Le droit du travail représente une branche du droit privé et du droit des affaires. Il regroupe toutes règles se rapportant aux rapports entre l’employeur et le salarié dans le cadre d’un contrat de travail. Il se révèle important aussi bien pour l’entreprise que pour le salarié, car il permet d’instaurer une relation saine entre ces deux acteurs. Mais, comment s’informer sur ses droits professionnels ? Voici plus de détails.

Le droit du travail : un droit à connaitre

Le droit du travail est une branche du droit conçu spécialement pour protéger les salariés. En effet, la plupart des branches du droit tiennent compte des deux partis intéressés, alors que le droit du travail est pensé par et pour les employés. C’est la raison pour laquelle chaque salarié doit le connaitre afin de bénéficier pleinement de ses droits. À cet effet, il existe plusieurs sources pour s’informer. C’est le cas des sites spécialisés dans le droit comme ici par exemple.

En consultant ce type de plateforme, les salariés accèdent aux divers articles qui expliquent quels sont ses droits, comment et dans quels cas peut-il les invoquer. Les informations qui s’y trouvent sont fiables, car elles sont rédigées exclusivement par des juristes diplômés et expérimentés.

Quel est le rôle du droit du travail ?

Le droit du travail a pour rôle premier de protéger les salariés. Historiquement, il a été élaboré pour lutter contre l’exploitation abusive des employeurs envers leurs employés. Dans ce cadre, les salariés doivent remplir leurs obligations envers leurs patrons. De même, les patrons doivent aussi remplir leurs obligations envers leurs salariés.

Par nature, le droit du travail est inflexible quand il s’agit de protéger les employés des abus du patronat. Cependant, il peut être adapté aux enjeux économiques, politiques et sociaux du pays. Conséquence, la version originale a connu plusieurs modifications depuis sa création. Chaque pays et ministre du travail le réécrit et l’enrichit selon ses réalités.

Il faut savoir que le droit du travail est par essence un droit social. Ainsi, il est invoqué à chaque fois qu’un patron conteste un accident de travail ou lorsqu’il y a harcèlement au travail. Même si l’employeur estime qu’il a raison, le juge cherche toujours à savoir s’il y a eu licenciement abusif ou non. Dans tous les cas, il recherche un terrain d’attente entre les deux parties et essaie de rétablir une responsabilité partagée.

Quelles sont les obligations des deux parties ?

Dans le contrat de travail, le salarié a l’obligation de remplir les missions qui lui sont attribuées. De plus, il doit respecter les règlements intérieurs et les consignes de sécurité dans le cadre de l’exercice de sa fonction.

Quant à l’employeur, il doit remplir une multitude d’obligations. Entre autres, il doit :

  • Payer régulièrement le salaire à ses employés :
  • Respecter les clauses du contrat ;
  • Assurer la sécurité et la santé de ses employés durant l’exercice de leur profession ;
  • Respecter les libertés individuelles et collectives de ses employés :
  • Accorder un droit de formation à ses salariés.

Bon à savoir : en cas de problème majeur, la responsabilité du patron ne peut être retenue. La notion de force majeure s’appliquant uniquement lorsqu’il y a négligence et/ou imprudence du salarié.

 

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Quelles sont les règles en vigueur pour les véhicules professionnels ?

Les véhicules professionnels, qu’il s’agisse de voiture de service ou de fonct…