Depuis quelques années, le concept de micro-brasserie a rejoint les frontières de la France et a très vite été adopté. Originaire du Royaume-Uni, cette dénomination est attribuée aux petits établissements de brasserie artisanale et parfois aux bars qui produisent leur propre bière sur place. Selon Jean-Paul Hébert et Dany Griffon dans leur ouvrage « Toutes les bières moussent-elles ? », les micro-brasseries produisent annuellement environ 100 hl de bière. Bien entendu, ce chiffre peut sembler faible comparé à celui des industries qui représente 100 000 hl. Or, est-ce une raison pour ne pas mettre en place des techniques de promotion de sa bière ? En tant que promoteur d’une micro-brasserie, voici comment mettre en valeur vos produits.

Choisir une bouteille parfaite

Le choix de la bouteille est très important dans le processus de promotion d’un produit. Cependant, si cela semble une évidence pour la plupart des commerçants, dans le domaine de la brasserie, c’est une autre histoire. Les entreprises qui proposent des bières de qualité supérieure ou des bières de luxe savent en effet qu’il est important de travailler la présentation de la bouteille. Elles partent du postulat qu’une bouteille ayant une forme particulière évoquera une certaine classification dans l’esprit des consommateurs.

Le fait est que pour les clients, toutes les bouteilles de bière industrielle se ressemblent. Il suffit de retirer les étiquettes et il devient difficile de déterminer la marque du produit. C’est pour cela que les brasseries de luxe désirent se démarquer au maximum. Et c’est exactement ce que doit faire une micro-brasserie. Les consommateurs doivent être attirés par l’emballage comme ils l’ont été par l’identité et l’authenticité de l’entreprise.

Alors, pour mettre en avant la bière d’une micro-brasserie, l’entrepreneur doit se différencier par la forme de la bouteille. On retrouve par exemple sur le site de Pont Emballage, divers emballages en verre pour les bières. La société propose également à ses clients des emballages innovants et uniques. C’est l’occasion d’innover et de mettre son produit au-devant de la scène.

Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à expérimenter des solutions écoresponsables pour renforcer l’image d’entreprise artisanale respectueuse de l’humain et de la nature. Vous devez savoir qu’aujourd’hui l’achat du consommateur est influencé par les matériaux utilisés pour le packaging. Il est de plus en plus sensible aux efforts relatifs au respect de l’environnement et à la consommation de produits sains pour l’organisme.

micro-brasserie, mettre en valeur votre production

Trouver son identité

Les consommateurs de bières produites de façon artisanale privilégient l’authenticité des produits. Ainsi, pour mettre en valeur la production d’une micro-brasserie, il est indispensable que celle-ci se trouve une identité qu’elle transmettra à ses bières. Avoir une identité est très important pour plusieurs raisons. Premièrement, c’est l’identité qui permet de se démarquer de la concurrence.

Elle crée en effet un repère visuel dans l’esprit des consommateurs qui attribue chaque bière à son établissement d’origine. Deuxièmement, toutes les actions ultérieures à mener doivent refléter l’identité de l’établissement. Les choix des recettes, de l’emballage, de la décoration, et même des événements à organiser doivent tous renvoyer à l’image que souhaite véhiculer la micro-brasserie. De fait, sans identité propre, il est difficile d’avoir une véritable feuille de route. Dès lors, il est facile de se disperser et de perdre sa clientèle.

Travailler sur l’étiquette et le logo

La forme de la bouteille permet de proposer un contenant unique et attractif. Mais ce sont l’étiquette et le logo qui font parler du produit et de l’entreprise. Ils transmettent ou rappellent l’histoire de la brasserie aux clients. Travailler sur l’étiquette et le logo est ainsi LA technique pour mettre en avant la production. Évidemment, il faut suivre un processus très rigoureux qui commence par l’étape de la réflexion. L’entrepreneur doit définir l’image qu’il désire transmettre à sa cible. Il doit tout d’abord choisir un logo qui reflète son identité et qui soit attractif. Ce dernier ne doit ressembler à aucun autre et doit si possible être facilement repérable. Il est important que les clients puissent le reconnaître parmi tant d’autres.

