L’analyse SWOT est un outil généralement utilisé par les entreprises pour identifier leurs faiblesses et les atouts par rapport à leurs concurrents. Elle se révèle utile pour étudier les opportunités du marché à exploiter et les menaces à éviter. Elle peut être intégrée même au plan marketing et au business plan des entreprises. Voici quelques astuces pour mettre en œuvre cet outil d’analyse stratégique.

Matrice SWOT : un outil qui permet d’améliorer la productivité d’une entreprise

SWOT (Strengths —Weaknesses —Opportunities – Threats) est outil de diagnostic stratégique. Il est utilisé pour analyser, les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces d’une entreprise.

Précisons que les forces et les faiblesses sont classées dans les facteurs internes de la société. Elles prennent en compte sa réputation, les brevets, sa situation géographique, etc. Quant aux opportunités et aux menaces, elles représentent les facteurs externes de la structure. Il s’agit surtout de ses concurrents, des fournisseurs, des prix, etc. Et ces facteurs externes sont toujours présents sur le marché, quel que soit le domaine de l’entreprise.

La matrice SWOT est polyvalente, car elle peut être appliquée dans plusieurs domaines : entreprise, projet, vie privée, etc. Les entreprises et les marques s’en servent pour évaluer leur croissance, ce qui leur permet de faire des améliorations si nécessaire.

À quoi sert une analyse SWOT ?

L’analyse SWOT permet à une entreprise d’améliorer son fonctionnement. Elle se révèle utile pour élaborer des stratégies fiables pour surmonter les difficultés. Elle lui permet aussi d’avoir une vue globale de ses forces et de sa position sur le marché.

D’une part, la matrice SWOT représente un outil stratégique permettant d’évaluer les forces et les faiblesses d’un nouveau projet professionnel, d’un événement industriel ou d’une campagne publicitaire. D’autre part, elle permet de développer et de réaliser les feuilles de route pour accroitre la productivité d’une structure.

Avec cet outil d’analyse stratégique, une entreprise peut identifier ses besoins d’embauche, élaborer les plans budgétaires et élaborer d’autres plans stratégiques à long terme.

Les différents axes de l’analyse SWOT

Comme mentionné ci-dessus, l’analyse SWOT est divisée en deux axes : l’axe interne et l’axe externe.

L’axe interne

Grâce à un diagnostic interne, une entreprise peut recenser toutes ces caractéristiques, c’est-à-dire ses forces et ses faiblesses. L’axe interne concerne les capacités de production, les ressources humaines, le capital humain et les capacités financières.

 Forces

Les forces (Strenghs) d’une entreprise sont ses ressources ou ses compétences. Elles représentent un avantage concurrentiel. La croissance, la rentabilité, les technologies ou encore les clients peuvent être considérés comme les forces d’une entreprise.

L’entreprise peut se poser les questions suivantes pour identifier ses forces :

  • Quels sont mes atouts ou qualités ?
  • En quoi notre structure se démarque-t-elle sur le marché ?
  • Qu’est-ce que les consommateurs et les partenaires apprécient chez nous ?

Faiblesses

Les faiblesses (Weaknesses) représentent l’ensemble des éléments internes moins productifs. Leur identification permet d’améliorer les stratégies mises en œuvre.

Voici quelques questions à se poser pour les identifier :

  • Quelles stratégies sont moins performantes, et pour quelles raisons ?
  • Sur quel plan pouvons-nous nous améliorer ?
  • Quelles ressources pouvons-nous exploiter pour obtenir de meilleurs résultats ?

L’axe externe

Le diagnostic externe permet de déterminer les facteurs externes ayant un impact sur l’entreprise.

Opportunités

Les opportunités (Opportunities) représentent les possibilités à exploiter pour se développer. Il est important de les déterminer afin de mieux les exploiter.

Voici les questions à se poser pour trouver les opportunités :

  • De quelles ressources disposons-nous pour améliorer nos services ?
  • Quels sont les aspects inexploités par nos services ?
  • Quels sont les objectifs de notre structure ?

Menaces

Les menaces (Threats) sont les changements en cours ou à venir pouvant affecter négativement les activités de l’entreprise. Il faut préciser que les menaces ne sont pas contrôlables. On ne peut pas donc les prévenir.

Voici les questions à se poser pour les identifier :

  • Qui sont nos concurrents ?
  • Quels sont les facteurs externes qui pourraient avoir un impact négatif sur notre entreprise ?
  • Quelles sont les tendances du marché qui se dressent à l’avenir ?

À savoir : l’efficacité d’une analyse externe doit tenir compte obligatoirement du macro-environnement et du micro-environnement. Ce dernier prend surtout en compte l’analyse concurrentielle.

Pour pousser plus loin de diagnostic du marché, les entreprises peuvent utiliser d’autres outils d’analyse stratégique comme l’analyse PESTEL ou les 5 forces de Porter.

Comment utiliser la matrice SWOT ?

Pour mieux utiliser cet outil, il faut mettre en place les astuces suivantes :

1.      Définir ses objectifs

Avant d’utiliser cet outil, il faut toujours déterminer les raisons qui vous poussent à l’utiliser. Est-ce pour lancer un nouveau business ? Est-ce pour surmonter les difficultés du marché ?

2.      Organiser le groupe d’étude

L’analyse SWOT ne doit pas être réalisée uniquement par la direction de l’entreprise. Elle doit s’étendre à tous ses départements (finance, marketing, management, logistique, livraison, etc.).

3.      Réaliser une recherche préalable

Avant de mettre en œuvre l’analyse SWOT, il faut préparer tout document capable d’aider à la réflexion. C’est le cas des études internes ou externes, des statistiques de vente, des données marketing ou encore des enquêtes clients.

4.      Passer à la mise en œuvre de la matrice SWOT

Cette étape consiste à utiliser les données collectées lors de la prérecherche et les classer dans les quatre catégories : force, faiblesse, opportunité ou menace.

5.      Analyser les résultats

Cette dernière étape consiste à créer une matrice croissant des facteurs internes et externes. Ces métriques permettront à mettre en perspective les potentialités de la structure en lien avec les opportunités ou les menaces de son domaine d’activité.

Pour réussir cette analyse, il faut faire attention aux éléments suivants :

  • Les indicateurs qualitatifs sont à privilégier aux indicateurs quantitatifs. En effet, les données qualitatives sont plus opérationnelles et permettent de prendre plus facilement les décisions.
  • Toujours lister les axes internes et les axes externes de son environnement. Ces données serviront à créer une grille de lecture pertinente.
  • Ordonner les faits de manière à privilégier les décisions.

Conclusion

La matrice SWOT permet aux entreprises de créer des stratégies pertinentes et fiables. Cela leur permet d’exploiter leur potentiel et de développer leurs activités. C’est aussi une approche qui permet d’anticiper les menaces qui pèsent sur un secteur d’activité.

Analyse SWOT : comment la mettre en œuvre ?

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.

A VOIR AUSSI

Optimiser la gestion des talents pour un avantage concurrentiel durable

Dans un contexte économique de plus en plus concurrentiel, les entreprises doivent …