Le capital humain désigne l’ensemble des compétences et expériences acquises par un salarié durant toute sa vie. Il lui permet de réaliser pleinement son potentiel et l’aide à devenir un employé productif dans son entreprise.

En effet, le capital humain constitue la ressource fondamentale de la productivité de toute société, d’où l’importance d’offrir un accompagnement individuel aux salariés. Cela leur permet d’éviter le stress professionnel et les risques psychosociaux. Plus d’informations ici sur le sujet.

Quel est l’intérêt du capital humain dans une entreprise ?

Le capital humain joue un rôle prépondérant dans la réussite d’une entreprise. En effet, il existe un lien très étroit entre une bonne gestion des ressources humaines et d’excellentes performances opérationnelles.

Avec la globalisation de l’économie, les entreprises ont dû s’adapter aux nouveaux modes d’organisation plus horizontaux que verticaux. Elles font donc plus recours au management participatif. Cela consiste à responsabiliser les collaborateurs et à leur accorder plus d’autonomie. Dans ce type d’organisation, les entreprises assurent le soutien psychologique pour les salariés.

À la clé :

  • Les salariés sont épanouis ;
  • Les salariés ont une meilleure qualité de vie au travail ;
  • Les salariés sont plus productifs ;
  • Les salariés sont motivés et fidèles à l’organisation, etc.

Faire confiance à son capital humain constitue une excellente stratégie pour optimiser le fonctionnement de son business. En effet, une bonne gestion des ressources humaines permet d’exploiter le plein potentiel de chaque employé. Celui-ci met son savoir-faire et ses savoirs entièrement à la disposition de l’entreprise.

D’autre part, les employés qui jouissent d’un bien-être au travail sont plus dynamiques, créatifs et aptes à faire face aux aléas.

Le bien-être au travail a pour conséquences : l’innovation, la concentration, l’engagement et la motivation, la créativité, la qualité des relations entre collaborateurs, la bonne atmosphère de travail, etc. Ces éléments caractéristiques sont indispensables pour obtenir une performance économique. Ils influencent également d’autres facteurs de l’entreprise tels l’absentéisme, le présentéisme, la productivité, la qualité des services et des produits.

Une entreprise qui s’inscrit dans un développement durable doit octroyer une place capitale à son capital humain. Celui-ci doit être au centre du business.

Comment mettre en valeur le capital humain de son entreprise ?

Les chefs d’entreprise disposent de plusieurs moyens pour valoriser le capital humain de leur établissement. En voici quelques-uns :

Effectuer une étude des expertises

Les employés évoluant dans de meilleures conditions de travail sont plus efficaces. Pour ce faire, l’entreprise doit commencer par faire un point sur les différents aspects de l’activité. Cela permet de détecter les difficultés auxquelles ils sont confrontés.

Ensuite, l’entreprise doit faire une liste de :

  • La décoration ;
  • La disposition des bureaux ;
  • Des équipements de travail.

En plus de tout cela, elle doit faire le point sur l’ambiance de travail afin de déterminer les facteurs externes qui peuvent améliorer ou dégrader la productivité des salariés. Une étude des expertises est également nécessaire pour apercevoir les employés qui vivent un stress professionnel.

Bon à savoir : il faut savoir que la qualité de vie au travail représente un excellent moyen pour améliorer les conditions de travail du personnel d’une organisation.

Prévoir des formations pour le personnel

En fonction de l’étude réalisée ci-dessus, l’entreprise doit mettre en place un plan de formation professionnelle interne ou externe. Cela dépend des objectifs de productivité de la structure. Les formations aident à :

  • combler les lacunes de chaque employé, ce qui augmente leur confiance en soi ;
  • offrir un plan de carrière aux employés ;
  • faire évoluer les activités de l’entreprise ;
  • proposer des adaptations cohérences aux employés :
  • faire évoluer constamment la fiche de poste.

Investir dans la formation des employés est un élément clé pour les valoriser, les motiver et les fidéliser.

Mettre en valeur les softs skills

Les softs skills représentent l’ensemble des compétences comportementales, transversales et humaines. En clair, il s’agit de la gestion du stress, de l’empathie, de la rigueur, de l’esprit d’équipe, de l’audace… Ils sont aussi nécessaires que les diplômes et les compétences techniques.

Les softs skills constituent un bon moyen pour savoir si un candidat est en adéquation avec les valeurs de l’entreprise lors d’un recrutement. Leur avantage, c’est qu’ils permettent de réduire le risque psychosocial dans une organisation. Ils sont nécessaires pour créer une bonne ambiance de travail.

 

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Tout savoir sur la culture d’entreprise

La culture d’entreprise est devenue un véritable levier stratégique. Ce concept est pourta…