Si les grandes et moyennes entreprises gèrent la plupart du temps leur comptabilité en interne, les TPE-PME et les microentreprises, par contre, préfèrent souvent déléguer leurs travaux d’expertise comptable à des professionnels indépendants.

En effet, les artisans, commerçants, professions libérales, etc, n’ont tout simplement pas le temps ni les compétences de réaliser leurs bilans comptables. Ils veulent plutôt donner leur paperasse à gérer à des spécialistes, se couvrant ainsi contre les problèmes causés par leur manque d’information concernant les obligations de déclaration, les délais légaux et autres paramètres de la comptabilité financière.

Souvent, ils vont donc chercher un expert-comptable sur Internet, et notamment sur Google – d’où l’intérêt, pour les comptables, de lancer leur propre site web.

En nombre de clients potentiels, le marché des auto-entrepreneurs, des travailleurs individuels et des petites entreprises s’avère très important : la France actuelle compte en 2022 plus de 2,3 millions d’auto-entreprises (chiffres de l’URSSAF), et plus d’1 million de non-salariés sont déclarés en profession libérale.

Or la création de site Internet pour expert comptable ou cabinet d’expertise en comptabilité représente elle-même un métier à part entière, et cette fois ce sont les pros de la compta qui, n’ayant ni le temps ni les compétences, préfèrent déléguer à un prestataire de services.

Création de site d’expert-comptable : les facteurs importants

Si vous souhaitez faire réaliser votre site web par un informaticien, vous devez d’abord comparer les offres et comprendre les enjeux.

Voici quelques informations utiles pour vous orienter dans votre choix.

Le choix du système

En 2022, peu de sites sont faits “à l’ancienne”, en code HTML et CSS écrit à la main. L’offre des systèmes du type CMS (content-management system, système de gestion de contenus) est assez développée pour qu’on y trouve son bonheur.

Ces CMS, comme WordPress, Drupal, Joomla, Wix, permettent de créer un site assez facilement sans avoir à coder. Ils offrent une interface “wysiwyg” (what you see is what you get, ce que vous voyez est ce que vous obtenez) à travers laquelle même un utilisateur novice peut publier de nouvelles pages web, gérer des médias, étendre et paramétrer des fonctionnalités (newsletter, formulaire de contact, etc).

Parmi ces CMS, WordPress apparaît comme une valeur sûre puisque plus de 40% de tous les sites web du monde tournent déjà dessus.

Le choix du type de site

Il existe différents types de sites web qui correspondent à des besoins différents :

  • un site one-page n’a qu’une page et correspond à une carte de visite ou à une sorte de CV en ligne ; il peut servir comme outil de communication complémentaire (vous donnez à vos contacts une vraie carte visite avec l’url de votre site dessus, et ce site même minimal présente vos activités) mais ne permettra pas de capter du trafic depuis Google
  • un site-vitrine a plusieurs pages et s’avère d’autant plus utile qu’il contient un blog ou qu’il publie régulièrement des contenus spécialisés, qui représentent autant d’occasions pour vos futurs clients de vous trouver quand ils cherchent des infos sur des compétences spécifiques : la comptabilité des auto-entrepreneurs, les obligations légales concernant la facturation, les évolutions de la fiscalité des entreprises, etc
  • un site boutique permet de vendre des produits ou des services, en proposant des moyens de paiement électronique

Le problème du référencement

Créer un site Internet ne suffit pas. Google a déjà indexé plus de 2 milliards de sites et 130 milliards de pages web. Pour avoir du trafic et de la visibilité, il faut réussir à battre la concurrence pour arriver dans le top 10 des résultats de recherche sur les moteurs de recherche, et ainsi obtenir des clics vers votre site.

Cela implique souvent une certaine expertise dans la rédaction web, qui elle aussi ne peut être assurée que par des professionnels de ce métier. Prévoyez donc un budget pour financer cette rédaction et divers travaux de référencement, dont des prestations de netlinking qui consistent à gagner des liens vers vos pages et articles.

Un aspect important est le référencement local : les gens vont souvent préférer chercher un expert-comptable qui exerce près de chez eux, et vont donc taper par exemple le mot-clé “expert-comptable Dijon” ou “cabinet d’experts-comptables Nancy” dans Google. Il faudra donc optimiser votre site pour bien se classer sur ce type de requêtes.

Les statistiques

Vous qui aimez les chiffres, vous voudrez probablement suivre régulièrement les résultats de votre site web en termes de fréquentation : surveiller les évolutions du trafic, le nombre de pages vues, la durée des visites, etc.

Pour ce faire, vous avez deux outils gratuits à votre disposition :

  • la Google search console permet de surveiller le trafic en provenance de Google et de voir comment celui-ci traite vos pages – cela permet notamment d’identifier des erreurs et des problèmes techniques
  • Google Analytics vous donnera un panorama de tout le trafic reçu vers votre site de comptable, quelle que soit sa provenance, et donc de savoir à quoi les internautes s’intéressent le plus

Ces infos vous permettront de mieux piloter votre projet et donc de gagner plus de clients ayant besoin d’expertise comptable.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Nos astuces pour vider la corbeille de son smartphone Android

Vous avez trop de fichiers inutiles et la corbeille de votre smartphone est pleine ? Vous …