Pour la réalisation d’un projet immobilier, il est possible à tout citoyen français de contracter un prêt dans un organisme financier. Il s’agit du crédit immobilier qui est un dispositif financier par lequel un établissement bancaire octroie une somme d’argent à un client pour financer la réalisation ou l’acquisition d’un bien immobilier. Généralement obtenu à un taux donné, il est possible de renégocier son crédit immobilier en vue de bénéficier de conditions plus avantageuses. En effet, la renégociation du crédit immobilier consiste à solliciter auprès de sa banque une réévaluation à la baisse du taux d’emprunt. Cependant, quelle est la procédure à suivre ?

Le principe de la renégociation de crédit immobilier

Rares sont les Français qui ont la possibilité de financer entièrement eux-mêmes leur projet immobilier. Pour la majorité, le recours à un crédit immobilier auprès d’une institution de crédit est indispensable. En l’espèce, après l’étude du dossier de demande de prêt immobilier, la banque octroie l’emprunt suivant un taux bien défini. Avec le temps, ce taux peut évoluer à la hausse ou à la baisse. Lorsqu’il est en baisse, l’emprunteur a la possibilité de recourir à une renégociation de son crédit.

L’avantage, ici, est d’obtenir de l’établissement financier un nouveau taux beaucoup plus intéressant. Ce qui réduira inéluctablement la totalité du prêt reçu. Dans la pratique, la renégociation du crédit immobilier consiste à modifier les clauses initiales du prêt initial. Cette modification est notifiée par un avenant au contrat.

Bon à savoir : il existe une différence entre la renégociation du contrat et le rachat de crédit. Le rachat consiste en une opération par laquelle l’emprunt est racheté par une institution financière concurrente à celle du client.

Les conditions de la renégociation du crédit immobilier

L’opération de renégociation du prêt immobilier est possible soit :

  • Pour faire réduire le total des mensualités à charge jusqu’à l’apurement du solde ;
  • Pour faire baisser la durée d’emprunt. Cependant, les mêmes échéances sont réglées.

Toutefois, il faut noter que la banque n’est pas tenue de donner une suite favorable à votre demande de renégociation de crédit immobilier. Pour être certain d’obtenir la renégociation effective de son crédit immobilier, il est recommandé de faire appel à un professionnel en la matière. Il s’agit des courtiers immobiliers. Dans la procédure de renégociation, le courtier immobilier a un rôle prépondérant afin d’aboutir à un dénouement qui vous avantage. La plupart des cabinets de courtage immobilier à l’instar de CL Courtage disposent d’une parfaite connaissance du secteur immobilier et des différents taux applicables. En pratique, le rôle du courtier immobilier est de défendre vos intérêts en présentant à votre banque des offres concurrentes.

Quels sont les frais appliqués à la renégociation du crédit immobilier ?

À la différence du rachat de crédit pour lequel vous avez des frais à charge, le processus de renégociation du prêt immobilier n’est pas sujet au paiement de frais. En conséquence, votre banque ne pourra pas vous adresser une facture d’indemnités de remboursement anticipé (IRA).

Toutefois, il existe certains frais de dossier appelés « frais d’avenant » que vous devez acquitter. Les frais d’avenant ne sont pas statiques. Ils varient en fonction de l’institution financière. Les frais de dossiers peuvent être en proportion au montant du crédit ou une somme forfaitaire.

Les pièces à fournir pour renégocier son crédit immobilier

Afin de garantir les chances d’obtention d’une réduction du crédit immobilier, il est important de bien préparer son dossier. À cette étape, l’intervention du courtier immobilier est capitale. Grâce à son expertise, il saura vous accompagner dans le montage du dossier.

Pour introduire la demande de renégociation de crédit immobilier, il vous faudra :

  • Les pièces d’identité ;
  • Les bulletins de paie des trois derniers mois ;
  • Les récents avis d’imposition ;
  • Les derniers relevés bancaires ;
  • Les justificatifs de vos éventuels placements ou épargnes ;
  • L’échéancier du crédit actuel.

À quel moment solliciter la renégociation du crédit immobilier ?

A priori, il n’existe pas une période prédéfinie pour renégocier son crédit immobilier. Toutefois, avant de lancer la procédure, vous devez prendre en compte certains facteurs. Ce sont ces facteurs qui vous assureront de la rentabilité de la procédure.

Pour réussir l’opération de renégociation, il est capital d’effectuer des simulations afin de mieux maîtriser les frais d’avenant ainsi que la durée restante de l’emprunt. En effet, ces différents facteurs peuvent influencer la rentabilité de l’opération.

Pour rentabiliser l’opération, vous devez tenir compte de certains fondamentaux :

  • La période: pendant la première moitié du remboursement du crédit immobilier, il est plus avantageux de lancer l’opération ;
  • Le taux d’intérêt: si l’écart qui existe entre le taux d’intérêt actuel et le taux que vous êtes en mesure d’avoir excède 0,70 %, vous devez penser à une renégociation ;
  • Le capital: la renégociation du prêt immobilier est conseillée lorsque le capital restant dû est de 70 000 € à minima.

En somme, la renégociation du prêt immobilier est intéressante en ce sens qu’elle vous permet de réduire le taux d’emprunt. Cependant, pour se rassurer de l’aboutissement de l’opération, il est préférable de se faire accompagner par un courtier immobilier.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Préparer sa retraite : voici 5 solutions d’investissement

Le système actuel ne garantit plus la sécurité financière à tous les travailleurs après le…