La crise environnementale occasionnée par les pratiques non écologiques de chacun se fait sentir de plus en plus. Pour remédier à cela, le concept d’écoresponsabilité doit être adopté par tout le monde, en commençant par les grandes entreprises. À travers la communication, ces dernières sont à même d’atteindre et d’influencer bon nombre de gens à agir de façon plus éthique. Les enjeux sont divers : sanitaires, sociétaux, environnementaux et géopolitiques. Dans les années à venir, les stratégies de marketing seront de plus en plus écologiques. On parle alors de communication écoresponsable.

Communication écoresponsable : définition

Également appelée communication durable ou écocommunication, la communication écoresponsable a pour but de réduire les impacts environnementaux et sociétaux des actions menées par une entreprise dans le cadre de sa stratégie marketing. Cette méthode de communication met en lumière les engagements de l’entreprise concernant le respect de l’environnement et le développement durable. Sur le long terme, elle est aussi bien avantageuse pour l’entité communicante que pour les parties prenantes (clients, salariés, investisseurs, partenaires, etc.). L’écocommunication permet de sensibiliser et de responsabiliser tous les acteurs pour qu’ils adoptent un mode de vie plus éthique.

Dans une stratégie de communication classique, l’objectif est de présenter globalement l’entreprise ainsi que ses activités et ses ambitions. En revanche, une communication écoresponsable sera plus axée sur la valorisation des façons par lesquelles ses activités contribuent à l’intérêt général. Toutefois, ces messages doivent obligatoirement être soutenus par des actions réalisables et vérifiables. Dans le cas contraire, l’entreprise sera catégorisée dans le greenwashing ou l’écoblanchiment, pratique visant à cacher des actions nocives à l’environnement derrière de beaux discours d’écoresponsabilité.

Les prises de paroles éthiques ne suffisent pas pour réussir votre stratégie de marketing durable. Afin de gagner plus de crédibilité, appuyez votre communication écoresponsable avec un objet publicitaire écologique ou écoconçu. C’est-à-dire que vous devez éviter les supports de communication qui consomment les ressources naturelles, nécessitent l’utilisation de produits dangereux, produisent des déchets, et dont la mise en œuvre impacte négativement l’écologie.

Communication éco-responsable

Pourquoi adopter une communication écoresponsable ?

Les médias ne cessent de parler du réchauffement climatique et de l’écoresponsabilité. Cela influence considérablement les habitudes de consommation des clients. La mise en place d’une communication écoresponsable est de mise, non seulement dans le but d’agir pour le bien de la planète et de la société, mais aussi afin de rester dans la concurrence. En effet, les consommateurs privilégient de plus en plus les entreprises qui participent au développement durable.

Les entreprises B2C face au concept d’achat responsable

Les entreprises B2C doivent faire face aux nouvelles habitudes de consommation des clients particuliers. Ces derniers, motivés par le fait que chaque individu a son rôle à jouer dans la préservation de la planète et de la société, intègrent désormais des critères environnementaux, sociaux et économiques dans leur processus d’achat. Cette prise de conscience les pousse à ne consommer que les produits ou les services en adéquation avec leurs valeurs morales, quitte à payer plus cher. De ce fait, vous devez adopter une communication écoresponsable afin d’attirer les prospects, de les transformer en clients et de les fidéliser.

Les entreprises B2B face à l’engagement RSE

Tout comme les particuliers, les entreprises ont également un engagement sociétal et environnemental à respecter. Le concept d’achat responsable s’applique donc également aux clients professionnels dans le cadre de leurs propres démarches RSE (responsabilité sociétale des entreprises). La mise en place de leurs actions RSE les force à s’approvisionner uniquement chez des fournisseurs qui sont eux-mêmes responsables. En d’autres mots, ils ne consommeront que des marchandises qui ont été produites de manière éthique (respect des valeurs humaines, faible consommation d’énergie, utilisation de matériaux recyclés et recyclables, etc.). Si votre entreprise est B2B, c’est la principale raison pour laquelle vous devez adopter l’écocommunication.

Comment mettre en place une communication écoresponsable ?

Mettre en place une communication durable ne s’improvise pas et se fait toujours dans le respect des démarches RSE. Selon l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’écoresponsabilité se base sur 3 piliers, dont l’éthique, l’écoconception et la gouvernance.

L’éthique

L’écocommunication commence par des prises de paroles éthiques. Dans cette étape, vous communiquerez vos actions et vos intentions en tant qu’entreprise écoresponsable aux parties prenantes. Dans un premier temps, il est recommandé de se baser sur des actions concrètes et déjà réalisées afin d’éviter l’erreur de l’écoblanchiment. Il faut aussi savoir mettre en valeur les ambitions qui vous tiennent à cœur, mais qui concordent cependant aux attentes de vos clients. La transparence et la sincérité, prouvées par les actes, sont les clés d’une écocommunication réussie. Annuellement, vous publierez votre rapport RSE, un document qui détaille les actions menées et les résultats obtenus.

L’écoconception

Cette étape concerne la conception des supports de communication, mais s’applique aussi à la conception des produits commercialisés. Les objets de communication écologiques permettent d’augmenter la crédibilité de votre démarche responsable et ainsi la notoriété de votre entreprise. Pour vous aider, vous pouvez faire appel à des spécialistes de l’écoconception de supports et d’objets publicitaires. Ces professionnels fabriquent vos produits avec des matériaux 100 % écologiques (affiches en papier recyclé, encres végétales, emballages recyclables, etc.). Connaissant sur le bout des doigts les normes sociétales et environnementales relatives à la RSE, ils peuvent également vous aiguiller dans la réalisation de votre stratégie de marketing responsable.

La gouvernance

Pour la réussite votre démarche de communication écoresponsable, toutes les parties prenantes doivent collaborer avec vous. La gouvernance concerne la mobilisation des salariés, des consommateurs, des partenaires et même des fournisseurs et des investisseurs à adhérer à votre politique écologique. Le dialogue vous permettra de déterminer les attentes de chacun et d’adapter la stratégie que vous mettrez en œuvre, ensemble, pour atteindre vos objectifs communs. En matière d’écocommunication, la gouvernance permet donc d’avoir une vision à 360° sur votre stratégie durable et d’identifier les axes d’amélioration en vue de la consolider.

En conclusion, adopter une communication écoresponsable apporte de nombreux avantages à votre entreprise. Elle permet de valoriser votre image aux yeux des parties prenantes. L’écoresponsabilité est aussi un levier puissant qui vous aidera à vous démarquer de vos concurrents, que votre entreprise soit B2C ou B2B. Il faut toutefois faire attention à ne pas tomber dans des pratiques de greenwashing.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

4 bonnes raisons de faire recours à une agence de communication

La communication est d’une importance capitale dans une entreprise. Lorsqu’elle est bien r…