Le nombre de contrats d’apprentissage signés a connu un ralentissement en 2023, avec moins de 860 000 nouveaux contrats prévus. Cette baisse est significative par rapport aux années précédentes où la croissance était beaucoup plus soutenue. La décélération actuelle pourrait compromettre l’objectif du président Macron d’atteindre un million de nouveaux apprentis en 2027. Depuis le premier quinquennat de M. Macron, l’apprentissage a bénéficié d’un succès considérable grâce à une libéralisation et simplification du système ainsi que des primes pour les entreprises qui recrutent des apprentis. Cette filière a réussi à changer d’image et attire de plus en plus de jeunes ces dernières années, multipliant presque par 2,9 le nombre de contrats signés entre 2016 et 2022.

Stagnation dans le processus

En 2023, le nombre d’élèves et d’étudiants a tendance à se stabiliser en raison de l’évolution démographique. Cette situation est également influencée par un ralentissement des créations d’emplois et une réduction des dotations destinées à payer l’accompagnement des apprentis. Ces facteurs ont conduit à une perte de confiance des acteurs dans le gouvernement et ont grippé la dynamique du système éducatif.

Éducation en France : L’objectif d’un million d’apprentis en 2027 s’éloigne sous Macron

Journaliste expert en entreprise et en économie. Diplômé de l’ESSEC, Il décrypte avec clarté et pédagogie les grands enjeux économiques nationaux et internationaux, ainsi que les stratégies des acteurs du monde des affaires.

A VOIR AUSSI

Plan de sauvetage de Casino : les salariés redoutent un plan social sans précédent – Analyse financière et gestion de crise : comprendre les enjeux économiques

Le tribunal de commerce de Paris a approuvé le plan de sauvetage du groupe Casino, …