En ce qui concerne l’étiquette, elle doit également être unique. Or, elle doit surtout comporter un design agréable et accrocheur. Elle doit représenter la vision de la brasserie et donner envie au consommateur de déboucher la bouteille. Il est intéressant de consulter les étiquettes des concurrents afin de mieux se positionner. Surtout, il est important de ne pas oublier les mentions obligatoires à savoir :

  • la quantité nette de produit,
  • la date minimale de durabilité,
  • la liste des potentiels allergènes,
  • le titre alcoométrique,
  • les coordonnées de la société,
  • le n° de lot.

L’étiquette doit également comporter des mentions sanitaires à destination des mineurs et des femmes enceintes. Il est également possible d’y inscrire le slogan de la brasserie. Évidemment, chaque élément qui constitue l’étiquette doit être apposé de manière élégante. L’étiquette ne doit pas être surchargée et les mentions doivent être facilement repérables.

Travailler le slogan

L’utilisation d’un slogan sur les étiquettes ou dans les campagnes marketing est un bon moyen de mettre en avant sa production. C’est un cri de guerre, un cri de ralliement ou même un proverbe qui garde la marque présente dans tous les esprits. Bien souvent, les entreprises choisissent des jeux de mots pour attirer l’attention, mais surtout faciliter la mémorisation. Cependant, en ce qui concerne le domaine de la brasserie, il faut également faire attention à respecter les exigences de la loi.

La loi Evin interdit en effet aux entreprises de rendre réjouissante la consommation d’alcool. Votre message ne doit pas inciter les gens à la débauche au travers de la consommation de bière. Ainsi, vous devez veiller à mettre en avant votre produit sans devenir une cible de choix pour les associations de lutte contre l’alcoolisme. Le fait est qu’avec les réseaux sociaux, les petites bavures sont aujourd’hui très vite détectées. Alors, même s’il s’agit d’une petite entreprise, votre communication a autant de chance d’être remarquée que celle d’une grande brasserie.

Utiliser le storytelling

Le storytelling est une technique de marketing qui consiste à raconter une histoire pour atteindre la sensibilité des prospects. C’est une véritable expérience humaine qui fait ses preuves aujourd’hui. De plus, les consommateurs adorent les histoires de personnes qui sont proches d’eux. Ils sont davantage plus attentifs à celles des petites entreprises. Vous devez donc surfer sur la vague. Raconter l’histoire de la création de votre bière est une astuce très intéressante pour attirer la compassion, l’admiration, et même l’amour des clients pour votre marque et votre produit.

Dans la publicité et la communication autour de votre produit, misez sur le storytelling. Le fait est qu’en tant que micro-brasserie, vous êtes pénalisés sur plusieurs points. Il vous est impossible d’affirmer que votre bière est la meilleure du marché ou encore qu’elle fait l’objet d’une grande certification. Tirez donc au maximum sur la corde sensible. Parlez de votre expérience, de votre parcours et surtout de l’origine de votre bière. Les consommateurs pourront facilement accepter des compromis (notamment sur la qualité) s’ils connaissent l’histoire du produit.

comment mettre en valeur sa production

Développer des services associés

Une autre méthode efficace pour mettre en avant ses productions : le développement de services pertinents et attractifs autour d’eux. Internet étant incontournable de nos jours, il est intéressant de penser à instaurer des services de vente en ligne. Ces derniers induisent une présence sur la toile qui ne peut être que bénéfique pour vos produits. Vous pouvez également proposer des ventes à emporter, des drives et des livraisons à domicile. N’hésitez pas également à accompagner vos bières d’autres produits largement consommés afin de les promouvoir.

Toujours dans cette optique, vous pouvez développer des gammes et des formats de conditionnement selon le cas (consommation sur place, à emporter et pour les événements). N’hésitez pas à varier vos offres. Pensez également à proposer des distributions gratuites ou des réductions. Participez massivement aux salons, concours et autres événements relatifs à la bière. Vos clients apprécieront en effet de consommer des produits qui ont remporté des prix ou qui ont été au-devant de la scène lors de grands événements.

De plus, il existe une multitude de méthodes pour mettre en avant la production d’une micro-brasserie. L’essentiel est de viser la satisfaction du client et surtout de ne pas dénaturer son concept. Il est important de garder son identité et de conserver son authenticité.

Vous pouvez lire également : l’usinage sur site : qu’est-ce que c’est ?

Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

5 idées pour la stratégie de marketing numérique de votre petite entreprise

Le marketing numérique est un élément essentiel de la réussite de la plupart des entrepris…