Décider d’une carrière professionnelle dans laquelle vous pourrez vous épanouir n’est pas toujours évident. À un moment ou à un autre, le doute commence à envahir vos pensées et vous emmène dans une longue phase d’indécision. Quitter le job ou rester encore quelque temps ? Se reconvertir et réussir dans un autre domaine, ou jouer la sécurité ? Monter une entreprise ou rester dans le salariat ? Les questions de ce genre restent sans réponse parce que vous n’avez pas assez confiance en vous, ou avez simplement peur du changement. Que faire en cas d’indécision quant à votre avenir professionnel ? Réaliser un bilan de compétences peut être une première démarche.

Prenez du recul pour mieux réfléchir sur votre avenir professionnel

Douter est un comportement profondément ancré dans la nature humaine. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose parce que l’indécision est une étape importante du processus décisionnel. Elle vous force à réfléchir sur ce qui vous ennuie dans votre situation actuelle, et vous pousse à trouver les bonnes solutions pour changer. L’indécision n’est problématique que quand elle vous paralyse plus longtemps qu’elle ne le devrait.

Prendre une décision à la hâte, ou dans une situation de stress est tout sauf une bonne idée. Quand vous êtes bloqué, la meilleure chose à faire est de prendre du recul pour vous ressourcer. Laissez-vous du temps loin de la pression, de la routine quotidienne, et des habitudes monotones qui commencent à vous déplaire. Prenez un congé ou partez loin de la ville pour un week-end. Les plus audacieux et déterminés optent même pour la démission. Une fois le préavis passé, vous bénéficierez de l’allocation chômage ou ARE (aide au retour à l’emploi) le temps de reprendre votre vie en main.

Une fois dans un environnement calme et apaisant, faites le point sur vos besoins et vos envies. Réfléchissez sur ce qui vous passionne, et vous motive à vous lever le matin, et faites-en une priorité dans le choix de votre futur métier.

Faites un bilan de compétences

Pour savoir quel métier vous correspond le plus, il convient de faire un bilan de compétences, vous-même ou avec l’aide des professionnels. Comme vous pourrez le voir sur le site Même Pas Cap, explorez les différentes possibilités professionnelles qui s’offrent à vous vous aidera à aller de l’avant.

Bilan de compétences : de quoi s’agit-il ?

Le bilan de compétences est un outil qui vous aide à examiner vos aptitudes professionnelles et personnelles. Il est destiné à ceux et celles qui souhaitent exercer un métier qui leur convient parfaitement, mais qui ne savent pas encore par où commencer. Ce dispositif vous aidera, dans un premier temps, à prendre conscience de vos capacités et de vos réels objectifs. Ensuite, le bilan sert à mettre à votre disposition toutes les clés pour démarrer votre carrière professionnelle dans le domaine choisi.

Comment se déroule un bilan de compétences avec un coach spécialisé ?

Le bilan de compétences est un programme qui dure 25 heures réparti sur plusieurs semaines. Le coach vous accompagne à distance et peut s’adapter en fonction de votre disponibilité. Durant les séances, vous découvrirez qui vous êtes réellement et comment utiliser vos compétences dans un métier, de la manière la plus optimisée possible.

Selon votre personnalité, vos aptitudes, votre passion, vos valeurs, vos besoins et vos objectifs, le coach vous aiguillera vers le choix d’une activité qui vous correspond. À partir de vos propres idées, il vous apprendra à avoir confiance en vous, et mettra en lumière les différents types de projets que vous êtes potentiellement capable d’accomplir. En d’autres mots, le bilan de compétences encadré par un spécialiste vous aide à sortir d’une situation de doute. Au terme du programme, la décision finale quant à votre avenir professionnel vous appartient.

Quelles que soient les raisons qui vous ont poussé à faire un bilan de compétences (reconversion, projet de formation, point sur l’avenir, etc.), vous en ressortirez meilleur, tant sur le plan personnel que professionnel.

Posez-vous les bonnes questions sur votre avenir professionnel

Parfois, les personnes indécises concernant leurs avenirs professionnels ne se posent tout simplement pas les bonnes questions. Face à un blocage, le questionnement permet de diriger vos pensées vers la bonne direction. Les questions qu’il faut se poser varient selon la situation de chacun, mais les grandes lignes restent les mêmes :

  • quelle est ma situation actuelle ?
  • quels sont mes objectifs dans cette situation ?
  • serai-je épanoui si je les atteins ?
  • si oui, que faire pour les atteindre ?
  • si non, dans quelle autre situation j’aimerais être ?
  • quels sont les risques si je démissionne pour me reconvertir ?
  • quelles seront les conséquences si je reste indécis trop longtemps ?
  • serai-je satisfait dans la nouvelle situation professionnelle à laquelle j’aspire ?
  • si oui, quelles démarches suivre pour y arriver ?

Une fois que vous aurez pesé le pour et le contre, vous serez plus enclin à prendre une décision juste et sage.

Envisagez une reconversion professionnelle

Osez le changement lorsque vous trouvez que votre occupation actuelle ne concorde plus à vos valeurs. Sachez cependant qu’une reconversion professionnelle n’est pas à prendre à la légère, mais la satisfaction obtenue après en vaut la peine. Pour être sûr de réussir, prenez le temps d’étudier le marché de l’emploi pour identifier les secteurs qui recrutent. Bien évidemment, votre choix ne devra pas uniquement se porter sur les points tels que les chances de se faire embaucher ou les rémunérations. Choisir une carrière qui vous plaît est d’une importance capitale pour éviter de vous reconvertir à chaque blocage.

bilan de compétences et reconversion professionnelle

Évitez de commettre les mêmes erreurs professionnelles

Une fois que vous aurez trouvé votre voie, et que vous serez passé outre les difficultés liées au doute et à l’indécision, il est judicieux de revoir les raisons qui vous ont poussé à changer de carrière. L’idée n’est pas de ressasser le passé, mais de prendre conscience des possibles erreurs commises pour ne pas les refaire. Notez, en toute transparence, les petits et les grands échecs ainsi que les facteurs qui vous causent de l’ennui au travail. Mettez alors en place une stratégie pour aborder les choses différemment.

En revanche, il ne faut pas être dur envers vous-même. Comprenez que la réussite n’est jamais immédiate, et que les erreurs font partie du chemin. Comme l’adage le dit si bien : les meilleurs apprennent de leurs échecs pendant que les autres en font une fatalité.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Focus sur les Techniques d’Optimisation du Potentiel

Tout individu a indéniablement du potentiel pour atteindre ses objectifs dans plusieurs do…