La pyramide de Maslow est un outil de management permettant d’identifier et de hiérarchiser les besoins humains. Elle est notamment utilisée pour comprendre les motivations des individus qui composent une société. Elle s’applique dans divers secteurs tels que les ressources humaines, la communication, le marketing, le commercial ou encore le management. Les entreprises peuvent également s’en servir pour déterminer les besoins de leurs prospects et clients. Voici quelques astuces pour mettre en pratique la pyramide de Maslow dans votre entreprise.

Qu’est-ce que la théorie de Maslow ?

Le concepteur de la théorie de Maslow est le psychologue américain Abraham Maslow. Il a développé cette idée dans les années 1900. Selon les résultats de ses recherches, les motivations de chaque personne naissent dans cinq besoins à satisfaire. C’est la seule condition pour qu’elle soit épanouie.

Ces besoins sont hiérarchisés à 5 niveaux. Le premier niveau concerne les besoins physiologiques et l’ultime étape est l’accomplissement de soi. Ces différents besoins sont les éléments qui motivent les individus dans la société.

Il est important de souligner l’aspect de hiérarchie existant entre ces besoins. Pour Maslow, les besoins se trouvant en bas de la pyramide doivent être satisfaits en priorité avant ceux se trouvant au niveau supérieur. Mais attention ! Cela ne signifie pas qu’un besoin ne peut pas être satisfait si celui qui le précède ne l’est pas entièrement.

Les cinq besoins humains selon la pyramide de Maslow

La hiérarchie des besoins humains de la théorie développée par Maslow se présente comme suit :

  1. Les besoins physiologiques : il s’agit des besoins primaires biologiques et physiques de l’homme que sont manger, boire, s’habiller, dormir, etc.
  2. Les besoins de sécurité : ils concernent principalement la sécurité physique et les éléments de stabilité ;
  3. Les besoins d’appartenance : il s’agit de l’intégration de l’individu dans un groupe, de son statut social, vivre une relation amoureuse, construire une famille, etc.
  4. Les besoins d’estime : il s’agit de l’estime de soi, le respect de ses proches, la confiance de ses proches, l’acceptation par les autres, etc.
  5. Les besoins d’accomplissement de soi : il s’agit de la réalisation de soi, de l’épanouissement, du développement personnel, etc.

La pyramide de Maslow peut être appliquée au monde professionnel. Voici le résultat :

  1. Le salaire : les travailleurs doivent percevoir un salaire à la hauteur des missions accomplies. La pyramide de Maslow considère la rémunération comme l’un des besoins les plus essentiels. Ce besoin doit être satisfait pour le bien-être du salarié. Ainsi, s’il n’est pas payé à la hauteur de son travail, il peut perdre confiance en lui, se sentir lésé ou même douter de lui-même.
  2. La sécurité : le salarié doit avoir un emploi stable, des conditions de travail sécurisantes et des avantages sociaux pour être satisfait. Si ce besoin n’est pas comblé, une ambiance de méfiance peut s’installer entre son employeur et lui.
  3. Le sentiment d’appartenance : la pyramide de Maslow met un point d’honneur sur ce besoin. En effet, les salariés ressentent le besoin d’être utile à l’entreprise.
  4. Le sentiment d’utilité : les salariés satisfaits s’investissent plus dans l’entreprise. Ils sont plus motivés et enthousiasmés au travail lorsqu’ils comprennent en quoi leurs efforts soutiennent l’entreprise.
  5. L’accomplissement de soi : les salariés épanouis assument leur responsabilité professionnelle. Ils sortent de leur zone de confort, posent des questions, sont curieux et soutiennent leurs collègues.

Comment mettre en œuvre la pyramide de Maslow ?

L’exemple ci-dessus est un peu caricatural. Il peut être modifié et adapté aux réalités de chaque entreprise.

Identifier les priorités des employés

Que recherchent les collaborateurs ? Recherchent-ils la sécurité d’emploi ? Ont-ils besoin d’être plus estimés ? Faut-il leur fixer des objectifs plus ambitieux ?

Il revient à chaque chef d’entreprise d’identifier à quelle étape il doit se placer pour activer des leviers de motivation plus impactant. Pour bien identifier les priorités des collaborateurs, le responsable doit écouter, échanger et prendre en considération les avis.

Offrir des opportunités aux salariés

Le salaire du travail doit pouvoir l’aider à satisfaire ses besoins physiologiques et son besoin d’estime de soi. Pour ce faire, il faut leur proposer des opportunités de développement professionnel. Chaque travailleur doit pouvoir évoluer dans l’entreprise.

Pour plus de transparence, le chef d’entreprise doit préciser les perspectives d’évolution possibles. Cela permet aux travailleurs de savoir comment atteindre les objectifs et obtenir un salaire considérable.

Promouvoir la culture d’entreprise

Pour satisfaire son besoin d’appartenance, le salarié doit être bien intégré dans son environnement de travail. En effet, les collaborateurs impliqués pleinement dans leur entreprise sont plus heureux, investis et impliqués. Pour ce faire, il est important de promouvoir une culture d’appartenance, de les encourager à créer des liens avec leurs collègues et de mettre en place des programmes en faveur de l’inclusion et de la diversité.

Par exemple, le chef d’entreprise peut organiser des activités de team building pour permettre à ses employés de mieux de connaitre en dehors du travail.

Impliquer davantage les collaborateurs

Sans une implication complète, un collaborateur ne peut pas atteindre ses objectifs ni son plein potentiel. Cela peut être dû à un manque de confiance en soi, à une apathie ou à un burnout. L’une des meilleures solutions pour accroître l’implication des employés est de les aider à se sentir importants. Ainsi, ils pourront combler leur besoin d’estime.

Voici quelques astuces qu’un chef d’entreprise peut utiliser pour motiver ses collaborateurs :

  • Encourager les employés qui atteignent leurs objectifs ;
  • Encourager le travail d’équipe ;
  • Exiger des feedbacks aux membres de l’équipe ;
  • Fixer des objectifs clairs.

Encourager la prise de décision ascendante

Pour augmenter la satisfaction des employés, il est important de les laisser s’exprimer. Il faut aussi les aider à se sentir plus confiants et les inciter à participer aux réunions de la direction. Lors de ces séances, il faut leur demander leurs avis et conseils sur les décisions de la société.

Cette politique d’encouragement vise à amener chaque membre du personnel à contribuer au développement de l’entreprise. En procédant ainsi, les collaborateurs pourront satisfaire leur besoin d’estime. Tous les membres se sentiront appréciés et valorisés.

En somme, la théorie de Maslow est un instrument fiable pour développer les compétences de ses collaborateurs, et par conséquent d’accroître le chiffre d’affaires de son entreprise.

Théorie de Maslow : comment la mettre en pratique ?

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.

A VOIR AUSSI

Optimiser la gestion des talents pour un avantage concurrentiel durable

Dans un contexte économique de plus en plus concurrentiel, les entreprises doivent …