Marco Mouly est le personnage principal du documentaire intitulé « Le Roi de l’Arnaque » diffusée actuellement sur Netflix. Ce roi de l’escroquerie est devenu célèbre après avoir arnaqué plusieurs personnes pour se faire de l’argent. Cette notoriété s’est accentuée avec la diffusion de ce reportage qui raconte l’histoire de ses forfaits. Qui est Marco Mouly ? D’où est-il ? Quelles sont les techniques d’arnaques qu’il utilise ? Découvrez toutes les réponses à ces questions dans notre article.

Biographie de Marco Mouly

Nombreuses sont les personnes qui ont connu Marco Mouly à travers le documentaire « Les Rois de l’arnaque » diffusé actuellement sur Netflix. Cette affaire est considérée comme l’escroquerie du siècle, tellement elle reste incroyable. Celle-ci consistait à acheter des quotas carbone à des sociétés polluantes à travers des entreprises fictives à un prix hors taxes à l’étranger.

Ensuite, les auteurs revendaient ces quotas en France à un prix qui inclue la TVA sans la reverser à l’administration fiscale. Le total du montant détourné est estimé à 283 millions d’euros. On comprend donc pourquoi la plateforme de streaming diffuse un documentaire pour retracer cette escroquerie.

Le vrai nom de Marco Mouly est Mardoché Mouly. Il est né en Tunisie en 1946. Il est venu en France avec ses parents, ainsi qu’avec ses frères et sœurs dans les années 60. Ils se sont installés à Paris, précisément dans le quartier Belleville. Ses parents ont ouvert une boucherie au centre de la ville.

Marco Mouly et ses frères étaient inscrits à l’école, mais il ne s’en sortait pas sur les bancs. Il a donc quitté l’école à un jeune âge. Le jeune Mardoché a vécu avec sa famille jusqu’à ses 18 ans. À 20 ans, il a obtenu son premier emploi dans l’univers de la publicité. Sa première a été montée à ce moment, car il a voulu augmenter sa richesse en récoltant l’argent de ses clients et en essayant de fuir. Il a écopé d’une peine de 13 mois.

Avant l’affaire qui l’a révélé au grand public, Marco Mouly avait déjà monté une arnaque à la TVA avec Grégory Zaoui. Ensemble, ils ont acquis du matériel électronique hors taxes dans divers pays européens. Ensuite, ils les ont revendus en France dans le but de conserver la TVA. En 2004, Marco Mouly écope à nouveau d’une peine de prison de 6 mois.

Le roi de l’arnaque a participé à plusieurs affaires d’escroquerie. Il a affirmé dans l’émission de Sept A huit du 30 janvier : « Un jour, ma mère a demandé de l’argent, précisément 2frcs  à mon grand-père pour acheter de la viande et nous faire le déjeuner. C’est un événement qui m’a fait pleurer à mes 12 ans. J’ai dit ceci à ma mère : Maman, je ne parlerai plus à mon père, mais tu ne manqueras plus jamais d’argent. Et c’est là que je suis parti dans la délinquance ».

À combien est estimée la fortune de Marco Mouly ?

Marco Mouly ne possède pas actuellement une fortune considérable. Lorsqu’il était à son apogée, il possédait un patrimoine impressionnant. Ses complices et lui sont condamnés à payer une somme de 283 millions d’euros à l’État, une somme qu’il risque de ne jamais pouvoir payer.

Possède-t-il une fortune cachée ? Il est difficile de le dire. En effet, les années 2010 ont marqué le début des cryptomonnaies. Les arnaqueurs ont profité de cette monnaie électronique pour se faire un maximum d’argent. Peut-être a-t-il aussi profité. Impossible de l’affirmer.

Quoi qu’il en soit, Marco Mouly a profité du tournage de ce documentaire pour revivre une vie de luxe. En effet, les interviews se sont déroulés dans les hôtels de luxe et dans des limousines, de quoi lui rappeler ses belles années.

Par ailleurs, le roi de l’arnaque serait devenu fortuné grâce à un fait qui nécessite d’être mentionné. En effet, Mardochée Mouly aurait reçu de fortes sommes et une Porsche d’un promoteur immobilier parisien pour qui il aurait travaillé.

Toujours à propos de sa fortune, on pourrait se poser la question suivante : a-t-il été payé pour ce documentaire diffusé sur Netflix ? La probabilité est très forte. Dans tous les cas, une chose est sûre : Marco Mouly a fait sortir un single qui narre son parcours qui devrait lui garantir des royalties.

Comment est présenté Marco Mouly sur Netflix ?

