Si la formule « pas de CDI, pas de crédit » a été plusieurs fois répétée, il est possible que les banques ne soient pas si catégoriques que ça. En effet, il est possible qu’un établissement accorde un crédit immobilier à un emprunteur employé en CDD ou un travailleur indépendant. Oui, vous pouvez bien obtenir un crédit immobilier et acquérir un logement sans CDI. Mais pour y arriver, il faudra gagner la confiance des banques en préparant un solide dossier et en respectant un certain nombre de conditions.

Préparer un dossier solide pour acheter un bien neuf sans être en CDI

Dans la plupart des cas, l’acquisition d’un bien immobilier neuf se fait avec un crédit immobilier. Mais en dehors de l’apport financier, il faut appliquer certains conseils comme ceux énumérés sur ce site pour éviter les pièges. En ce qui concerne le crédit immobilier, l’emprunteur qui ne dispose pas d’un contrat de travail à durée indéterminée devra constituer un dossier solide.

En effet, l’investisseur immobilier devra démontrer une certaine stabilité professionnelle pour les 3 ans précédant la date de demande du prêt. Si vous êtes un travailleur en CDD, vous pouvez présenter votre dernier contrat ou les promesses de renouvellement dans le dossier de crédit. Pour les indépendants non-salariés, il suffit d’intégrer le bilan dans le dossier. En outre, être employé dans un secteur porteur est une garantie d’employabilité future pouvant convaincre la banque.

Investir dans l'immobilier sans CDI

Les conditions pour investir dans l’immobilier neuf sans CDI

Pour bénéficier d’un crédit immobilier sans CDI, les établissements prêteurs prennent principalement en compte 4 critères.

La stabilité professionnelle

Si les banques préfèrent les salariés en CDI, c’est bien parce que ces derniers présentent statistiquement un risque moins élevé que les autres travailleurs. Toutefois, le contexte économique change et il est prouvé que le CDI n’offre plus autant de sérénité. Les freelances ont le vent en poupe auprès des entreprises. Et ça, beaucoup de banques l’ont compris et offrent la possibilité d’obtenir un crédit sans CDI. Dans ce cas, il suffit que le prêteur prouve sa stabilité professionnelle.

Les revenus

Parmi les critères évalués par les banques, le revenu est très prisé, car il permet de déterminer votre capacité d’emprunt. En effet, les banques s’assurent que les mensualités n’excèdent pas 35 % de vos revenus nets avant impôt. Si vous avez un revenu intéressant, la banque sera plus disposée à vous offrir un taux d’intérêt confortable.

Le taux d’endettement

Au moment de la demande d’un crédit immobilier sans CDI, il est conseillé de ne pas avoir de crédit à la consommation en cours. Les crédits existants ont pour conséquence de réduire vos chances d’obtention du meilleur taux d’emprunt.

La gestion des comptes

Si vous êtes toujours dans le rouge à chaque fin de mois ou si vous êtes féru des jeux d’argent, le banquier ne prendra pas la peine d’évaluer votre dossier. Soignez donc la gestion de votre compte en limitant les retraits et les virements abusifs au strict minimum.

Ces 4 critères ne sont pas les seuls évalués par les banques au moment de décider si vous êtes éligible à un crédit immobilier. Toutefois, être au point et cocher ces cases mettra toutes les chances de votre côté pour obtenir un emprunt, même sans être en CDI.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Immobilier résidentiel : un marché porteur pour les agents indépendants

Depuis quelques années maintenant, l’investissement dans l’immobilier résident…