Dans les pays fortement industrialisés, le secteur de la logistique consomme une quantité d’énergie très importante. En effet, avec les nombreux échanges, le commerce en ligne qui prend de plus en plus de l’ampleur, la densité urbaine qui se fait aussi importante au fil des années, les flux transportés sont sans cesse croissants. Ceci impacte alors négativement notre environnement. Toutefois, le secteur de la logistique utilise des moyens pour limiter cet impact environnemental. Voyons précisément de quoi il est question.

Logistique éco-responsable : un recyclage effectif des déchets

La protection de l’environnement est une question sérieuse et urgente. C’est la raison pour laquelle il est indispensable d’opter pour des mesures respectueuses de la nature, dans le cadre de l’accomplissement des missions du secteur de la logistique. Ces missions portent entre autres sur la réception et le stockage de colis, la préparation et l’expédition des commandes, la gestion des retours de colis et d’autres services sur mesure. Vous pouvez d’ailleurs contacter Clic Logistic pour bénéficier des services de logistique en accord avec notre environnement.

La logistique classique impacte négativement notre environnement, notamment au niveau de la production des déchets. En effet, dans le cadre de l’emballage des colis, des matières telles que le carton, le papier, le bois et aussi du plastique sont utilisés.

Ainsi, afin de limiter l’impact négatif de ces différentes matières, l’une des mesures à prendre est d’adopter une politique de recyclage des déchets produits. Avec une politique bien ficelée sur ce plan, on peut procéder à un recyclage sur le plan local, de tous résidus.

En réalisant cette opération de recyclage sur place, on évite ainsi la pollution supplémentaire qui aurait été causée par le transport permanent des résidus vers une autre zone de recyclage.

Pour ce qui est des déchets comme les restes alimentaires, ils, peuvent être transformés en aliments pour la volaille, pendant que les récipients en plastique sont acheminés vers des sites où ils peuvent être recyclés. Des déchets comme les lingettesou des impressions de gestion sont à nouveau utilisés.

La gestion des emballages dans le secteur logistique

emballage pour la logistique

Une gestion responsable des emballages utilisés dans le secteur de la logistique peut aussi contribuer à limiter l’impact négatif sur l’environnement. Il faut par exemple utiliser les cartons de la façon la plus optimale possible. Pour cela, il faut les sélectionner de telle sorte que le transport des colis soit maximisé. Pour ce faire, il est donc nécessaire de choisir des cartons avec des formats adaptés. Une solution pour laquelle optent de nombreuses entreprises, parti

Ceci va permettre d’éviter de faire des voyages avec des cartons vides et polluer ainsi l’environnement pour quelques colis. Par ailleurs, des mesures doivent être prises afin de réutiliser les cartons et autres emballages. On va ainsi réduire la production des déchets dans l’accomplissement de nos missions.

Pour réduire les conséquences néfastes que le métier de la logistique a sur l’environnement, il est également nécessaire de mettre de côté les scotchs et le plastique. Il s’agit donc de remplacer ces deux éléments par des bandes kraft humidifiées. Il convient de noter que ces bandes sont entièrement recyclables, elles sont donc sans danger pour notre environnement.

L’usage du matériel et de la technologie

Afin de limiter l’impact des activités industrielles sur l’environnement, il est nécessaire de limiter l’usage de certains appareils technologiques. Il en est de même pour ce qui est de l’emploi des robots et autres machines dotées d’un mécanisme intérieur.

Ainsi, on s’assurera de ne pas produire de pollution dans le cadre de la manutention. D’ailleurs, les équipements lourds utilisés dans la logistique doivent au préalable passer par la case de reconditionnement.

Il n’y a pas que les emballages et les engins industriels qui doivent respecter l’environnement. En effet, il faut avoir une vision écologique qui va bien au-delà. À ce sujet, il faut que tous les biens que l’on utilise dans le cadre de l’exploitation des entreprises du secteur de la logistique soient écologiques. Alors, que ce soit le mobilier ou les consommables bureautiques, tout ceci doit remplir les conditions de respect de l’environnement.

En route pour une logistique verte

logistique entreprise

Pour émettre moins de gaz à effet de serre, le secteur de la logistique porte un grand intérêt à ce qu’on appelle la logistique du « dernier kilomètre ». Par ce terme, on fait allusion à la dernière phase de la procédure de livraison des colis vers le lieu qui a été indiqué par le client. Cette étape est déterminante dans la satisfaction de la clientèle.

Le transport est la partie de la logistique non seulement la plus polluante, mais aussi celle qui coûte le plus cher, soit 20% du coût total de la logistique. Au regard de cette situation, l’utilisation du drone de livraison semble être une solution écologique.

Certains acteurs du secteur de la logistique sont même passés à la livraison à vélo lorsque le point de livraison se trouve à quelques pâtés de maisons, ou par des véhicules à faible émission de carbone.

Dans le domaine de la logistique, on constate aujourd’hui que plusieurs entreprises ont pris la résolution de se tourner une logistique beaucoup de respectueuse de la nature. Elles ont décidé de revoir la façon d’exécuter leurs différentes missions, dans le souci de minimiser autant que possible les effets négatifs de notre activité sur l’environnement.

Pour de nombreux professionnels de notre secteur, il est important que l’on développe de nouvelles aptitudes afin d’être en mesure d’apporter des réponses aux nombreux enjeux écologiques qui nous interpellent.

Le recours des particuliers aux comportements eco-responsables

Préserver l’environnement est une affaire qui concerne tout le monde. Chacun de nous a un rôle à jouer pour préserver notre écosystème. En dehors des entreprises du secteur de la logistique qui doivent prendre des mesures pour que leur activité fasse le moins de mal possible à la planète, les particuliers se doivent aussi d’adopter des comportements écologiques pour les accompagner.

Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Comment valoriser la signature d’un gros contrat en entreprise ?

Dans un marché très concurrentiel, chaque petite attention peut faire la différence. Faire…