La rénovation énergétique touche tous les secteurs, y compris les entreprises. Cette prise de conscience favorise naturellement la maîtrise des consommations énergétiques. Plus encore, les dirigeants œuvrent afin de trouver des solutions pour optimiser les économies d’énergie. Il convient donc de s’intéresser aux enjeux de la performance énergétique au sein des entreprises.

En quoi consiste l’audit énergétique d’une entreprise ?

Techniquement, un audit énergétique permet de planifier les travaux en vue d’améliorer la performance énergétique d’une installation voire d’un bâtiment. Pour rappel, un rapport établi par l’ADEME en 1992 avait mis en exergue une consommation énergétique de plus de 70 millions de tonnes d’équivalent de pétrole des bâtiments du secteur résidentiel et du secteur tertiaire. Face à ce constat, le gouvernement français priorise les programmes visant la transition énergétique dans tous les domaines, dont le tertiaire.

Ainsi, un audit énergétique de qualité permet d’établir une base d’informations visant à déterminer un coût d’investissement minimum pour réaliser des économies à court, moyen et long terme. Plus concrètement, ce type d’audit se base sur le système constructif ainsi que sur le fonctionnement du bâtiment. S’ensuit la hiérarchisation des travaux à réaliser en vue d’améliorer la performance énergétique. Cela implique l’établissement d’un calendrier de mise en œuvre.

audit énergétique entreprise

La réduction de la consommation énergétique du bâtiment

Vous l’aurez compris, l’audit énergétique et les analyses qui en découlent s’avèrent indispensables en vue d’améliorer les structures et le fonctionnement du bâtiment. Le but ultime étant la réduction de la consommation énergétique à moindre coût. On parle alors de « bouquets » de réalisations. Ceux-ci définissent le niveau de performance énergétique global atteint à la fin des travaux. De plus, toutes les solutions sont mises en œuvre afin de réaliser des économies énergétiques. Néanmoins, il ne faut pas oublier les contraintes liées au respect des bâtiments inscrits au patrimoine. Ces derniers doivent également être rénovés en vue de se conformer aux enjeux énergétiques actuels.

Pour un avenir moins énergivore

Un audit énergétique est surtout axé sur la volonté de construire une société moins énergivore. Ainsi, le recours aux énergies vertes et renouvelables est de plus en plus sollicité. De plus, les travaux ont pour finalité la réduction drastique des émissions carbone du secteur tertiaire. C’est en ce sens que l’ADEME propose une aide financière conforme à des modèles de cahiers des charges en fonction des cas de figure. Quoi qu’il en soit, les entreprises doivent prioriser la conception de bâtiments économiques sur le plan énergétique.

Les enjeux économiques de la rénovation énergétique

Le budget dédié à la réhabilitation est généralement éligible aux aides à la rénovation énergétique. Autrement dit, les dépenses engagées seront rapidement amorties. En effet, le remplacement du chauffe-eau électrique par un chauffe-eau thermodynamique permet de réduire la facture par trois. Quant à la chaudière à gaz à condensation, elle réduit la consommation énergétique annuelle de 15 à 30 %. La mise en place d’une chaudière biomasse ou d’une pompe à chaleur permet d’obtenir les mêmes résultats. Par ailleurs, il convient d’investir dans une meilleure isolation afin de minimiser les déperditions de chaleur.

Ainsi, les travaux énergétiques d’un bâtiment contribuent à réduire la facture énergétique. Comptez surtout sur une optimisation de l’état énergétique du bâtiment. À ceux-là s’ajoutent les économies qui semblent moins évidentes, mais qui sont toutes aussi importantes. C’est le cas notamment des réductions des frais d’entretien. En pratique, un bon système de ventilation ou d’isolation réduit les risques de dommages. Vous n’aurez pas à craindre les problèmes d’humidité.

Dans une autre optique, la rénovation énergétique présente d’autres avantages économiques considérables. Elle vise aussi à optimiser la valeur du bâtiment. Quant aux matériaux utilisés, ils évoluent afin de s’inscrire dans une démarche de développement durable. Sont ainsi privilégiés les chaudières à bois, les poêles à granulés, les panneaux et chauffe-eaux solaires. De même, la pompe à chaleur sera privilégiée, car elle n’émet pas de CO2.

Les enjeux écologiques de la transition énergétique des entreprises

Les gains d’énergie et la préservation de l’environnement sont les impacts directs de la rénovation énergétique des locaux de travail. En plus de réaliser des économies d’énergie, vous gagnerez en confort. Comme le gouvernement le définit si bien, la rénovation énergétique vise à diminuer la consommation énergétique d’un bâtiment. Les efforts entrepris dans ce sens ont un impact réel sur l’environnement.

Afin de mieux comprendre l’importance des travaux de rénovation énergétique dans le secteur du BTP, le ministère de la Transition écologique et solidaire a mis en exergue ces quelques chiffres. Ainsi, en 2017, le secteur du BTP a consommé plus de 45 % de l’énergie produite dans l’Hexagone. Ce sont ainsi 123 millions de tonnes de CO2 qui sont émis chaque année. En l’absence de travaux de rénovation, 1 m² d’un bâtiment émet 1,5 tonne de CO2. Cela sans compter les émissions de gaz à effet de serre.

