L’un des privilèges du service des ressources humaines d’une entreprise consiste à réglementer et gérer la paie. Cette dernière, élément clé du contrat de travail, est pourtant en souffrance depuis un certain temps. La pandémie du coronavirus a en effet obligé de nombreuses entreprises à revoir leur mode de fonctionnement. De nouvelles règles ont ainsi été adoptées. Faisons le point sur la situation.

Les raisons de cette complication

La situation sanitaire mondiale engendrée par la covid-19 a engendré la baisse des activités de bon nombre d’entreprises. Pour ne pas mettre la clé sous la porte, certaines de ces entreprises ont dû recourir au fonctionnement partiel en mettant en place un système de télétravail. Dans ce contexte, beaucoup de points ont été repensés, il s’agit notamment des :

  • engagements liés à l’emploi et aux périodes d’essai,
  • congés payés,
  • jours fériés,
  • arrêts maladie.

En plus de s’occuper du fonctionnement effectif du télétravail, l’entreprise, par le biais de sa section Ressources Humaines, doit gérer les droits de retrait et mettre en place de nouvelles directives. De plus, au fur et à mesure que les lois changent, les RH se doivent de s’adapter au plus vite à leur complexité. Vous pouvez en apprendre davantage sur la gestion de paie en vous rendant dans un cabinet spécialisé pour externaliser votre gestion de paie.

gestion de la paie, covid-19

Une situation épuisante

Appliquer ce dispositif peut s’avérer d’une grande complexité pour les responsables RH qui sont obligés d’intervenir sur plusieurs fronts à la fois. Le Baromètre 2021 Tissot-Payfit fait un constat : les têtes dirigeantes des entreprises exigent plus d’efforts, cela concerne 78% d’entre eux. De même, ils sont environ 75% à être davantage sollicités par les employés. Inévitablement, on assiste à une situation d’épuisement des RH. Même s’ils sont de plus en plus nombreux à opter pour la gestion numérique, certaines données sont difficiles à prendre en compte. Il s’agit notamment :

  • du calcul du taux horaire partiel,
  • de la variabilité des éventuelles primes,
  • de la durée générale des 39h,
  • du système social du temps chômé en activité partielle.

Toutes ces données ont bien évidemment une incidence sur la complexité de la paye.

Une activité plus chronophage qu’à l’accoutumée

Gérer la paye des employés est une activité nécessitant du temps et de la concentration, notamment avec les nouvelles conditions et la situation sanitaire qui prévaut. Plus de la moitié des responsables des ressources humaines ont affirmé que le temps qu’il leur faut pour s’occuper des fiches de paie va de 1 à 5 jours. Il s’agit là d’une moyenne ne prenant pas en compte les services RH devant traiter beaucoup plus d’informations en raison des effectifs plus importants et des cas particuliers.

Société de gestion de paie

En dehors des programmes informatiques et des cabinets d’experts-comptables pouvant aider à soulager les services RH, les sociétés de gestion de paie constituent une alternative intéressante. Experts de la paie, leurs tâches sont identiques à celles des cabinets comptables. Néanmoins, contrairement à ces derniers, ils ne font pas de la comptabilité, mais s’occupent essentiellement de la paye. La société de gestion de paie s’appuie sur l’aspect humain des ressources pour le traitement des chiffres. En faisant appel aux services de ce type d’entreprise, trois principaux avantages s’offrent à vous :

  • la mise en conformité automatique du collaborateur face aux changements réglementaires et juridiques,
  • l’absence de frais liés à l’acquisition, la maintenance et la formation dans le cadre d’un logiciel de gestion de paie,
  • plus d’efficacité grâce à la libération du temps servant habituellement à établir les fiches de paye.

Depuis que le coronavirus sévit, la société dans son entièreté fait face à des changements engendrant de nouveaux défis. En particulier pour les entreprises qui sont obligées de repenser la gestion de la paie. Cependant, il existe un certain nombre de solutions, dont l’externalisation de la paie.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Le growth marketing pour se démarquer de la concurrence

Se démarquer de ses concurrents et avoir davantage de clients sont les objectifs de toute …