Dans le documentaire « Les Rois de l’Arnaque », Marco Mouly est le personnage principal. Ce film raconte ce que les observateurs appellent « l’escroquerie du siècle ». Il s’agit en effet de la fraude à la TVA dans le secteur des droits à polluer. Celle-ci s’élève à 283 millions d’euros. Il a réussi son coup grâce à l’aide de ses compères.

Si Marco Mouly est considéré comme la star du documentaire, c’est qu’il est le cerveau de cette arnaque. C’est lui qui a créé tout un système de sociétés-écrans ayant permis d’acquérir des quotas carbone à l’étranger pour les revendre en France. Tout ce scénario lui a permis de prendre dans les caisses de l’État entre 2008 et 2009.

En achetant des quotas carbone d’entreprises à des prix hors taxe pour des sociétés fictives implantées à l’étranger, Marco Mouly et ses compères ont réussi à empocher 283 millions d’euros. Reconnu coupable en 2017, il a été condamné à 8 ans d’emprisonnement.

Dans le documentaire, il relate son parcours et donne des détails sur cette escroquerie. Alors, on pourrait se demander comment il a pu tourner ce documentaire en étant derrière les barreaux. Marco Mouly était en semi-liberté. Il pourrait sortir en journée et rentrer à la prison la nuit. Pour le tournage du film, il se déplaçait dans une limousine Hummer. C’est ainsi qu’il a fini de purger sa peine d’emprisonnement pour cette affaire d’arnaque.

La vie d’arnaqueur est désormais derrière Marco Mouly. Aujourd’hui, il respecte les règles et mène une vie sobre, même si son passé le rattrape. Selon l’Obs, il a été mis en examen le 15 février pour extorsion de fonds. C’est le juge Jean-Michel Gentil qui a instruite cette affaire. Il a été remis en liberté après 24 heures de garde à vue.

Marco Mouly a été aussi mis en examen dans une affaire d’extorsion d’une Porsche et d’un pactole de plusieurs milliers d’euros à un prometteur immobilier parisien. Cette affaire s’est déroulée entre 2015 et 2017.

Depuis peu, il intervient très souvent sur l’émission « Touche Pas à Mon Poste ». Cyril Hanouna a vu en lui une opportunité pour augmenter son audience. Il est donc chroniqueur sur l’émission. Il est appelé à donner son avis sur divers sujets.

Quelles sont les origines de l’affaire des Rois de l’Arnaque ?

Marco Mouly est devenu populaire pour avoir réalisé l’escroquerie du siècle avec ses compères. Comme précisé plus haut, ils ont profité de l’ouverture du marché des droits à polluer, soumis à la TVA, pour obtenir des quotas carbone dans d’autres pays. Ils les ont revendu en France en engrangeant une TVA que l’État ne recevra jamais.

Le montant de cette casse du siècle est estimé à 283 millions d’euros. Un préjudice que l’État français ne percevra sans doute jamais, car les protagonistes ont dilapidé tout l’argent. Lorsqu’on regarde le documentaire diffusé sur Netflix, on s’aperçoit qu’ils ont mené une vie très extravagante : dépenses somptueuses, sorties tous les jours, voyages, cadeaux de luxe, etc.

Par exemple, l’un des passages du documentaire montre Marco Mouly qui joue des parties de roulette. Dans la scène, il n’hésitait pas à miser sur des numéros, sans jamais réussir à gagner. On le montre aussi en compagnie de célèbres personnalités dans des soirées et réceptions. Parmi eux, on retrouve Cyril Hanouna, Akon, Pharell Williams, Gad Elmaleh, Garou, Patrick Bruel, etc.

Sur Netflix, on voit aussi l’homme d’affaires affirmer qu’il aimait frimer. Il aimait payer des voitures hors de prix et loger dans des hôtels de luxe. Il ajoute : « J’ai bien profité de ma fortune avant de me faire rattraper par l’État ».

Que savoir sur la chanson de Marco Mouly ?

L’œuvre musicale du roi de l’arnaque est intitulée « La chanson de Marco Mouly ». Cette chanson a été diffusée sur les réseaux sociaux par Netflix. Elle raconte assez bien la vie menée par l’homme d’affaires. Dans ce single, on peut entendre : « Je suis le plus gros des mythos, appelle-moi voleur, escroc. Mais si je te croise et que tu me plais, je te laisserai jamais tomber ».

Marco Mouly compte actuellement environ 116 000 followers sur son compte Instagram. Il n’hésite pas à partager quelques photos de son quotidien avec ses abonnés.

Il faut dire que Marco s’en sort plutôt bien de cette affaire d’escroquerie puisqu’il jouit de sa liberté et la plateforme de streaming a racheté les droits de son histoire.

