Rebrander sa marque est un exercice délicat. Un seul faux pas à ce niveau-là, et c’est tout le travail de plusieurs années qui peut être réduit à néant. Il est donc primordial de bien se préparer, de rester vigilant(e) lors du dévoilement des nouveaux outils de communication, et d’être attentif(ve) à la réception de la nouvelle identité par la ou les clientèles ciblées.

Avant de rebrander

Il y a quelques questions à se poser avant de commencer le rebranding de sa marque :

  •         La mission et la vision de l’entreprise se sont-elles développées et, si oui, comment ?
  •         La clientèle cible a-t-elle changé ? De nouvelles cibles se sont-elles ajoutées ?
  •         La concurrence et le marché ont-ils évolué ? Si oui, comment y faire face ?

Tous les cas de figure existent. Ces trois axes peuvent être à considérer simultanément, ou seulement un ou deux d’entre eux. Ce qui est certain, c’est qu’il faut répondre avant tout à ces questions avec précision, et chiffres à l’appui.

Souvenez-vous aussi que le rebranding prend du temps. Pensez aux débuts de votre entreprise et au processus de création de la marque. Et bien, le rebranding, c’est la même chose avec, en plus, plusieurs années de développement à analyser. Ne précipitez pas cette démarche.

Pendant le rebranding de la marque

Une fois que vous y voyez plus clair dans les objectifs de votre rebranding, il est temps de mettre tout cela en pratique, étape par étape et sans rien oublier. Car si le rebranding consiste « simplement » à remodeler votre logo et à revoir votre charte graphique, il concerne l’ensemble de vos outils de communication, à savoir :

  •         Toute la papeterie : cartes de visites, en-tête de lettres, enveloppe;
  •         Tous les outils en ligne : médias sociaux, site internet, blog, signature des e-mails;
  •         Les imprimés : brochures, dépliants, autocollants, t-shirts, tasses, stylos;
  •         La publicité : affiches, spots télévision

Avant de vous lancer, évaluez le budget qui sera nécessaire à la modification de tous ces supports de communication, car le rebranding est onéreux !

Après le rebranding

Une fois que tout est prêt, l’étape de la communication du nouveau positionnement est elle aussi à préparer avec minutie. Un événement de lancement réussi est indispensable, mais c’est aussi auprès de chaque client, de chaque fournisseur, de chaque personne liée de près ou de loin à l’entreprise,  que l’introduction du nouveau logo et de la nouvelle charte graphique se font.

Conclusion

Avant de vous laisser commencer à travailler sur votre nouveau logo, nous souhaitons revenir sur deux définitions qui nous semblent essentielles pour mener à bien votre mission de rebranding. En effet, ces deux notions sont intimement liées, mais possèdent chacune des fonctions spécifiques. Ainsi donc :

  •         L’identité graphique est : ce que vous êtes, la mission que vous remplissez, les valeurs que vous véhiculez, le ton que vous employez lorsque vous communiquez, alors que :
  •         Le positionnement de la marque est comment la clientèle vous perçoit, quelles émotions les clients éprouvent en présence de votre marque, quelle est votre réputation.

Bien distinguer ces deux aspects de la vie d’une entreprise permet d’éviter bien des erreurs.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Zone de chalandise

Pour connaitre le succès, l’auto-entrepreneur doit trouver une zone attractive pour son ac…