Malgré l’essor du digital, les supports physiques de communication jouent un rôle essentiel dans la visibilité d’une entreprise ou d’une marque. Et le choix se révèle très large parmi les diverses typologies de signalétique professionnelle. Encore faut-il opter pour la bonne et soigner sa conception en vue d’optimiser son efficacité.

Le choix du support publicitaire

Que ce soit pour l’aménagement d’une boutique ou d’un stand, le choix du support pour la signalétique peut se révéler difficile. Compte tenu des nombreuses solutions d’impression, le support sera choisi en fonction de différents critères comme le type d’image ou le lieu d’exposition (extérieur, intérieur). Le format, le rendu, le poids ainsi que le budget sont aussi des éléments importants : pour en savoir plus, demandez conseil auprès d’une entreprise spécialisée dans la création de signalétique et la conception graphique. Certaines sont particulièrement soucieuses des causes environnementales : des labels comme Imprim’vert attestent de l’engagement écologique de ces entreprises.

Parmi les supports les plus utilisés, vous trouverez le Dibond qui est un panneau léger et résistant. Il offre ainsi une excellente visibilité auprès du public. La bâche est aussi un support publicitaire apprécié. Cette dernière est souvent utilisée dans le cadre de campagnes de communication éphémères, comme l’ouverture d’un magasin ou la période des soldes. Les totems Bimât et Trimât peuvent quant à eux être employés toute l’année : installables à l’intérieur comme à l’extérieur, ils ont une fonction publicitaire ou directionnelle pour bien identifier votre commerce. Certains modèles sont même lumineux pour une visibilité 24 heures sur 24.

Par ailleurs, l’oriflamme se révèle particulièrement efficace pour attirer l’attention des passants. C’est un outil de communication tout indiqué lors d’un salon ou d’une foire, par exemple. Pour indiquer le nom d’une société ou d’une marque, privilégiez l’enseigne extérieure : ce support de communication valorise l’image ainsi que l’identité de la marque. Outre le support physique, il faudra bien entendu que vous ayez défini au préalable les buyers persona pour identifier le contenu du message à adresser à votre cible le cas échéant.

panneau publicitaire

La mise en place de la signalétique

L’emplacement des PLV et des ILV (totems paravents, leaflets, kakémonos, fonds de vitrine…) ne doit pas être choisi par hasard. En effet, le support publicitaire doit attirer les regards, mettre en avant les produits et les services et faire connaître l’entreprise. La marque développe ainsi sa notoriété à travers un logo et/ou un slogan. Ainsi, le kakémono et la bâche publicitaire trouvent plutôt leur place sur la devanture de votre magasin ou de votre stand.

Vous pouvez aussi opter pour un X-banner, qui se transporte et se monte très facilement devant la vitrine de votre magasin. Ce support présente de nombreux avantages, dont la résistance à l’humidité et aux rayons UV.

Quant aux affiches, elles se collent de préférence dans les vitrines. L’arche publicitaire et l’oriflamme sont surtout placées en extérieur pour attirer les clients. Quoi qu’il en soit, les supports physiques de communication apportent une dynamique certaine à votre magasin. Vous pouvez même aller plus loin en plaçant des bornes interactives dans vos points de vente pour optimiser la proximité avec vos clients.

La taille de la signalétique

Lorsqu’il s’agit de signalétique professionnelle, chaque détail compte : de la taille de la police d’écriture à celle du support, en passant par les couleurs et l’éclairage. Il faut surtout tenir compte de la distance de lecture. Pour déterminer la taille minimale de police, appliquez la formule H = L/300 où L représente la distance de lecture en cm et H est la taille de police en cm. Ajoutez-y une photo qui accroche, un titre succinct. Oubliez les textes annotés qui sont quasiment illisibles et n’intéressent personne. Notez que le visuel doit capter l’attention de votre cible en une demi-seconde pour qu’il ait un impact.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Le growth marketing pour se démarquer de la concurrence

Se démarquer de ses concurrents et avoir davantage de clients sont les objectifs de toute …