Le prêt personnel est un crédit dont le montant n’est pas affecté à l’achat d’un bien en particulier. Il est dit crédit non affecté, car son octroi n’est pas conditionné par la présentation d’une facture. Le prêt personnel est accordé pour répondre à un besoin de trésorerie des ménages. L’emprunteur est libre de dépenser cette somme comme il le désire (financement d’un projet, équipement, etc.). Le prêt personnel peut être délivré par une banque ou par un organisme financier qui octroie des prêts. La durée de ce prêt varie selon le montant accordé et les capacités financières du bénéficiaire. Il est accordé sous certaines conditions.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt personnel ?

Chaque établissement de crédit est libre d’accorder le prêt selon ses propres conditions. Les critères les plus déterminants qui sont pris en compte sont les suivants.

La régularité des revenus

D’après les sociétés de crédit en ligne, pour avoir des chances d’obtenir un prêt personnel, vous devez apporter une preuve de régularité de vos revenus. Pour ce faire, vos principaux atouts sont un contrat en CDI ou votre ancienneté si vous êtes un indépendant. Les CDD et les contrats d’intérim ne sont pas pris en compte dans l’examen du dossier.

Un taux d’endettement faible pour obtenir un prêt personnel

Votre taux d’endettement correspond au rapport entre vos revenus nets et le total de vos mensualités de crédit. Le taux d’endettement est obtenu avec la formule suivante : (total des mensualités X 100) / salaire net. Le résultat ne doit pas excéder les 33 %. Certaines banques peuvent tolérer jusqu’à 35 % en fonction de votre reste à vivre.

La part du reste à vivre

Le reste à vivre est ce qui vous reste après déduction des charges fixes et des mensualités de crédit. Pour obtenir le reste à vivre, chaque banque est libre d’appliquer la formule qui lui convient. Le reste à vivre est un facteur très important que de nombreuses institutions regardent avant d’octroyer un crédit. Le but est d’éviter de vous mettre dans l’embarras. Pour maximiser vos chances, nous vous conseillons d’avoir un minimum de 750 à 900 euros comme reste à vivre.

L’âge pour obtenir un prêt personnel

L’âge influe énormément sur la décision d’octroi de crédit. S’il est possible d’emprunter au-delà de 65 ans, les conditions sont vraiment difficiles. Le coût de l’assurance est élevé, ce qui a pour conséquence d’augmenter le taux d’usure. De plus, il est difficile d’obtenir un crédit si vous avez moins de 25 ans. Vous devez apporter des garanties solides et des preuves de solvabilité qui pourront convaincre la banque.

L’apport personnel

Bien qu’il soit souvent demandé, l’apport personnel n’est pas un critère obligatoire. Il est fixé à 10 % du montant de l’emprunt et aide à maximiser vos chances d’obtenir le prêt. Si vous avez un reste à vivre important, certaines banques ne vous l’exigeront pas avant de vous accorder le prêt.

Une situation financière saine pour l’obtention d’un prêt personnel

La banque analysera votre profil emprunteur avant de vous accorder le prêt. Si vous êtes fiché par la Banque de France, votre demande n’obtiendra aucune suite. Votre inscription au fichier à la Banque de France est en effet un motif suffisant de refus d’octroi de crédit par les banques.

conditions obtention prêt personnel

Combien d’argent pouvez-vous emprunter ?

Le montant maximal du prêt personnel est de 75 000 euros. Cette somme est fixée par la loi Lagarde de juillet 2010 relative à la réforme des crédits à la consommation. Ce montant n’est cependant pas systématiquement accordé à l’emprunteur. La banque tiendra compte de votre situation financière et d’autres facteurs avant de définir le montant qu’elle peut vous accorder. Il s’agit principalement de :

  • votre situation familiale (célibataire, marié, avec ou sans enfant, etc.),
  • les revenus de votre foyer,
  • votre taux d’endettement,
  • votre situation professionnelle (le type de contrat de travail, le secteur d’activité, etc.),
  • la manière dont vous gérez vos finances.

Quelle que soit votre situation, le plafond de certains établissements financiers est en deçà de ce montant. Dans tous les cas, vous devez être en mesure de rembourser le montant emprunté dans les délais. Le prêt personnel a une durée qui varie entre 6 et 84 mois. Il est très rare d’avoir une durée plus longue.

Y a-t-il d’autres coûts associés à l’obtention d’un prêt personnel ?

Le prêt personnel est accompagné de divers frais qu’il faudra analyser dès le départ. Vous devez supporter les frais de garantie, les frais de dossier et, éventuellement, les frais de remboursement anticipé. Avant de vous accorder le prêt, la banque analysera le risque lié en vue de prévoir une garantie qu’elle adossera au prêt. Le montant de la garantie n’est pas négociable, mais vous pouvez choisir la garantie à adosser à votre dossier.

Les frais de dossier font partie de la rémunération de la banque. Le montant des frais de dossiers est en fonction du montant accordé. Vous pouvez toujours négocier ces frais à la baisse. Les indemnités de remboursement anticipé (IRA) sont appliquées pendant la durée du prêt. Si vous remboursez le prêt plus tôt que prévu, la banque se réserve le droit de vous faire payer ces indemnités. Le taux de l’IRA est de 3 % du capital dû. Vous pouvez négocier afin que la banque la supprime.

Existe-t-il des restrictions concernant l’utilisation de l’argent ?

Le prêt personnel est un crédit que vous êtes libre de dépenser comme vous le souhaitez. Il vous est accordé pour vous permettre de faire face à des problèmes de trésorerie. Contrairement au crédit immobilier et au prêt personnel affecté, ce prêt n’est affecté à aucune dépense. Les deux autres sont destinés à l’achat d’un bien spécifié. Il n’existe donc aucune restriction à l’utilisation du montant accordé. Vous êtes libre de financer un projet ou d’acheter un équipement. Vous pouvez également l’utiliser pour renflouer votre trésorerie. Vous ne fournissez aucun justificatif pour l’obtention de ce prêt. L’essentiel est de remplir les conditions demandées par la banque et d’être à jour des mensualités.

Comment faire une demande de prêt personnel ?

Pour faire votre demande de prêt personnel, vous devez constituer votre dossier. Ce dernier doit contenir les pièces justificatives et la lettre de demande de prêt. La lettre spécifie le montant sollicité et les modalités de financement. Les pièces justificatives sont relatives à votre état civil, votre profession et vos ressources. Nous vous recommandons de joindre à votre dossier les pièces suivantes :

  • une photocopie de votre pièce d’identité,
  • un justificatif de domicile,
  • votre relevé d’identité bancaire (RIB),
  • votre relevé de compte des 3 derniers mois.

Si vous êtes salarié, nous vous conseillons d’ajouter la copie de vos 3 derniers bulletins de paie. Si vous êtes sans emploi ou retraité, une copie de vos derniers avis d’imposition peut être ajoutée. Le cas échéant, complétez avec les tableaux d’amortissement de vos prêts en cours. L’organisme se servira de toutes ces informations pour analyser votre solvabilité et votre capacité de remboursement.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Dans quelles actions investir pendant l’inflation ?

De nombreuses opportunités d’investissement ouvrent la porte aux investisseurs. Parmi elle…