Alarmantes, mais vraies, les contaminations d’air seraient responsables de 800.000 cas de perte en vie humaine chaque année en Europe (cf. article L’AFP-Relaxnews 17/03/2019). Ces chiffres révèlent l’urgence d’appliquer à la rigueur les normes de purification d’air dans les espaces clos tels que les entreprises. Cependant, quelle solution choisir pour quel besoin ? Cet article se charge de présenter trois des meilleures options d’épuration d’air.

Les dispositifs universels adaptés à l’épuration d’air en grand volume

Les dispositifs universels sont adaptés à répondre aux exigences d’optimisation de performance, de consommation et d’entretien des centrales. En effet, les centrales de décontamination d’air (CTA) ou les réseaux sont des dispositifs de filtrage, de contrôle thermique et hygrométrique de grand volume d’air.

Les installations universelles sur mesure de ce spécialiste garantissent une pose directe sans nécessiter de réaliser des travaux de modification. Tout le dispositif (filtre dièdre, préfiltre et module d’épuration) peut tenir dans un cadre de 7200 mm. Il constitue donc un dispositif peu encombrant.

AIR CONTAMINE

Au-delà d’une pose minimaliste, ces dispositifs offrent une performance aussi avantageuse que leurs congénères classiques. Ceci est principalement dû à une meilleure conservation des charges et un contrôle adéquat des fréquences de renouvellement d’air. Ainsi, sont donc garanties l’efficacité permanente du dispositif et sa sobriété énergétique.

Côté entretien, l’équipement offre une maintenance minimale. La destruction des agents contaminants est sans dépôt de résidus dans les compartiments du matériel. Ainsi la seule réparation nécessaire se rapporte à relamping ou à un renouvellement de média. Ces facteurs permettent d’obtenir un gain d’économie et de durabilité.

Les dispositifs autonomes fixes pour un traitement permanent des salles

Pour les salles où un grand niveau d’hygiène est requis, il faut compter sur un dispositif de proximité performant et capable de traiter de grandes quantités d’airs viciés. Les équipements autonomes fixes au contact direct avec l’environnement sont les solutions idéales. Ils permettent de bénéficier de la performance d’une centrale et de la simplicité d’une installation autonome.

Fixables au sol comme au plafond, ils permettent un meilleur traitement chimique et microbiologique des courants d’air horizontaux. Avec un débit moyen de 3500 m3/h, ce type d’équipement permet d’épurer près de 6 à 10 fois le volume d’une salle.

De plus, ces systèmes sont dotés d’une technologie d’analyse et de reconnaissance des agents pathogènes à détruire, de l’espace disponible et des conditions thermique ainsi qu’hygrométrique. Des atours qui assurent une destruction en continu des bactéries et microbes. Il en résulte une garantie d’efficacité de près de 95%.

Côté consommation, grâce à un mécanisme fermé, basé sur la récupération de l’air interne, le dispositif permet de réduire considérablement la dépense en électricité.

Les dispositifs autonomes mobiles pour un traitement ponctuel des pièces

Les dernières évolutions de la norme NFS 90-351 imputent de nouvelles exigences aux zones à risques de niveau 2, dont les cabinets dentaires. Désormais, ils sont contraints d’adopter un dispositif partiel de neutralisation des microbes aéroportés dans leur espace. Pour ce type de besoin, les dispositifs autonomes sont les solutions parfaites.

Il s’agit de caisson facilement transportable. Peu encombrant, il peut facilement se trouver une  place sur un meuble ou à même le sol.  Il suffit d’un simple branchement de file sur prise électrique pour le rendre fonctionnel.

En général, ce type de dispositif offre une épuration moyenne de 1332 m3/h. Dotés d’un système de ventilation, ils assurent un traitement plus uniforme en minimisant les zones mortes. Ils sont dotés d’un procédé efficace et rapide d’identification des contaminants de la flore totale et de la flore microbiologique. Ces cartes qui garantissent près de 97% de destruction en continu des particules entre 0.3ɲm à 0.4ɲm.

Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Bourse direct, le meilleur courtier en bourse

Le métier de courtier en ligne se développe de plus en plus en France. Plusieurs plateform…