S’il existe différentes façons de manager, il faut savoir qu’une fonction de ce genre nécessite certaines qualités ou soft skills. En réalité, il y a des aptitudes qui sont essentielles pour assurer une bonne gestion managériale, un engagement des salariés et une efficacité opérationnelle de l’ensemble des équipes de l’entreprise. Alors, quels sont les savoir-être clés qui permettent d’être un bon manager ?

Soyez patient : les bons managers prennent du temps

Pour devenir un bon manager, vous devez avant tout apprendre à faire preuve de patience. Notez que les grands managers prennent le temps qu’il faut dans toutes les situations et évitent de se précipiter ou de prendre des décisions à la hâte.

La capacité à rester calme dans les moments critiques, à endurer et à persévérer… tout cela fait partie de la patience. Il s’agit d’une qualité incontournable chez les bons managers et dont le grand avantage réside dans l’équilibre qui permet de ne pas tomber dans l’inaction.

C’est grâce à la patience que vous parviendrez à réfléchir, prendre une certaine hauteur de vue, etc., des actions qui sont inhérentes à la pratique managériale. Par ailleurs, vous devez faire comprendre à vos collaborateurs que les choses prennent nécessairement du temps. Le fait d’être patient vous amène à accepter le principe que tout ne se déroule pas toujours comme prévu. Lorsqu’on est impatient, on a tendance à aller trop vite et à se tromper. Alors, prenez le temps de comprendre vos salariés, leur fonctionnement, leurs besoins, leurs limites, et donnez une seconde chance en cas d’erreur ou d’échec.

Si vous envisagez de faire une formation pour devenir un meilleur manager, alors faites des recherches sur le web pour sélectionner un organisme réputé. Une formation en management vous permettra d’acquérir ces compétences et de mener une équipe d’une main de maître.

formation pour devenir un bon manager

Responsable d’équipe ayant décidé de suivre une formation de manager à Bordeaux pour améliorer ses softs skills.

Les salariés doivent être traités de manière égale et équitable

Un bon manager doit traiter ses employés de manière égale pour ne pas créer de frustration ou de discrimination au sein des équipes. Quelles que soient leur ancienneté ou leur position au sein de l’entreprise, personne ne doit sentir que vous favorisez certains au détriment des autres.

Il peut tout de même arriver que vous ayez une préférence ou que vous soyez proche d’une personne en particulier. Cependant, évitez de montrer cela dans le cadre du travail. S’il s’agit d’un proche, mettez les familiarités de côté et soyez plutôt focalisé sur l’atteinte des objectifs et les missions des équipes.

Un traitement inégal peut entraîner une baisse de la motivation, voire une rébellion chez certains employés qui n’auront plus envie de travailler avec vous. Le manager doit donc être neutre et ne montrer aucune préférence.

Soyez cohérent : un manager doit être prévisible dans ses actions

Dans certaines entreprises, seul un faible nombre d’employés aurait une idée précise de leurs fonctions et des attentes de leurs managers. Si vous souhaitez que vos salariés prennent des initiatives et soient performants, alors vous devrez définir des directives claires et concises.

En réalité, s’ils connaissent avec précision les objectifs fixés et la direction à prendre, ils seront en mesure de se donner les moyens pour les atteindre. Il y a beaucoup d’énergie perdue lorsque les consignes ne sont pas claires ou mal définies.

Un bon manager peut apporter son soutien et ses encouragements

Les enfants ont tendance à se plaindre du fait que leurs parents sont toujours prêts à les réprimander pour les erreurs commises, mais sont peu enclins lorsqu’il s’agit de les féliciter. Dans le cadre professionnel aussi, il est généralement plus facile de s’appesantir sur une erreur commise. Or, il faut aussi savoir reconnaître le travail bien fait, féliciter, remercier et encourager.

Apporter son soutien et ses encouragements a toujours des effets positifs. En effet, cela motive les salariés qui feront plus d’efforts pour atteindre les objectifs fixés. Ils sauront qu’ils pourront toujours compter sur vous tout au long de leurs missions.

