Que vous optiez pour le régime réel ou le micro-BIC, la fiscalité LMNP est très avantageuse. Vous pouvez jouir d’un abattement pouvant aller jusqu’à 50% sur vos revenus locatifs. En d’autres termes, seulement la moitié de vos revenus sera imposable. Cela vous permet de réaliser des gains substantiels, même en présence de charges locatives élevées.

Déclarer ma location meublée est une solution logicielle qui automatise les déclarations de vos revenus locatifs si vous optez pour le régime réel.

Les avantages du régime réel

Le régime réel en LMNP offre de nombreux avantages fiscaux par rapport au régime micro-BIC. Premièrement, il permet de déduire toutes les charges associées à l’exploitation du bien immobilier, telles que les intérêts d’emprunt, les taxes foncières, les charges de copropriété, les frais de rénovation, et autres. Ces déductions peuvent significativement réduire votre impôt sur le revenu.

De plus, avec le régime réel, vous pouvez amortir le bien lui-même. L’amortissement correspond à la dépréciation d’un bien LMNP due à son utilisation. Chaque année, vous pouvez déduire de vos revenus locatifs un montant représentant cette dépréciation. Si le bien a été acquis l’année où il a été mis en location meublée, vous pouvez également déduire vos frais de notaire et frais d’agence.

En somme, le régime réel en LMNP permet d’optimiser la fiscalité sur le long terme. Il est donc plus intéressant pour les investisseurs LMNP de choisir ce régime fiscal plutôt que le micro-BIC.

Les attraits du régime micro-BIC en LMNP

En tant que LMNP, vous devez choisir entre le régime fiscal micro-BIC ou réel. Le régime micro-BIC, qui est forfaitaire, est idéal pour les propriétaires de résidences LMNP avec des charges locatives relativement faibles. En effet, la fiscalité LMNP est prélevée sur une partie et l’autre est considérée comme des charges.

Ainsi, pour les résidences meublées traditionnelles, 50% de vos revenus sont imposables. Si vos charges sont faibles, les 50% restants représentent une part significative de bénéfices. Toutefois, il faut noter que vos revenus ne doivent pas dépasser 72 600 euros lors de la déclaration LMNP. Pour les résidences touristiques, l’abattement forfaitaire s’applique à 71% des revenus, avec un plafond de 176 200 euros.

Imposition de la plus-value lors de la revente d’un bien LMNP

Lorsque vous revendez votre bien loué en LMNP, les mêmes règles que la revente d’une résidence non principale s’appliquent. Ainsi votre bien est exonéré d’impôt sur le revenu au terme d’un délai de détention de 22 ans tandis qu’il est exonéré de prélèvements sociaux au terme de 30 ans. Ainsi vous pouvez être exonéré des 17,2% de prélèvements sociaux et des 19% d’impôts pour une économie totale.

Pour profiter de ces avantages fiscaux, vous devez tenir une comptabilité et déclarer vos revenus locatifs via une liasse fiscale, qui sera ensuite ajoutée à vos revenus personnels. Vous pouvez faire appel à un expert-comptable pour cela, ou utiliser une application qui automatise cette télédéclaration. “Déclarer ma location meublée” est une application clé en main et intuitive qui vous aide à centraliser votre comptabilité et à automatiser vos déclarations d’impôts LMNP.

Passionnée et diplômée de lettres, l’écriture a toujours fait partie intégrante de sa vie personnelle et professionnelle. A ce jour propriétaire de plusieurs blogs et magazines dont elle produit les contenus, elle est en capacité de traiter et de rédiger sur toutes les thématiques.

A VOIR AUSSI

Comment choisir le meilleur cabinet d’expert-comptable adapté à vos besoins

Dans l’environnement concurrentiel actuel, la comptabilité et la gestion fina…