– Accédez à cet article en vous connectant ou inscrivez-vous gratuitement sur Le Monde
– Consultez cet article pour découvrir les informations essentielles sur l’économie française.

Les associations jouent un rôle essentiel face à une demande sociale croissante. Malheureusement, le financement de l’Etat pour ces associations diminue depuis 20 ans. Certains suggèrent même de supprimer les subventions au profit des recettes marchandes et autres cotisations, mais ce serait une erreur.

D’abord, le temps de travail ne représente que 9% du cycle de vie d’un salarié à plein temps, laissant place à des échanges de services hors travail qui contribuent largement à l’économie. Ces contributions, combinées avec l’économie sociale et solidaire ainsi que l’économie domestique, dépassent sensiblement le produit intérieur brut (PIB).

Ensuite, les compétences développées en dehors du travail sont souvent réinvesties dans la vie professionnelle, attirant davantage l’intérêt des entreprises sur les résultats attendus des salariés plutôt que sur le processus de travail lui-même.

Finalement, plus le temps passé hors-travail augmente et se complexifie avec le numérique, plus les entreprises s’appuient sur ce capital social pour leur propre performance.

Complémentarité des entreprises

Les associations déclarées jouent un rôle important dans la vie professionnelle. Les entreprises apprécient l’engagement des salariés dans ces associations, ce qui peut même influencer leur image de marque. Aujourd’hui, les grandes enseignes mettent en avant leur engagement associatif et civique, et les responsabilités associatives peuvent faire la différence lors du recrutement. Ces responsabilités sont très prisées dans le secteur privé car elles développent des compétences comportementales essentielles pour de nombreux métiers. Cependant, une partie de l’article est réservée aux abonnés pour continuer la lecture.

– Les associations déclarées jouent un rôle décisif dans la complémentarité avec les entreprises.
– L’engagement régulier des salariés dans une association est particulièrement apprécié par les entreprises.
– Les responsabilités associatives font souvent la différence lors du recrutement face à des candidats plus diplômés mais sans cette expérience.
– Les compétences comportementales développées au sein d’associations sont très utiles dans la plupart des métiers.

Les associations et la production de biens communs existentiels : un rôle essentiel

Journaliste expert en entreprise et en économie. Diplômé de l’ESSEC, Il décrypte avec clarté et pédagogie les grands enjeux économiques nationaux et internationaux, ainsi que les stratégies des acteurs du monde des affaires.

A VOIR AUSSI

Plan de sauvetage de Casino : les salariés redoutent un plan social sans précédent – Analyse financière et gestion de crise : comprendre les enjeux économiques

Le tribunal de commerce de Paris a approuvé le plan de sauvetage du groupe Casino, …