Les soft skills sont de plus en plus prisées lors des recrutements des candidats. Elles désignent en réalité des compétences sociales, humaines et éthiques. Elles constituent désormais des critères déterminants lors des entretiens d’embauches. En effet, elles jouent un rôle important dans la cohésion d’une équipe et dans la productivité d’un salarié. Découvrez ici toutes les soft skills préférées des entreprises.

Définition des soft skills

L’expression « soft skills » est utilisée par opposition à l’expression « hard skills ». Traduit de l’anglais, cette dernière signifie « compétences dures ». Elle désigne les compétences techniques qui s’acquièrent lors des études.

Par exemple, un menuisier possède des compétences dans l’utilisation du bois et des outils spécialisés. Un banquier maitrise l’analyse des comptes et tout ce qui se rapporte à la comptabilité. Ce sont ces compétences qui sont qualifiées de « hard skills ».

Quant aux soft skills (compétences douces en anglais), elles font référence aux compétences sociales, humaines, éthiques. Celles-ci ne sont pas quantifiables comme les hard skills. Elles renvoient plutôt au caractère et à la personnalité d’un individu.

L’exercice d’un métier nécessite à la fois des compétences techniques et des compétences non techniques. Les soft skills s’acquièrent difficilement. C’est la raison pour laquelle les recruteurs y mettent un point d’honneur. Elles sont à mettre en valeur dans un CV, dans une lettre de motivation et lors d’un entretien d’embauche.

Les soft skills les plus recherchées par les entreprises

Il n’existe pas un classement par ordre d’importance des soft skills. Leur importance dépend du type d’emploi et de l’entreprise.

La communication

Les recruteurs sont unanimes sur cette soft skill. La communication est une compétence sociale capitale. Savoir communiquer est un atout dans une entreprise. Elle se révèle nécessaire pour transmettre fidèlement et clairement ses idées.

Savoir communiquer est indispensable pour un bon vendeur ou un manager.

Voici quelques caractéristiques de cette soft skill :

  • Bonne présentation orale ;
  • Persuasif et convaincant ;
  • Excellent négociateur ;
  • Bonne communication téléphonique ;
  • Attentif ;
  • Bonne communication visuelle ;
  • Facilité à prendre la parole en public, etc.

La créativité

La créativité est une qualité sociale innée en l’homme. Elle est essentielle pour favoriser l’innovation et la compétitivité d’une entreprise. Elle désigne la capacité d’un salarié à concevoir et à proposer des idées novatrices.

Un salarié qui possède cette soft skill est :

  • Imaginatif ;
  • Passionné par la typographie ;
  • Sensible à l’art ;
  • Artistique, etc.

Une personne créative possède aussi un goût prononcé pour les arts décoratifs.

La confiance en soi

La confiance en soi est une soft skill recherchée dans le management. Elle est une compétence essentielle pour un poste de vendeur ou de dirigeant. Elle est caractérisée par :

  • La capacité à communiquer ses idées devant un public ;
  • La confiance en soi ;
  • La persévérance ;
  • L’écoute, etc.

L’intelligence émotionnelle

Le concept d’intelligence émotionnelle ou quotient émotionnel est très répandu dans le monde professionnel depuis quelques années. En dehors de la capacité intellectuelle des candidats, les recruteurs recherchent aussi en lui une autre forme d’intelligence. Celle-ci est caractérisée par la conscience, la maitrise de ses émotions et sentiments, l’empathie, les compétences sociétales, la motivation, etc.

L’intelligence émotionnelle d’un candidat est davantage prisée lors des recrutements.

 

L’autonomie

L’autonomie est une soft skill importante à avoir dans une équipe. C’est pourquoi les recruteurs la recherchent ardemment. Elle permet au salarié de se débrouiller en l’absence de l’autorité.

Un candidat autonome doit être capable de :

  • Prendre des initiatives ;
  • Gérer son temps ;
  • Se fixer des priorités cohérentes…

L’adaptation

L’adaptation est une soft skill recherchée, car les situations changent très vite dans une entreprise. Le candidat doit être capable de s’adapter à n’importe quelle situation.

Un candidat adaptable est capable de :

  • Rester serein face aux imprévus et situations déstabilisantes ;
  • Avoir le sens des priorités ;
  • Rester productif en temps de crise, etc.

La gestion du stress

Le stress peut faire déprimer un salarié. Il peut même le démotiver et mettre en mal sa confiance en soi. La capacité à gérer son stress est une qualité que recherche toute entreprise. Les recruteurs recherchent désormais des candidats capables de résister à la pression.

Le candidat doit donc être capable de :

  • Gérer son stress ;
  • Gérer les situations difficiles ;
  • Rester optimiste dans les moments de crise ;
  • Être persévérant, etc.

L’enthousiasme et la motivation

Les recruteurs recherchent les personnes qui apporteront de la motivation, de l’optimisme à leur équipe. Ils misent donc sur des candidats qui seront enthousiasmés par le travail.

Un candidat enthousiasmé est :

  • Coopératif ;
  • Enthousiasmé ;
  • Respectueux ;
  • Optimiste…

L’esprit et le travail d’équipe

L’esprit d’équipe est une soft skill indispensable pour collaborer avec les autres. Pour cela, il faut être attentif et à l’écoute de ses collègues. Cela est surtout nécessaire pendant les moments difficiles.

Pour cette soft skill, il faut être :

  • Ouvert d’esprit
  • Amoureux du travail d’équipe ;
  • Ouvert à la discussion ;
  • Sociable ;
  • ouvert aux critiques et aux remarques ;
  • Coopératif, etc.

L’éthique professionnelle

La ponctualité est l’une des soft skills les plus recherchées par les recruteurs. Elle participe activement à la productivité d’une entreprise. Les candidats à la recherche d’emploi doivent nécessairement l’inclure dans leur CV.

Les salariés ponctuels sont généralement assidus dans le travail. Ils sont aussi rigoureux, fiables, respectueux et persévérants.

La résolution de problèmes complexes

La résolution de problèmes complexes est une soft skill importante à posséder. Un salarié doté de cette aptitude est capable de déceler un problème et en percevoir la complexité. Il est aussi capable de trouver des solutions adéquates à la situation.

Le management

Chaque entreprise a besoin d’une personne pour encadrer, motiver et fédérer les équipes. Le management est de plus en plus valorisé depuis plusieurs années. Cette compétence est très associée au leadership.

La prise de décision

La prise de décision est l’une des compétences douces dont une entreprise a besoin. Elle désigne la capacité d’un travailleur à porter un jugement sur une situation donnée. Elle sollicite surtout l’esprit critique, la capacité d’analyse et d’arbitrage. Cette soft skill est donc synonyme de savoir analyser correctement les événements.  

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Pourquoi faire appel à un professionnel pour l’aménagement de son magasin ?

Un magasin bien aménagé offre un cadre attractif, ce qui est essentiel pour développer son…