Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un TBI ne sert pas seulement aux enseignants. Cependant, ce tableau blanc interactif (TBI) est aussi utilisé dans les entreprises et apporte un certain dynamisme aux présentations. Dans cet article, nous vous dévoilons les raisons pour lesquelles investir dans un TBI pour sa société.

Comment fonctionne un TBI ?

Le tableau blanc interactif est une sorte d’écran géant qui permet de projeter des images, ainsi que des contenus modifiables. À la différence d’un vidéoprojecteur classique, le TBI permet de réaliser des modifications en direct, par le biais d’un feutre ou du doigt. Avec cet outil, il n’y a pas forcément besoin d’avoir un tableau blanc. Toute surface claire pourra servir à projeter du contenu et à le transformer en espace interactif. Actuellement, un TBI peut être mobile ou fixe. Le choix devra être fait en fonction des besoins de l’entreprise. Par exemple, si le tableau blanc interactif doit pouvoir servir à différentes équipes, mieux vaut en choisir un mobile. Il pourra alors être muni d’un vidéoprojecteur, mais aussi d’un PC et être déplacé facilement au sein des locaux. Et bien sûr, pour que les collaborateurs puissent se servir correctement de ce nouvel outil, une ou plusieurs séances de formation pourront être programmées.

Dynamiser les réunions et conférences avec un TBI

Dans une entreprise, l’utilisation d’un TBI a pour objectif principal de dynamiser les réunions, ainsi que les conférences. Une action rendue possible par la présence d’un logiciel fournit lors de l’achat d’un tableau blanc interactif. Grâce à lui, il est plus simple de créer des diapositives et de les rendre plus vivantes. Par ailleurs, le TBI est un outil apprécié des conférenciers, en raison de son aspect collaboratif. Il offre la possibilité à plusieurs participants de créer du contenu ou de le modifier en cas de besoin. De cette manière, tous les participants peuvent s’intéresser et participer à la discussion. Et, en raison de sa grande surface, il est aisément envisageable de prévoir un espace de travail. L’idée est de le laisser blanc et de le compléter au fur et à mesure d’une réunion ou d’une conférence. Plus besoin, donc, de s’interrompre au cours d’une prise de parole pour noter des idées.

Le TBI, un support pour les travaux de groupe

Lorsqu’on commence un nouveau projet ou un travail collaboratif, un brainstorming est généralement organisé. Le TBI permet de noter les idées de chacun en direct, tout en utilisant des couleurs différenciant, par exemple, les thématiques. Il peut aussi servir à établir un planning, de manière à ce que chaque employé puisse visualiser ses deadlines. Et si la planification de nouvelles tâches se fait tous les débuts de semaine, il suffira d’ajouter une colonne au tableau plutôt que d’avoir à tout effacer. Il en va de même si certaines échéances venaient à évoluer ou que des demandes spécifiques devaient être incorporées au projet. À noter que certains logiciels se prêtent tout particulièrement aux travaux collaboratifs et permettent d’organiser de façon claire et précises les idées et sous-idées émanant des collaborateurs.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Comment ouvrir un compte pro en ligne ?

En France, détenir un compte professionnel distinct de son compte personnel est une obliga…