Notez que la rémunération et les primes ne font pas tout, même si elles sont très appréciées. La reconnaissance, le soutien et les encouragements sont également des composants de la motivation. Sachez reconnaître les efforts de tout un chacun et appréciez-les de manière objective.

Le manager doit être capable de prendre une décision importante

Le bon manager doit savoir prendre des décisions sans tergiverser, et s’y tenir. Cependant, décider dans une situation urgente n’est pas toujours la solution idéale. Il est plutôt conseillé de prendre du recul et d’éviter toute impulsivité, car une décision prise sous le coup de la colère et du stress peut être fatale pour l’avenir de l’entreprise.

Face à des situations difficiles, laissez-vous le temps de reprendre le contrôle de vos émotions. Parfois, le fait de sortir de sa zone de confort et d’analyser la situation d’un point de vue extérieur peut vous être très utile. Il est souvent préférable de prendre une solution moins radicale. Enfin, n’oubliez pas d’anticiper les potentielles répercussions.

Un bon manager est toujours à l’écoute

Manager, c’est avant tout écouter ses employés de manière active. Il s’agit d’un savoir-faire indispensable si vous voulez communiquer et travailler avec eux dans des conditions optimales. De plus, grâce à l’écoute active, vous serez en mesure de démêler certaines situations avant qu’elles ne s’aggravent. Une formation en management vous apprendra justement à être plus attentif à l’égard de vos salariés.

Cette capacité d’écoute vous permettra de comprendre les préoccupations ainsi que les commentaires des équipes. Si vous n’écoutez que très peu ou pas du tout, vous aurez beaucoup de mal à asseoir votre légitimité en tant que manager, mais aussi à établir une relation de confiance avec vos collaborateurs. Écoutez, libérez la parole, laissez à chacun le temps de s’exprimer et évitez de laisser des non-dits.

Enfin, l’écoute vous aidera à arbitrer convenablement certains conflits sous-jacents et éviter que la situation ne s’envenime.

savoir-être pour devenir un bon manager

Soyez clair et concis, et évitez toute ambiguïté

Nous vous conseillons d’avoir une vision et une stratégie claire et d’être prévisible dans vos actions. De ce fait, les équipes sauront à quoi s’attendre. Le plan de tout bon manager doit répondre aux interrogations suivantes : où aller (la vision), comment y aller (stratégie à adopter) et comment mettre en œuvre les actions stratégiques. Vous devrez présenter ces informations à vos équipes afin qu’elles aient une parfaite connaissance des objectifs à court et long terme de l’entreprise et de la stratégie mise en place pour y parvenir.

Si les objectifs ne sont pas clairs ou changent constamment, alors les collaborateurs peuvent avoir l’impression de plonger dans un flou constant. Par conséquent, ils auront beaucoup de mal à se consacrer à plein temps aux missions.

Restez organisé : gérez efficacement votre temps

Une équipe désorganisée aura toutes les difficultés du monde à atteindre les objectifs fixés, ou les atteindra difficilement. En revanche, lorsque l’équipe est organisée, elle atteindra plus facilement ses objectifs et ce résultat influera sur l’implication des collaborateurs qui vont s’identifier aux réalisations. S’organiser est alors une activité centrale pour tout bon manager opérationnel étant donné que cela permet d’agir sur plusieurs fronts :

  • la performance des équipes,
  • la mobilisation des collaborateurs.

Dans le cadre de la constitution d’équipe, l’organisation sera à la base du recrutement des futurs collaborateurs. Si celle-ci est déjà constituée, alors l’organisation vous aidera à comprendre le fonctionnement global et à connaître le niveau d’implication de chacun.

Le manager doit organiser et partager son temps de façon optimale. Cela lui permettra d’établir les missions, de prévoir, mais aussi d’anticiper et d’assurer la gestion des imprévus susceptibles d’affecter les équipes.

Un bon manager place l’humain au cœur de ses préoccupations et de ses interactions avec les équipes. Avoir conscience d’une telle responsabilité permettra d’adopter un comportement adapté, y compris lorsqu’il partage des moments en dehors du cadre du travail.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Comment ouvrir un compte pro en ligne ?

En France, détenir un compte professionnel distinct de son compte personnel est une obliga…