Après la diffusion du documentaire « Les Rois de l’Arnaque », Mouly est devenu très célèbre. Il est désigné comme celui qui s’est constitué une grosse fortune grâce à l’arnaque à la TVA. Il a aussi créé le buzz avec sa chanson qui parle encore plus de lui.

Marco Mouly a-t-il réellement participé à une tentative d’assassinat ?

Avant de parler de cette affaire de tentative d’assassinat, revenons sur les déboires de Mouly avec la justice. En effet, l’homme a suscité l’intérêt du grand public avec le documentaire « Les Rois de l’Arnaque ». Cela lui a valu une nouvelle mise en examen par le tribunal judiciaire de Paris. Il a été inculpé pour participation à une association de malfaiteurs. Ces faits remonteraient entre 2015 et 2017.

Il faut préciser que cette mise en examen n’a rien à avoir avec l’affaire présentée par le documentaire. Cette autre affaire est bien plus sombre que la fraude à la TVA qui lui a permis de créer des sociétés-écrans et de piocher dans les caisses de l’État une somme de 283 millions.

Les informations relayées par l’Obs évoquent une affaire dans laquelle Marco Mouly aurait fait chanter un promoteur immobilier parisien. Il aurait proposé à ce dernier des services de protection rapprochée en lui faisant croire qu’il courait un danger. Dans le fond, la menace provenait des compères de Marco Mouly.

Pour assurer sa protection, le promoteur lui aurait donné une Porsche et de l’argent. Fidèle à lui-même, Marco aurait engagé un photographe pour lui prendre des photos quand il se rendait au tribunal judiciaire de Paris. Son objectif était d’attirer la lumière sur lui alors qu’il était entendu dans cette affaire.

Quant à la question de savoir si Marco Mouly a participé à une tentative d’assassinat, il serait difficile de répondre par oui ou non. En effet, il a saisi récemment la justice. La raison ? Une vidéo circule actuellement sur les réseaux sociaux et l’accuse d’être un menteur, un mythomane. Il est aussi accusé d’avoir arnaqué des particuliers et des familles, ce qui les a ruinés.

L’auteur de cette vidéo est un certain « Dodo ». Selon ce dernier, Marco aurait participé à une tentative d’assassinat en décembre 2018 à Paris. Son avocat a affirmé que ces accusations sont fausses. Il explique qu’il n’a jamais escroqué des particuliers et des familles ni participé à une tentative d’assassinat.

La libéralisation du marché des droits à polluer : une mesure de lutte contre le changement climatique

Il s’agit en effet d’un processus visant à encourager la réduction des émissions de gaz à effet de serre et autres polluants. Cette mesure a pour objectif d’instaurer une augmentation permettant aux sociétés de négocier et d’échanger des droits à polluer.

Son principe de base consiste à créer un système de quotas d’émission de polluants. Ces derniers sont offerts aux entreprises sous forme de droits d’émission. Ensuite, des limites sont fixées pour ces droits avant de les attribuer en tenant compte de la quantité de polluants que chaque société doit émettre.

Avec la libéralisation du marché des droits à polluer, les entreprises qui réussissent à limiter leur émission de polluants en dessous de leur quota ont la possibilité de vendre le reste à d’autres entreprises. Ces dernières sont celles qui ont besoin de plus de droits d’émission pour atteindre leur quota d’émission.

Ce système permet aux entreprises de vendre et d’acheter des droits à polluer. Conséquence, elles peuvent réduire leurs émissions de polluants afin de réaliser des économies d’argent en vendant leurs droits inutilisés.

La libéralisation du marché des droits à polluer est considérée comme un excellent moyen pour inciter les entreprises industrielles ou de transport à réduire leurs émissions de polluants. En effet, ces deux secteurs sont en majeure partie responsable des émissions de gaz à effet de serre et autres polluants. Cette stratégie est mise en place par plusieurs pays. Elle a été utilisée longtemps pour lutter contre les changements climatiques et protéger l’environnement.

Cette stratégie a été introduite en France en 2005. Pour son bon fonctionnement, le système d’échange de quotas d’émission (SEQE) a été mis sur pied. Sa gestion est assurée par une institution dénommée ARENH. Elle s’occupe aussi de la réglementation et de la surveillance de ce marché en France. C’est sur ce dernier que les entreprises peuvent négocier et échanger des droits à polluer.

Marco Mouly : portrait du roi de l’arnaque

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.

A VOIR AUSSI

Le soutien de l’innovation et de l’entrepreneuriat dans les régions rurales par le registre national des entreprises

Dans le contexte actuel, l’innovation et l’entrepreneuriat sont devenus des &e…