Les EPI sont des équipements de protection individuelle indispensables à la pratique de certaines activités. Il s’agit essentiellement du casque, de la chasuble, du pantalon, mais également des gants, entre autres. Les gants sont une pièce essentielle pour la protection des travailleurs. Ils permettent de protéger les mains des coupures et des inflammations. Découvrez les gants adaptés à votre activité professionnelle.

Les gants en latex

Au même titre que le casque ou les lunettes de protection, les gants font partie des EPI les plus importants. Pour bien les choisir, il est impératif d’accorder une attention particulière à la résistance, à la maniabilité et à la catégorie. Les gants en latex sont le type de gants le plus répandu qui soit. Et pour cause, le latex présente des caractéristiques très pratiques. Il est en effet élastique et résiste parfaitement aux éléments dilués dans l’eau.

Il peut également être utilisé à de nombreuses reprises en raison de sa capacité à résister au temps et aux coupures. Il convient donc parfaitement aux travailleurs du BTP ou de l’électricité. Cela dit, il faudra veiller à ne pas avoir une allergie aux latex. Dans cette situation, il vaut mieux se tourner vers les gants en cuir. En ce sens, les équipements de protection proposés sur ce site sont particulièrement intéressants.

gants EPI

Les gants en cuir

Le cuir est la matière privilégiée par les personnes opérant dans la manutention. Souples et résistants, les gants conçus en cette matière permettent de réaliser un travail précis sans craindre des coupures. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on distingue deux formes de gants en cuir : le cuir pleine fleur et le cuir croûte. Si les gants en cuir pleine fleur conviennent parfaitement aux manutentions légères grâce à leurs mélanges de souplesse et de dextérité, les gants en cuir croûte conviennent mieux pour les manutentions plus difficiles. Cela s’explique notamment par son épaisseur de 1,10 à 1,30 mm et à son excellente résistance mécanique. Il faudra choisir l’un des deux en fonction de vos besoins.

Les gants en nitrile

Les gants en latex est la coqueluche des personnes désireuses d’utiliser des gants souples et pratiques. Malheureusement, cette matière tolère très mal la graisse et les matières organiques. Dans ce cas, la meilleure option est d’opter pour les gants en nitrile ou en caoutchouc.

Pour beaucoup, les gants en caoutchouc sont les gants les plus performants. Ils ont une remarquable élasticité et une étonnante résistance à l’abrasion ou aux coupures. Cerise sur le gâteau, il ne se détériore pas au contact de la graisse, des produits chimiques, des solvants et peut s’utiliser sans risque dans des températures extrêmes. Il correspond donc à toutes les formes d’activité. Que ce soit pour des travaux de manutention, de soudure ou de froid.

Les gants en néoprène

Durant de longues années, la principale difficulté liée à l’utilisation des gants était la rudesse du rendu. Et pour cause, plus un gant est épais, plus il est performant. Les gants en néoprène sont capables d’améliorer le toucher et d’offrir des sensations plus vivantes tout en assurant une excellente sécurité. Le néoprène est un caoutchouc synthétique utilisé pour remplacer le caoutchouc naturel. Bien qu’il n’ait pas les mêmes qualités abrasives que ce dernier, il dispose d’une impressionnante qualité tactile et d’une résistance hors norme aux produits chimiques. Il dispose aussi d’une bonne perméabilité aux gaz et aux températures extrêmes.

Les gants en Kevlar

Le kevlar est la matière utilisée dans la conception des gilets par balle. Parfaitement solide, il résiste admirablement bien aux torsions, aux coupures ou aux chocs. Par ailleurs, les gants en kevlar offrent une protection tout à fait correcte vis-à-vis de la chaleur de contact.

Les gants en vinyle

Bien que la plupart des gants précédemment cités fassent partie des catégories II et III de la classification des gants de protection et répondent aux normes EN 420, ils ne sont pas destinés à un usage intensif.

Ils sont dotés d’une bonne résistance aux produits corrosifs, aux hydrocarbures et aux abrasions. Le seul problème est qu’ils ne s’adaptent qu’à de faibles risques. Par exemple, ils ne résistent pas aux produits chimiques et aux températures extrêmes. Heureusement, ce défaut est amorti par leur résistance à la scission et aux piqûres. Il n’est donc pas question d’utiliser ce type de gants dans la fonte ou dans des activités rigoureuses à moins de choisir des gants en vinyle adaptés.

Vous pouvez lire également : comment diriger une équipe de travail efficacement ?

Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Comment diriger une équipe de travail efficacement ?

Des compétences en leadership sont essentielles pour les professionnels qui envisagent d&r…