Google a mis en place une amélioration de l’interface de son système d’inspection d’URL. De nouveaux outils de test des pages web ont ainsi été intégrés. Ils fournissent des informations sur l’indexation, mais aussi le crawl. Des outils intéressants, notamment à l’heure où le référencement naturel d’un site est important pour permettre de se démarquer.

Les outils de test de la Search Console

Les outils de test de la Search Console offrent désormais la possibilité de voir si Google a exploré une page. Si la réponse est positive, le moment où elle l’a été est indiqué et il est mentionné si un obstacle a été rencontré lors de l’exploration de l’URL. La réponse de l’en-tête HTTP est par ailleurs renvoyée par l’URL inspectée. Une capture de la page telle qu’elle est vue par le moteur de recherche est accessible et disponible aussi dans l’outil de test de compatibilité mobile. Enfin, une inspection de l’URL canonique et de l’URL AMP est réalisée.

Si tout cela peut paraître flou, dites-vous que la Search Console vous offre la possibilité de maintenir et contrôler la visibilité de votre site dans les résultats de recherche. Elle permet de résoudre les problèmes qui pourraient survenir. Elle s’adresse à toute personne possédant un site, du propriétaire d’entreprise, aux spécialistes du référencement vous permettant d’optimiser votre netlinking comme www.accesslink.fr.

Search Console de Google

Netlinking et référencement naturel

Le référencement naturel d’un site ou d’une page est largement favorisé par le netlinking puisqu’il lui permet d’être valorisé et de développer sa notoriété. Les backlinks sont basés sur un algorithme du nom de Google Page Ranking pour ce moteur de recherche. Le netlinking est directement lié à l’achat de liens pointant vers un site. Cela permet notamment de passer outre le filtre Penguin de Google, qui n’apprécie pas l’utilisation trop nombreuse d’ancres exactes. Au contraire, en oubliant d’intégrer un lien, la page se rapportant au site ne sera pas découverte et perdra en visibilité. Or, plus le lien renvoie vers une page à forte autorité, plus un site internet va être considéré comme important.

Comment le Big Data peut-il aider au référencement naturel ?

Utiliser le Big Data présente de nombreuses utilités dans le netlinking. Il peut tout d’abord servir à trouver les bons liens pour les ancres. Il faudra par ailleurs privilégier les liens naturels et de qualité afin de ne pas retomber dans le bas des pages de recherche. Le Big Data a ensuite un rôle dans la découverte des pages populaires, à savoir celles qui possèdent le plus de vues sur Internet et qui seront plus intéressantes pour les liens. Il est en effet plus judicieux de pointer en direction une page dont le taux de visiteurs est élevé. Pour réussir cette stratégie, consulter les tableaux de bord présents sur Google Analytics est une solution. Cela permettra de voir quelles sont les pages qui génèrent du trafic à partir de recherches organiques.

Big Data et SEO, quel lien ?

Lorsqu’il fait une recherche sur le net, un internaute voit plusieurs liens et titres proches de sa requête apparaître sur son écran. Il s’agit des sources d’information considérées comme les plus pertinentes par Google. Grâce à un nombre de visiteurs élevé, ces sites sont en première ou deuxième page d’indexation, tandis que les sites moins populaires seront pénalisés. Il est donc primordial d’utiliser les bons mots-clés et c’est en ça que le Big Data peut aider le SEO. Il est en capacité d’identifier les mots-clés pouvant générer le plus de trafic et qui seront à utiliser dans les contenus que vous allez créer pour votre entreprise. À l’inverse, il est possible de choisir d’utiliser des requêtes auxquelles vos concurrents n’auront pas pensé.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Comment apprendre l’arabe facilement ?

L’étude des langues étrangères est devenue très importante pour suivre l’évolu…