Vous êtes propriétaire d’une entreprise qui utilise des polluants de nature chimique dans l’exécution de ses activités. Afin d’éviter d’éventuelles fuites dangereuses, il vous est conseillé de mettre en place un système de stockage. Toutefois, l’installation de ce système devra répondre à certaines normes en vigueur pour garantir la sécurité de votre personnel. À cet effet, les bacs de rétention constituent une solution fiable pour contenir vos polluants. Ils offrent de nombreux avantages que nous vous ferons découvrir.

Bac de rétention : pourquoi s’en servir pour contenir les polluants ?

Le bac de rétention est généralement utilisé dans les entreprises qui manipulent des produits chimiques. C’est un système de stockage qui sert principalement à récupérer les fuites provenant des récipients de stockage de produits polluants (huiles, liquides dangereux, hydrocarbures…). Il peut également être utilisé pour la récupération des fuites au niveau du matériel de production ou des machines.

Toutefois, il est important de trouver un bac de rétention qui répond aux normes en vigueur pour assurer une meilleure gestion de ces déchets. Vous avez la possibilité d’installer votre équipement directement sur le sol ou sur des palettes. Une fois mis en place, il permet de renforcer la sécurité du personnel de votre entreprise et de limiter de manière significative l’impact environnemental de vos activités. De plus, les bacs de rétention peuvent être conçus avec différents matériaux (acier, PVC, inox, polyéthylène, fibre de verre…).

Ils sont disponibles en différents modèles, lesquels se différencient par leur résistance, leurs dimensions, leurs matériaux de fabrication et leur capacité. Selon le modèle, un bac de rétention peut stocker jusqu’à 30 000 litres de polluants. Parmi les bacs de rétention que l’on retrouve sur le marché, le modèle dit « souple » est conseillé. Et pour cause, il est facile à déplacer et résiste très bien aux agressions chimiques. De plus, vous pouvez l’utiliser pour mettre en place des zones de confinements temporaires.

bac de rétention polluants

Quels sont les différents types de bacs de rétention ?

Les bacs de rétention servent non seulement à stocker les produits polluants, mais également à les transporter. Vous limitez ainsi les risques d’explosion ou d’incendie lors du transfert de ces déchets toxiques. Toutefois, pour un usage approprié, il est important de choisir le type de bac de rétention adapté.

Bac de rétention en acier

Le bac de rétention en acier est la meilleure solution si vous devez transporter ou entreposer des polluants inflammables. Il est disponible avec ou sans caillebotis comme option au choix. De même, vous pouvez vous procurer ce bac en version peinte ou galvanisée. Il peut contenir des cuves, des bidons et des fûts de 1 000 litres. De plus, les bacs de rétention en acier peuvent être équipés de roulettes, ce qui facilite leur déplacement.

Bac de rétention en inox

Pour le stockage et/ou le transfert de polluants de type agressif ou de nature très pure, c’est le bac de rétention en inox qui est recommandé. Ils ont l’avantage d’être faciles à nettoyer et plus résistants que les modèles en acier. De plus, ils peuvent être transportés par transpalette (grâce à leurs pieds soudés), mais également par chariots. En ce qui concerne leur capacité de stockage, ils peuvent contenir deux cuves de 1 000 litres.

Bac de rétention en plastique

Les bacs de rétention en plastique sont le plus souvent utilisés pour stocker des déchets polluants et corrosifs. Ils sont disponibles en une large gamme de modèles. Vous pouvez trouver des bacs de rétention en plastique destinés aux bidons, aux cuves ou aux fûts. Certains modèles peuvent être équipés de caillebotis ou de fourches intégrées. D’autres disposent même de fond plat pour simplifier l’emmagasinage sur les palettes.

Comment bien choisir son bac de rétention ?

Différents facteurs peuvent vous aider dans le choix de votre système de rétention. Nous pouvons citer : la nature des polluants, la zone de confinement, la quantité de déchets à stocker, la sécurité du personnel, etc. Pour garantir l’efficacité de votre système de rétention, nous vous conseillons de stocker vos produits hautement corrosifs dans les bacs réservés à ce type d’usage. Pour la conservation de tous vos produits inflammables et de produits chimiques de nature non agressive, nous vous recommandons d’opter pour les bacs de rétention en acier polyépoxyde.

Traitement et transport des déchets polluants : comment procéder ?

Les déchets toxiques présentent un risque majeur pour votre personnel et l’environnement. Peu importe la nature des déchets que vous stockez, il est fortement conseillé de confier leur traitement à un professionnel (un manutentionnaire par exemple) ou une structure spécialisée dans ce domaine. Vous bénéficierez ainsi de précieux conseils en ce qui concerne les normes et obligations à respecter pour la gestion et le transport de vos produits polluants. Une entreprise spécialisée saura vous proposer des solutions appropriées pour transférer ces déchets toxiques en toute sécurité. Certains spécialistes en gestion de déchets industriels vous proposeront même des formations.

Celles-ci vous permettront de connaître la réglementation et les dispositions législatives (nationales et internationales) relatives au stockage et au transport de ces déchets. Vous serez également formé sur les règles de prévention à mettre en place pour manipuler ces déchets toxiques avec précaution. Par exemple, un mélange de déchets non compatibles peut s’avérer très dangereux pour votre personnel et l’environnement.

Vous pouvez lire également : mobilier CHR : 3 conseils pour le choix et l’entretien

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Dématérialisation des documents : du simple scan à la gestion avancée

Quel que soit son statut, sa taille ou même son secteur d’activité, une entreprise d…