Le BYOD (Bring Your Own Device), PAP en français pour « Prenez vos Appareils Personnels » est une tendance informatique dans laquelle les individus utilisent leurs appareils informatiques personnels (smartphones, ordinateurs portables, tablettes, etc.) pour des tâches liées au travail ou à l’école. Le BYOD a des implications importantes pour la sécurité du réseau et le soutien informatique, ainsi que pour la satisfaction et la productivité des employés.

Les avantages du BYOD

Le fait pour un employé de pouvoir utiliser ses outils informatiques personnels a des avantages à la fois pour celui-ci mais également pour l’employeur.

Une meilleure productivité

De nombreux employés et étudiants bénéficient de la flexibilité d’utiliser leurs propres appareils, soit en complément de l’équipement fourni, soit en remplacement total. Ils sont naturellement plus familiers à ces appareils, ce qui conduit à une productivité et une efficacité accrues. Dans certains cas, la flexibilité du BYOD peut également améliorer le moral et la satisfaction au travail.

BYOD

Réduction des dépenses pour l’employeur

Le BYOD peut également avoir un impact positif sur les dépenses informatiques des employeurs. Ils ne paient pas l’appareil à l’avance ou les coûts de maintenance/mise à niveau à l’avenir et doivent seulement se charger de fournir un mobilier connecté. La flexibilité d’un employé qui utilise son propre appareil signifie également qu’il peut facilement travailler à partir de n’importe quel endroit. De même, les politiques BYOD peuvent alléger le fardeau de la fourniture d’équipement spécialisé qu’un étudiant ou un employé pourrait déjà posséder.

Les désavantages du BYOD

Bien que les politiques BYOD présentent de nombreux avantages, il y a quelques inconvénients notables.

Un réseau moins sécurisé

Tout d’abord, les appareils personnels rendent difficile la rationalisation des logiciels antivirus, des pare-feu et d’autres types de logiciels utilisés pour sécuriser un réseau. Cela signifie que les données stockées sur ces appareils risquent souvent d’être consultées par un utilisateur non autorisé. Le BYOD rend également difficile la garantie qu’un employé n’a plus accès aux fichiers et programmes sensibles après avoir quitté l’entreprise.

Pour cette raison, un employeur peut mettre en œuvre des exigences de sécurité détaillées pour chaque type d’appareil personnel connecté au réseau de l’entreprise et utilisé pour des tâches liées au travail. Par exemple, le service informatique peut exiger que les appareils soient configurés avec des mots de passe, interdire l’installation de types spécifiques d’applications sur l’appareil ou exiger que toutes les données de l’appareil soient cryptées. D’autres initiatives de politique de sécurité BYOD peuvent inclure la limitation des activités que les employés sont autorisés à effectuer sur ces appareils au travail et des audits informatiques périodiques pour s’assurer que l’appareil est conforme à la politique de sécurité BYOD de l’entreprise.

Un équipement moins performant

Les employés et les étudiants peuvent également éprouver de la frustration lorsque leur équipement fonctionne mal et que le personnel informatique de leur organisation n’est pas en mesure de dépanner ou de remplacer facilement l’appareil. La question de l’accessibilité et des préférences personnelles peut également se poser avec les politiques BYOD : certains employés ou étudiants peuvent ne pas se permettre d’acheter ou de mettre à niveau l’équipement nécessaire à l’effectuer leur travail, ou ils peuvent simplement préférer garder leurs appareils personnels séparés de ceux utilisés à des fins professionnelles.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Comprendre la diffraction laser en 4 points

La diffraction est un terme utilisé en optique pour parler du phénomène de déviation des r…