Les implants dentaires sont les solutions idéales à proposer à des patients ayant subi des accidents ou des opérations nécessitant l’extrait d’une ou de plusieurs dents. L’implantologie moderne était le procédé le plus courant utilisé pour poser ces implants. Maintenant, avec les avancées technologiques, cette façon de réparer les irrégularités dentaires a laissé place à la chirurgie implantaire guidée.

Efficacité prouvée de la chirurgie implantaire guidée

Plusieurs raisons justifient l’émergence de la chirurgie implantaire guidée. Parmi elles figure la précision : la chirurgie implantaire guidée permet une pose d’implants sans endommager la dentition environnante. De plus, elle se fait dans le respect de l’architecture osseuse de la bouche du patient. Vos patients ne se plaindront donc pas des déformations ou de complications postopératoires. La chirurgie implantaire guidée réduit également le temps d’intervention. Elle facilite enfin la préfabrication des prothèses.

C’est une véritable avancée qu’a vue naître cette branche de la médecine. Elle a vu le jour, entre autres, grâce à l’augmentation de la qualité des équipements utilisés pendant la chirurgie. Vous pouvez trouver vos équipements chirurgicaux de grande qualité sur www.owandy.fr qui propose une gamme complète de panoramiques, de capteurs RVG et d’autres appareils d’imagerie dentaire pour réussir votre intervention.

chirurgie dentaire

La chirurgie implantaire guidée pour minimiser les risques

Les guides chirurgicaux utilisés lors de la chirurgie implantaire facilitent le travail du médecin tout en minimisant les risques d’erreurs. Vous avez le choix entre plusieurs guides. Le modèle qui se caractérise le plus par la précision est l’appui dentaire. Il est très utilisé pour l’implantation dentaire partielle.

Les guides à appui muqueux sont quant à eux davantage utiles dans les cas d’enlèvement total de dents. Ils doivent être posés sur la muqueuse, vous devez donc les fixer avec des clavettes transosseuses. Notez enfin que les guides chirurgicaux à appui osseux ne sont plus utilisés pour la chirurgie implantaire, car ils ne conviennent pas à ce type d’interventions.

Les étapes de la chirurgie implantaire guidée

La chirurgie implantaire guidée est basée sur la modélisation du guide, mais également de la zone d’installation de l’implant. De nombreux logiciels spécialisés sont disponibles à cet effet. Les applications les plus répandues sont Simplant, Nobel Guide, Nobel Clinician, Easy guide, ou encore Codiagnostic. Nous vous conseillons d’utiliser le logiciel QuickVision 3D très efficace et gratuit.

La chirurgie implantaire débute par une planification. Il faut donc commencer par faire le guide en superposant ou en faisant le « matching » des fichiers STereo Litho (STL), comportant l’empreinte dentaire du patient, et du fichier provenant du Digital Imaging and Communication in Medicine (DICOM). Les fichiers du DICOM qui résultent de la radiographie de la cavité buccale du patient résument ses données osseuses.

Il faut ensuite définir l’emplacement de mise en place de l’implant. En fonction de la taille de la gencive, de l’espace buccal disponible, et de l’occlusion des autres dents, le médecin pourra ensuite choisir avec précision la longueur, la position et l’axe des implants à installer. Le fichier obtenu est le guide chirurgical. Il est possible de l’imprimer par la suite avec le Fuse Deposition Modélisation (FDM), le Stéréolithographie (SLA) ou le Selected Laser Sintering (SLS).

Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Les dispositifs d’alarme pour les travailleurs isolés

Selon la législation en vigueur, un chef d’entreprise a l’obligation d’a…