

Il est tout à fait normal d’utiliser certains termes commerciaux dans le commerce in…