En entreprise, certaines situations malencontreuses et non favorables à la productivité peuvent justifier l’intervention d’un détective privé pour le contrôle des salariés. En effet, un employé peut faire preuve de comportements déloyaux au travers d’arrêt de travail abusif, d’absences faussement justifiées, de travail dissimulé, de concurrence déloyale, de détournement de matériel ou de vol. Le contrôle de vos employés par l’investigation privée étant très complexe du point de vue législatif, il convient d’identifier les bons professionnels auxquels valablement confier cette mission. Zoom sur les principaux critères qu’il faut nécessairement prendre en compte.

L’agrément du détective auprès du CNTPS

Pour le choix de votre détective privé, certains critères spécifiques sont à prendre en compte.

L’agrément individuel

Un véritable détective privé doit obligatoirement disposer de son agrément devant le Conseil national des activités privées (CNAPS). Mis en service en 2012, cette institution publique réglemente l’activité de la sécurité privée en France, et accompagne les acteurs dans le respect de la déontologie du métier, tout en œuvrant pour leur évolution.

L’agrément d’établissement

Certains détectives peuvent désirer se constituer en société, ou mettre en place des établissements privés opérant dans le secteur de l’investigation et du renseignement privé. Le CNAPS intervient aussi à ce niveau pour les aider à bien concrétiser leur projet, en délivrant les autorisations d’établissements nécessaires pour la conduite réglementaire des activités.  

La maitrise de la réglementation

La surveillance des salariés par un détective privé est hautement encadrée par la loi. Les droits de travail et civil ont de fortes exigences sur le sujet et la recevabilité des preuves et des renseignements contre votre salarié devant les juridictions dépend absolument du respect de ces fondements juridiques.

Par ailleurs, la jurisprudence intervient beaucoup dans le dénouement des affaires ayant demandé l’intervention d’une surveillance privée, et il faut faire appel à un professionnel qui maitrise juridiquement son travail, pour donner des résultats irréprochables. De plus, il est souvent demandé qu’un huissier constate les données obtenues par le travail du détective et il est très important de collaborer avec un professionnel pouvant bien coordonner le timing de telles interventions.

Un détective qui a un haut niveau de confidentialité

L’une des principales qualités recherchées chez un détective privé est sans doute la confidentialité. La confidentialité regroupe aussi bien le secret professionnel par rapport aux informations collectées que les efforts déployés pour la sauvegarde des identités du commanditaire et du détective.

Le secret professionnel lié aux informations vous rassure du fait que les informations ne sortiront que dans le cadre qui sera conjointement retenu par le détective et le commanditaire. La sauvegarde de leur identité est importante pour la fiabilité et la neutralité des informations à obtenir.

Un détective en phase avec les nouvelles technologies

Un bon détective doit pouvoir se former continuellement et être parfaitement capable d’utiliser les moyens de dernière génération pour l’investigation et la surveillance. En effet, la technologie est avancée dans le secteur, les outils et moyens plus performants, le tout permettant d’avoir des résultats plus pertinents, dans la fiabilité et la discrétion requises.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Quel emballage choisir pour vos clients ?

Vous faites de la vente en ligne et vous êtes toujours à la recherche de nouvelles solutio…