La célèbre enseigne de chaussures Minelli a été reprise par un groupe d’investisseurs dirigé par la PME Mes Demoiselles. Malheureusement, seulement 187 des 579 employés ont été conservés, ce qui représente seulement 30 % des emplois. Les nouveaux propriétaires reprendront trente-neuf magasins, y compris neuf boutiques à Paris et huit corners dans de grands magasins. Malgré cette transition, la majorité des magasins Minelli fermeront définitivement leurs portes juste avant le début des soldes.

Moins de souffrance dans les familles

Les anciens dirigeants de Minelli, Stéphane Collaert et Laurent Portella, avaient repris Minelli et San Marina du groupe Vivarte. Après des difficultés financières dues à la pandémie de Covid-19, San Marina a été placée en redressement judiciaire en 2022 puis liquidée en février 2023. Cela a entraîné le licenciement de près de 700 salariés. Les autres magasins sont restés fermés, ce qui a causé des pertes d’emploi importantes.

Licenciement massif chez Minelli : impact sur près des deux tiers des salariés

Journaliste expert en entreprise et en économie. Diplômé de l’ESSEC, Il décrypte avec clarté et pédagogie les grands enjeux économiques nationaux et internationaux, ainsi que les stratégies des acteurs du monde des affaires.

A VOIR AUSSI

Plan de sauvetage de Casino : les salariés redoutent un plan social sans précédent – Analyse financière et gestion de crise : comprendre les enjeux économiques

Le tribunal de commerce de Paris a approuvé le plan de sauvetage du groupe Casino, …