L’analyse des données au sein d’une entreprise devient une tâche de plus en plus difficile. Les logiciels EPM permettent de remédier à cette difficulté. Un concept qui existe depuis des décennies et s’utilisait manuellement. Quels sont donc les indicateurs de performances, les fonctionnalités et les critères de choix des EPM ?

Présentation des EPM

Enterprise Performance Management (EPM) signifie en français gestion de performance. C’est une expression utilisée pour faciliter la description, l’ensemble des méthodes et solutions à la croissance d’une entreprise. Ce logiciel est considéré comme outil du département des finances d’une entreprise. Pourtant, il intervient aussi dans d’autres départements.

Il est aussi utile au département des ressources humaines, au département commercial sans oublier le département marketing. Avec les EPM, plusieurs éléments sont pris en compte pour les indicateurs KPI. Ceci pour planifier, analyser et même mesurer les performances. Les éléments en question sont les revenus, les retours sur investissement, les frais généraux et le coût opérationnel.

Pourquoi utiliser des EPM ?

Les logiciels Enterprise Performance Management permettent d’analyser les données, de comprendre l’activité et de créer des rapports.

  • Optimisation des clôtures financières : l’EPM vous aide à simplifier la clôture des finances et le reporting. Un travail qui sera fait en toute confiance et surtout avec pertinence,
  • Simplifier le rapprochement des comptes : en se basant sur l’automatisation et le traitement du niveau de sécurité des risques, l’EPM permet de gérer et même d’améliorer les différents comptes,
  • Générer des plans intégrés : toute entreprise a besoin d’une bonne organisation. À ce niveau, le logiciel aide à avoir une vision claire des objectifs à atteindre. Et pour y arriver, il faut une bonne planification,
  • Augmenter et gérer la rentabilité : l’aide de l’EPM tourne autour des informations qu’apporte le logiciel sur les dimensions de coût et de rentabilité. Une action pour permettre de déterminer les domaines dans lesquels il faut investir et profiter pour identifier les ressources limitées.

Outre ces différentes utilités, il faut souligner que l’EPM permet aussi de faciliter l’alignement fiscal avec le reporting financier d’entreprise, répondre à tous vos besoins en matière de reporting, faire face au changement grâce à la gestion des données d’entreprise. Il revient donc de se demander comment sélectionner son éditeur de logiciel EPM ? Il s’agira dans un premier temps de définir ses enjeux ainsi que ses grandes fonctionnalités, entre autres.

logiciels EPM

Origine des EPM : contexte et évolution

Existant avant l’apparition des ordinateurs, l’EPM était utilisé manuellement pour des réunions, des appels téléphoniques. Il a fallu les années 1970 pour découvrir les premiers logiciels EPM. Leurs rôles consistaient à recueillir des informations liées à la finance. Plus tard dans les années 80 l’apparition des tableurs était au rendez-vous avec des logiciels comme Visicalc. La naissance des mails a également participé à améliorer et traiter les différentes données. C’est ainsi que les premières réalisations de package EPM ont été automatisées.

De nos jours, l’EPM participe à la qualité des décisions prises par les responsables d’une entreprise. Outre la prise de décision, les tâches automatisées viennent mettre un frein à la perte de temps et réduire les probabilités d’erreurs.

Les fonctionnalités des EPM

L’une des fonctionnalités des logiciels EPM consiste à consolider les données financières. Aussi, cette fonction permet la production de bilans associés. Mettre en ordre les données est ainsi plus facile.

L’intégration et le pilotage des processus

Il s’agit de la saisie des données, le contrôle du respect de planification et l’identification des points d’optimisation. Une optimisation qui sert à l’allocation des ressources humaines et même matérielles. De cette façon, vous pouvez simplifier les ressources RH. Aussi, son utilité se base sur les prix pratiqués et la fonction logistique.

Le calcul de la rentabilité

Les différents calculs pour les coûts contribuent à une structuration plus nette de l’ensemble des dépenses effectuées au sein de l’entreprise. EPM vise à ce niveau à analyser les ventes et leur succès auprès des consommateurs.

La fonction collaborative

L’EPM participe également à la collaboration et même la communication entre collaborateurs. Cette communication passe par les commentaires, notifications, messageries. Les fonctions collaboratives participent à la dynamisation de l’outil et à la concrétisation des objectifs. Vous pouvez alors combler le manque de communication au sein de votre entreprise.

Les critères de choix d’EPM

Le choix avisé d’un EPM permet de développer ses performances. Ainsi, pour choisir de manière réfléchie un EPM, vous devez avant tout tenir compte de vos attentes particulières, de vos pratiques, de vos préférences ainsi que de votre stratégie. Certains points sont donc cruciaux pour une optimisation efficace des performances.

La simplicité

L’EPM idéal s’utilise facilement. Les données se collectent aisément et aucun calcul complexe n’est nécessaire pour sa mise en œuvre. Pour être efficace, il faut opter pour la solution la moins compliquée possible. Sans quoi, vous risquez de vous retrouver avec des coûts exorbitants.

La fiabilité des informations

Vous devez pouvoir accéder aux informations fournies, peu importe la technologie employée. Vous pourrez ainsi écarter les informations non vérifiables et celles de nature équivoque. Les graphiques, les courbes, les comptes-rendus et autres données sont à afficher et à prendre en compte.

De plus, le système EPM adopté ne doit pas se contenter d’apporter des informations qui ne permettent pas de réagir à temps. Pour ce faire, il est important que l’information puisse être connue en temps réel afin que les décisions ne soient pas prises après coup. L’EPM doit donc véritablement servir d’indicateur dans les résolutions prises. Si votre outil est banalisé, c’est qu’il n’a réellement aucune utilité.

fiabilité informations EPM

La pertinence

Les EPM permettent d’indiquer aux entreprises le chemin adéquat à emprunter. En le suivant, vous saurez donc si tout va pour le mieux ou si au contraire, certaines actions sont à mener, et ainsi agir en conséquence. C’est donc un logiciel résolument utile.

Le cap toujours dans la visée

La direction à prendre ainsi que les objectifs visés doivent être connus à l’avance afin de ne pas les perdre de vue. L’EPM doit donc être étroitement lié aux buts à atteindre et les actes à poser se doivent de suivre cette même logique. Le choix d’un EPM ne se fait pas à la légère. Toute l’équipe doit s’y mettre et tenir compte des points mentionnés ci-dessus. Cela vous permet d’éliminer les éventuels risques et d’avoir une pleine confiance en votre décision.

Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Procédure à suivre pour le changement d’adresse à la Banque Postale

La Banque Postale dispose des services adaptés à la situation de tous ces clients. Ainsi, …