A l’ère actuelle, où le numérique prend de plus en plus de place, vous avez certainement entendu parler du Big Data. Même si vous savez dans les grandes lignes que cela se rapporte au domaine de l’information, il n’est pas toujours facile d’en comprendre le rôle et l’intérêt qu’il apporte à notre quotidien technologique. Nous allons dans cet article, vous communiquer un maximum d’informations afin que ce concept informatique n’ait plus de secret pour vous.

Big Data : définition

Nos pouvons définir le Big Data comme un concept technologique regroupant sur la même base un nombre élevé d’informations numériques. En effet, depuis la révolution d’internet, le nombre de données numériques est en constante augmentation et il est nécessaire d’opter pour de nouvelles façons d’opérer afin de pouvoir les analyser qualitativement.

Le terme Big Data signifie « données massives », ou « grosses données », soit une masse indicible de données ne pouvant être traitées par aucun outil de gestion actuel. Ces informations se présentent sous toutes les formes : messages diffusés, photos et vidéos publiées, utilisation des GPS, informations bancaires dues aux paiements en ligne, etc.

Les premiers concernés ayants eu besoin de mettre en place cette nouvelle technologie afin de gérer ces données massives sont bien évidemment les géants du web comme Facebook et Google. Toutefois de nombreux autres acteurs s’y intéressent, ce qui ne permet pas de donner une définition précise du concept de Big Data tant les utilisations varient selon les usagers.

Son arrivée dans le domaine internet est aujourd’hui considérée comme une véritable révolution technologique tant elle a modifié la société. Elle apporte, en effet, d’énormes bénéfices à de nombreux acteurs du web, mais elle peut également générer des inconvénients.

Une solution pour gérer les données en masse

Ce concept a été créé pour permettre à tous les utilisateurs d’accéder communément et en temps réel à d’énormes bases de données. Il se présente comme un ensemble d’outils répondant à une problématique dont le nom est « Règle des 3 V » :

  • Volume : grande quantité de données  à traiter.
  • Variété : hétérogénéité des informations provenant de tous types de sources.
  • Vélocité : rapidité à atteindre dans la gestion de ces données (création, collecte et partage).

L’arrivée de la Big Data a été favorisée par l’émergence de 2 grandes familles technologiques :

  • Les technologies de stockage : en particulier le développement du cloud.
  • Les technologies de traitement ajustées : les nouvelles bases de données pour les informations non structurées, et des modes calcul spécifiques.

Il est crucial de pouvoir optimiser le temps de traitement des données sur d’aussi gros volumes, en utilisant pour cela, des systèmes plus performants que le SQL de base. Cela permet d’augmenter le délai de traitement des requêtes.

Un domaine en perpétuelle évolution

Ce n’est pas un secret : le domaine technologique est en constante évolution, et des solutions voient sans cesse le jour afin que les applications soient toujours à la pointe de l’innovation. Nous pouvons citer par exemple la solution MapReduce conçue pour optimiser la gestion de grandes quantité de données. Si cette solution s’est révélée révolutionnaire lors de son lancement, elle commence à perdre de l’attrait auprès des plus grands acteurs du web, faute à sa lenteur.

L’outil Spark gagne du terrain et est en train de détrôner MapReduce grâce à son énorme communauté et son rendement exceptionnel. Nous constatons donc, que dans le domaine informatique, une solution est rapidement chassée par une autre, jugée plus performante. La durée de vie d’un algorithme est très limitée dans le temps.

Se former au Big Data

Le secteur du digital étant en recrutement permanent, il est aujourd’hui possible d’intégrer une des grandes écoles proposant des formations dans le Big Data. Il faut pour cela tout de même est diplômé d’un master en informatique ou en mathématiques appliquées, ou posséder un diplôme d’ingénieur informatique.

Ces formations se basent davantage sur la pratique que sur la théorie, elles acceptent de ce fait également parfois les élèves disposant d’un bac +4 scientifique s’ils peuvent justifier de 3 ans d’expérience professionnelle. Ces profils étant, à l’heure actuelle, assez rares, les acteurs majeurs du domaine se les arrachent et les salaires s’envolent.

Qui utilise le Big Data ?

La grande force de ce concept est qu’il est pratiquement utilisé dans tous les domaines : les algorithmes dans le secteur du e-commerce, les statistiques dans le milieu du sport ou encore les différentes analyses des appareils d’imagerie ou de traitement des pathologies dans la médecine.

On l’utilise aussi à plus petite échelle dans la majorité des entreprise pour améliorer l’expérience client, optimiser les process et de fait, la performance. Cela leur permet de tirer de puissants avantages de cette bonne gestion des données, notamment dans la prise de décision.

Comment bien trier les informations ?

En étant en permanence face à des situations de « mégadonnées », on peut alors se poser la question de la pertinence de ces dernières. En effet, comment dissocier la bonne information de l’inutile ? Ne sachant pas qui se cache derrière un clic, l’exploitation des données peut parfois manquer de crédibilité. Mais pour faire face à cela, des algorithmes existent et permettent d’allier statistiques et intelligence artificielle afin que les données récoltées soient les plus précises possibles.

On parle alors de « véracité » et de « valeur », 2 V venant compléter la règle des 3 V précédemment développée. La véracité évalue la pertinence des contenus et leur fiabilité quant à la valeur, elle quantifie le profit généré par l’utilisation du Big Data.

Quel futur pour le Big Data ?

Au vu de l’évolution rapide des technologies, chaque structure doit se mettre à traiter ses données par le biais du Big Data, et ce, dès aujourd’hui. En effet, savoir extraire et interpréter ses données est un avantage majeur afin de pas risquer de se faire dépasser par la concurrence.

Nous avons désormais la possibilité de travailler les données en profondeur malgré leur nombre gigantesque. Selon de récentes études, il est établi que les entreprises comptent consacrer une grosse partie de leur budget dans le Big Data dans les années à venir. Le marché de la gestion de données est donc en pleine expansion et a encore de beaux jours devant lui.

Vous connaissez à présent l’importance du Big Data. Nous pouvons en conclure, thèse appuyée par les économistes, que les structures qui ne se tourneraient pas rapidement vers le Big Data de façon approfondie, risqueraient de se faire dépasser sur leur marché.  Il est donc indispensable de profiter de cet outil afin de pouvoir mieux se positionner et, cela, de façon durable.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Marion Jullian
Charger plus dans TECHNOLOGIES
Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Microsoft Teams contre Slack, lequel convient le mieux à votre entreprise ?

Une communication efficace est l’épine dorsale de tout bon lieu de travail, et diver…