De nombreux professionnels se servent des e-mails à des fins de prospection. Puisque ce canal de démarchage se révèle efficace pour se faire de nouveaux clients. Toutefois, il n’est pas simple à maîtriser. Pour en tirer pleinement parti, il faut adopter la bonne méthodologie. Voici cinq tendances qui rendront vos mails de prospection plus performants.

Constituer une base de données de qualité et à jour

Pour envoyer un mail de prospection performant, il faut d’abord créer une base d’e-mails de bonne facture et à jour. Puisque ce type de courrier ne porte ses fruits que lorsqu’il est adressé aux bonnes personnes.

Au lieu d’acheter des bases d’e-mails existantes sur Internet, il faut plutôt constituer soi-même sa base de contacts. Et la meilleure source en la matière c’est le célèbre réseau social pour professionnels, LinkedIn. Le processus à suivre pour tirer partie de cette plateforme est tout simple :

  • effectuer des recherches minutieuses en utilisant des filtres (titre de poste, mots-clés, ancienneté…) ;
  • exporter les prospects par le biais d’un site spécialisé.

Pendant la constitution de la base de données, il faut aussi penser à collecter certaines informations sur les prospects. Leurs prénoms, le nom des entreprises pour lesquelles ils travaillent, les relations en commun, etc. Tout cela peut aider à personnaliser le mail de prospection et améliorer son efficacité.

Bien choisir l’objet de ses e­-mails de prospection

L’objet du mail de prospection est très important. Il doit être défini avec le plus grand soin. Car, c’est sur lui que les prospects se basent pour décider d’ouvrir ou ignorer un courrier. Il se révèle encore plus crucial que les mobinautes et internautes français reçoivent plusieurs dizaines de mails par jour. Pour que son mail de prospection performe, il doit par conséquent se démarquer dès la boîte de réception.

Pour ce faire, il doit tout d’abord être court afin d’être lisible entièrement, même sur mobile. Il ne devra ensuite contenir aucun mot associé au spam. Et enfin, il doit être personnalisé pour avoir plus de chances d’être ouvert par son destinataire.

Utiliser des astuces de copywriter dans ses mails pour attirer les prospects

Pour que son mail puisse donner un bon résultat, son contenu doit être irrésistible. Et la meilleure façon d’y parvenir, c’est d’utiliser les mêmes astuces qu’un copywriter. Celles-ci se résument en la méthode AIDA (Attention Intérêt Désir Action) qui consiste à :

  • capter l’attention du prospect ;
  • expliquer l’intérêt de son service ou produit ;
  • susciter chez lui le désir ;
  • l’inviter à passer à l’action.

Cette dernière est essentielle et doit être bien appliquée. Plus important encore, elle doit contenir un nombre de liens très limités. Pour la réussir, il est conseillé de privilégier les call-to-action (CTA) textuels. Mais aussi, de respecter toutes les bonnes pratiques antispam dans son mail de prospection. Suivre ces quelques règles augmente les chances de délivrer le mail dans la boîte de réception du prospect.

Miser sur un contenu sans faute d’orthographe

Les fautes d’orthographe gâchent les mails de prospection. Elles révèlent un manque de professionnalisme de l’expéditeur. Pour ne pas réduire à néant tous les efforts déployés jusque-là, il faut bien relire son texte. Et prendre le temps d’évacuer toutes les coquilles qui y ont fait leur nid avant d’appuyer sur le bouton envoyer.

4 tendances pour des mails de prospection performants

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.

A VOIR AUSSI

Optimiser la gestion des talents pour un avantage concurrentiel durable

Dans un contexte économique de plus en plus concurrentiel, les entreprises doivent …