La location de bureau est une étape cruciale pour toute entreprise qui envisage de s’établir. Pour qu’elle soit couronnée de succès, le bail et l’emplacement doivent être bien choisis. Ce qui est loin d’être simple. En effet, il faut prendre en compte plusieurs éléments comme la nature de l’entreprise pour opérer un choix judicieux. Voici quelques conseils pour bien choisir le bail et l’emplacement de l’entreprise.

Location d’un bureau professionnel : quel bail choisir ?

La location de bureaux à Lyon ou ailleurs passe nécessairement par la signature d’un bail. Selon ses besoins, plusieurs choix s’offrent au locataire. En effet, celui-ci peut contracter un bail de courte durée, professionnel ou commercial. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ces différents baux.

Le bail de courte durée

Le bail de courte durée est aussi connu sous les appellations de bail précaire et bail dérogatoire. Il est destiné uniquement aux locaux utilisés pour l’exploitation d’un fonds de commerce. Bien qu’il réponde aux mêmes obligations qu’un bail commercial, il est tout de même différent de celui-ci. La différence entre ces deux baux se situe à plusieurs niveaux.

Tout d’abord, au niveau de leur durée. En effet, comme son nom l’indique, le bail précaire ne peut être signé que pour une très courte durée qui ne peut excéder 3 ans. Ce qui est intéressant avec ce type de bail, c’est qu’il peut être contracté plusieurs fois sur le même local. Et ce, avec le même bailleur tant que la durée totale des baux ne dépasse pas 3 ans.

Ensuite, au niveau des modalités de renouvellement. Contrairement au bail commercial standard, le bail dérogatoire ne peut être renouvelé après épuisement du délai. De même, le locataire ne recevra, en cas de non-renouvellement, aucune indemnité d’éviction. Pour continuer à prendre à louage le local, il devra alors signer un bail commercial.

Le bail professionnel

Le bail professionnel est le plus célèbre de tous les baux. Il concerne uniquement les locaux à usage strictement professionnel. Ainsi, ce type de bail est réservé aux activités qui ne sont ni commerciales, ni industrielles, ni artisanales, ni agricoles. Il ne s’applique par conséquent qu’aux professions libérales, c’est-à-dire toute activité qui ne requiert pas un fonds de commerce.

Même s’il est beaucoup plus souple qu’un bail commercial, il reste tout de même soumis à certaines règles spécifiques. Ce contrat de location ne peut être signé que pour une durée minimale de 6 ans. Il peut être résilié par le bailleur à tout moment avec un délai de préavis de 6 mois.

Le bail commercial

Le bail commercial ou bail 3/6/9 est un contrat de location qui cible principalement les activités commerciales, industrielles ou artisanales. Ainsi, dans ce type de bail, le local sert uniquement à l’exploitation d’un fonds de commerce. En échange de l’utilisation qu’il en fait, le locataire est généralement contraint de payer un loyer plafonné.

La durée maximale du bail commercial est de 9 ans. Néanmoins, le locataire peut choisir de le résilier la 3e, 6e ou 9e année. Le bailleur a aussi la possibilité de rompre le contrat. Mais pour ce faire, il doit payer une indemnité d’éviction au locataire.

Comme on peut le constater, chacun des baux qui peuvent être proposés au locataire au moment de la location de bureau présente des avantages et des inconvénients. Le professionnel devra donc effectuer son choix en fonction de ses priorités et besoins. Ceci, afin de permettre à son entreprise d’évoluer dans les meilleures conditions possibles.

Location d’un bureau professionnel : quel emplacement choisir ?

La location d’un bureau professionnel présente de nombreux avantages pour les entrepreneurs. Cliquez ici pour en savoir plus à ce sujet. Cependant, décider de son emplacement n’est pas une entreprise des plus aisées. Pour faire le bon choix, il faut tenir compte de plusieurs critères. Car, les endroits pouvant accueillir une activité professionnelle en France sont légion.

De manière générale, selon la nature de l’entreprise, la nécessité d’accueillir ou non du public et son budget, on peut établir son bureau professionnel dans un centre d’affaires ou une pépinière d’entreprises.

Le centre d’affaires peut convenir aux professionnels qui désirent éviter certaines contraintes. En particulier, celles qui ont trait à la durée de la location de bureau. En effet, il est tout à fait possible d’y louer un bureau professionnel pendant quelques heures, jours ou semaines. Cependant, le locataire devra tout de même signer un contrat de prestation de services. Ce type de contrat renferme toutes les obligations et les droits à respecter pendant toute la durée du bail.

Les pépinières d’entreprises sont parfaites pour les entreprises naissantes. Elles leur permettent de bénéficier d’un accompagnement, mais aussi d’une offre de services et d’équipements mutualisés. Et le tout à des tarifs préférentiels. Ainsi, les porteurs de projet et les jeunes entreprises peuvent opter pour ce type d’emplacement en toute quiétude.

Location d’un bureau professionnel : quel bail et quel emplacement choisir ?

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.

A VOIR AUSSI

Comment choisir une assurance habitation ?

L’acquisition d’un bien immobilier représente souvent le plus grand inv…