Face à ces constats effarants, l’État a lancé des plans d’action pour que les immeubles soient plus respectueux de la planète. Aujourd’hui, la rénovation énergétique n’est plus un mythe, mais un véritable enjeu. Les initiatives politiques allant dans ce sens se multiplient, tout comme les travaux de rénovation à grande échelle. On peut ainsi compter sur la Loi Climat et Résilience et sur le plan France Relance.

enjeux transition écologique entreprises

Rénovation énergétique : un confort de travail retrouvé

Nous passons pratiquement 90 % de notre temps dans les bâtiments. Il s’avère donc essentiel de vivre confortablement dans notre habitat. Cela implique l’adoption des bonnes pratiques dont la rénovation énergétique. Notez en effet qu’une mauvaise ventilation et le manque d’éclairage fragilisent la santé et entravent l’efficacité des travailleurs. Ces derniers sont alors sujets à un état de fatigue chronique qu’il convient de remédier au plus vite. Ainsi, la rénovation énergétique s’impose naturellement pour faire des bureaux et des ateliers des cadres de vie plus confortables et plus sains.

Ce n’est pas un secret, la santé et le confort contribuent à l’efficacité des travailleurs en entreprise. Certes, les économies d’énergie priment, mais elles ne sont pas les seules données à considérer lorsque vous entamez des rénovations. Le but étant de créer les conditions propices pour un confort de travail optimal. Il s’avère essentiel d’élargir la perception de l’habitat durable. Cette optique inclut les projets de rénovation, la recherche d’économie d’énergie ainsi que d’un cadre de travail sain et confortable. Il est important de mettre en avant le point sur les notions de confort et de santé.

Comment s’engager dans la transition écologique ?

Les actions allant à l’encontre du changement climatique se révèlent être des priorités environnementales. Il convient ainsi de réduire les émissions de gaz à effet de serre ainsi que la consommation d’énergies fossiles. Dans le même temps, la rénovation énergétique valorise les bâtiments. Ceux-ci offrent un meilleur confort aux usagers.

L’exploitation des énergies renouvelables

Tout projet de rénovation d’un bâtiment demeure une opportunité pour revoir les sources énergétiques. L’accent sera surtout mis sur l’exploitation des énergies renouvelables qui impactent positivement sur le bilan carbone et sur les retombées économiques. Techniquement des solutions d’énergies renouvelables permettent de produire de l’eau chaude sanitaire. C’est le cas de la biomasse, du solaire et de la géothermie. Ces solutions sont surtout préconisées pour une autonomie énergétique optimale.

La construction de bâtiments durables

L’avènement des bâtiments durables s’avère être une véritable révolution. À l’heure actuelle, la transition énergétique et les enjeux environnementaux imposent la rénovation des bâtiments. Mieux encore, la construction de bâtiments écologiques favorise une meilleure qualité de vie. Ces constructions durables et responsables ont effectivement le vent en poupe.

Les bâtiments durables se doivent d’être à haute performance énergétique. Ils se caractérisent ainsi par une faible émission de gaz à effet de serre. Bien évidemment, les matériaux écoresponsables sont de rigueur. Les constructions écologiques sont généralement pourvues de solutions d’intelligence artificielle qui permettent leur exploitation performante et rationnelle.

entreprise transition énergétique

Transition énergétique : quelles sont les aides pour les entreprises ?

Pour accompagner les entreprises dans cette démarche de transition énergétique, il existe une plateforme dénommée « Mission Transition écologique ». Celle-ci regroupe les dispositifs pour le financement des ETI et des PME en ce sens. Les PME bénéficient aussi d’une prolongation d’un an du crédit d’impôt. Cette initiative vise à financer les travaux de rénovation énergétique des bâtiments à usage tertiaire.

Le Sénat a adopté un amendement le 19 novembre 2021 dans le cadre du projet de loi de finances 2022. Ce nouvel amendement demeure en faveur des PME qui s’engagent dans des travaux de rénovation énergétiques de leur bâtiment. Les petites et moyennes entreprises bénéficient de ce fait d’un crédit d’impôt temporaire, valable jusqu’au 31 décembre 2022.

Quoi qu’il en soit, la stratégie nationale de transition écologique en vue d’un développement durable concerne toutes les entreprises. D’ailleurs, l’efficacité énergétique du bâtiment peut être optimisée dès les prémices du projet de construction. Il convient de se focaliser sur un système d’isolation thermique, un système de ventilation performant, une bonne orientation, sans oublier l’étanchéité. Attention, le choix du constructeur s’avère tout aussi important.

Les bâtiments se veulent donc intelligents afin de répondre aux exigences en termes de réduction de la consommation énergétique. Les nouvelles constructions sont ainsi équipées de capteurs qui analysent les données de consommation. Concernant les bâtiments anciens, on se focalisera davantage sur la rénovation en vue d’optimiser la performance énergétique. Ces quelques investissements tendent aussi à améliorer l’efficacité du personnel et, in fine, la compétitivité de l’entreprise.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Gérer sa chaine logistique : quelles sont les meilleures astuces pour l’optimiser ?

Sans une bonne optimisation de votre chaine logique, il est impossible de rentabiliser vos…