Dans cet article nous allons nous pencher sur l’acronyme SAAS : qu’est-ce que cela veut dire ? À quoi cela sert-il ? Quels en sont les grands avantages et inconvénients ? Et enfin, comment fonctionne-t-il ?

SAAS : définition

Le terme SAAS est un acronyme signifiant « Software As A Service » soit « logiciel en tant que service » si l’on traduit littéralement en français. Cela signifie qu’un fournisseur de service héberge des applications et les met à disposition de ses clients à distance grâce au cloud. On retrouve, par exemple en qualité de fournisseurs, les géants Salesforce, Oracle, IBM, Intuit mais aussi Microsoft.

SAAS : les principaux avantages

L’avantage majeur d’opter pour un logiciel SAAS est que cela évite aux entreprises d’exploiter les applications sur leurs propres matériels informatiques. Cela réduit donc les coûts de façon drastique en approvisionnement, en achat de matériel ainsi qu’en maintenance diverse.

Pour cela, l’usager doit souscrire un abonnement mensuel plus ou moins onéreux selon l’utilisation qu’il prévoit d’en faire. Cette offre est sans engagement ce qui permet au client d’avoir une certaine liberté d’action et une plus grande visibilité sur son budget.

Les mises à jour des logiciels sont effectuées régulièrement par le fournisseur SAAS. Ainsi le client évite de solliciter des recrues en interne pour réaliser ces tâches, ou de devoir régulièrement racheter de nouveaux logiciels.

Enfin, un avantage important, le fait que l’application soit disponible via le cloud permet à des milliers d’utilisateurs d’y accéder en simultané.

Existe-t-il des inconvénients au SAAS ?

Comme toute innovation, il existe évidemment quelques inconvénients à cette solution. En effet, le fait de passer uniquement en externe, bien que cela réduise les coûts, peut également occasionner certains désagréments notamment en cas de dysfonctionnement dans le système ou de faille de sécurité. Pour éviter cela, il est recommandé de bien s’informer au préalable sur les modalités du service mis en place par le fournisseur et de faire un point régulier sur son abonnement.

Quel est son mode de fonctionnement ?

Avec le modèle de Logiciel à la Demande, le fabricant propose à ses utilisateurs d’accéder à distance à un clone d’un programme source. Le code source de l’application est le même pour tous les clients. Quand de nouvelles fonctionnalités sont déployées, tous les clients peuvent en profiter.

Il est offert aux clients un accès réseau par une copie de l’application créée spécialement pour la distribution SAAS. Tous les clients bénéficient du même code source de façon à pouvoir profiter de toutes les nouvelles fonctionnalités déployées par le fournisseur.

Tous les secteurs de l’entreprise sont concernés par les applications SAAS : gestion des ressources humaines, des ventes, relation clients, finances, facturation, etc. Ce modèle est également très utilisé dans le domaine du jeu vidéo (gaming as a service).

Le marché du SAAS

Concernant le marché du SAAS, on a assisté, en l’espace de 10 ans, a un total renversement de situation. Au départ, de nombreuses entreprises et banques étaient relativement frileuses face à la mise en place de ce modèle. Il paraissait assez improbable de payer chaque mois un abonnement uniquement pour pouvoir accéder à un logiciel.

Si de nos jours, cette crainte a totalement disparue, c’est que la pertinence du SAAS s’est avérée évidente. De plus, les prix sont bien plus raisonnables et l’accès bien plus intuitif. Du côté des fournisseurs, l’offre pléthorique les oblige à se démarquer sur le marché en proposant des produits au rapport qualité-prix sans cesse amélioré.

Que change le SAAS au travail en entreprise ?

Selon une récente étude, la tâche est facilitée depuis la mise en place de l’externalisation des applications. Les équipes informatiques internes peuvent porter moins d’attention à la gestion des applications hébergées. Toutefois, un gros travail d’intégration demeure, surtout si l’entreprise en question utilise plusieurs applications hébergées.

Il est donc désormais bénéfique et recommandé d’opter pour ce système. En plus de réduire les coûts, la charge de travail pour les collaborateurs est allégée, et une simple connexion internet suffit à accéder aux logiciels, ce qui offre un gain de temps non négligeable.

En cas d’incident, l’on peut compter sur une réactivité sans appel des fournisseurs disposant généralement des ressources étoffées en personnel. Un gain d’espace est également notable en raison de la disparition de certains matériels informatiques au sein de l’entreprise. Vous voilà désormais renseignés sur les SAAS, alors, avez-vous identifié si vous l’utilisez déjà ?

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Marion Jullian
Charger plus dans DIGITAL
Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Les 5 raisons de préférer acheter vos outils en ligne

Si les grandes surfaces et magasins physiques sont toujours très fréquentés, beaucoup d&rs…