Vol, vandalisme, cyberattaque, litige judiciaire… les travailleurs indépendants font face à de nombreux risques au quotidien. Pour mieux gérer les sinistres et limiter les conséquences, il est donc essentiel de souscrire des assurances professionnelles.

Les assurances professionnelles obligatoires

Certaines assurances sont obligatoires pour les professionnels indépendants.

La Responsabilité Civile professionnelle

La Responsabilité Civile professionnelle est obligatoire pour les professions des secteurs réglementés comme le droit, la santé, le tourisme, le bâtiment, etc. Cette couverture indispensable permet de couvrir les éventuels dommages que votre entreprise (salariés, locaux, machines, etc.) peut causer à des tiers (clients, partenaires, fournisseurs ou encore sous-traitants).

Il est possible de facilement souscrire une assurance dédiée aux professionnels en ligne auprès d’un assureur reconnu pour son sérieux. Afin de bénéficier d’une assurance RCP adaptée à vos activités, optez pour un organisme qui propose une large gamme de solutions professionnelles avec des garanties intéressantes. Pour une prise en main rapide et un accompagnement optimal, privilégiez un assureur qui dispose d’une expertise avérée dans le domaine.

L’assurance décennale

Également appelée garantie décennale, cette couverture est obligatoire pour les professionnels du bâtiment qui interviennent en qualité de « maître d’œuvre ». Elle est exigée pour les travaux de construction, mais également d’extension et de rénovation de bâtiment. L’assurance décennale permet aux professionnels d’être remboursés des éventuels travaux de réhabilitation nécessaires, sans attendre l’intervention d’une décision de justice. Elle vous couvre pendant 10 ans à compter de la livraison du chantier.

assurance professionnels protection

L’assurance auto professionnelle

Tout propriétaire de véhicule terrestre à moteur à l’obligation d’assurer son bien. Les travailleurs indépendants doivent donc couvrir leurs véhicules professionnels. À l’instar des particuliers, la protection minimale requise est la formule au tiers. Si votre activité vous amène à posséder de nombreux véhicules de travail, vous avez la possibilité d’envisager une assurance flotte automobile. Ce type de contrat vous permettra de réaliser des économies.

Quelles assurances est-il recommandé de souscrire ?

Même si certaines assurances ne sont pas obligatoires, elles sont toutefois vivement conseillées aux travailleurs indépendants.

L’assurance multirisque professionnelle

La formule multirisque professionnel présente généralement un bon rapport couverture-prix. Diverses garanties sont en effet proposées, qui sont le plus souvent étudiées et adaptées à la réalité des entreprises. Il est également possible de choisir des garanties optionnelles pour personnaliser la couverture aux besoins réels de vos activités. De plus, de nombreuses compagnies d’assurance proposent des offres multirisques professionnelles spécifiques par métier. Chaque assureur constitue sa propre formule multirisque, mais les garanties sont souvent similaires. Les plus courantes sont la responsabilité civile exploitation, perte d’exploitation, dommages aux biens, cyberrisque, protection juridique, etc.

La protection juridique

L’assurance PJ, bien qu’optionnelle, est particulièrement recommandée pour éviter de lourdes conséquences financières en cas de litige. Elle vous couvre dans le cas où un client, un fournisseur, un collaborateur, un patient ou tout tiers s’en prendrait aux intérêts de votre entreprise. En cas de litige, l’assurance protection juridique peut entre autres :

  • mettre à votre disposition l’information juridique appliquée à votre situation,
  • couvrir les honoraires de votre avocat,
  • offrir un accompagnement pour vos démarches administratives et judiciaires.

Cette garantie est généralement intégrée à une assurance multirisque professionnelle.

L’assurance cyberrisque professionnelle

Les cyberattaques sont de plus en plus fréquentes : en 2021, plus de 50 % des entreprises françaises en ont payé les frais. Les conséquences peuvent être dramatiques aussi bien pour votre société que pour vos clients. Une police d’assurance cyberrisque ou cybersécurité vous permet d’être couvert en cas d’attaque informatique, mais également en cas d’actes involontaires de vos collaborateurs, comme les mauvaises manipulations.

travailleur indépendant souscription assurance

Les assurances pour couvrir vos biens et vos locaux

En fonction de votre activité, il peut être indispensable de protéger votre local de production ainsi que votre matériel ou votre stock de marchandises. La protection des biens et locaux professionnels est une couverture intéressante pour maintenir la santé financière de votre entreprise au beau fixe. Un sinistre peut survenir contre toute attente et mettre à mal votre production ou empêcher vos collaborateurs d’accéder aux locaux. Cela a pour conséquence des pertes ou des manques à gagner importants.

L’assurance couvrira alors les préjudices d’exploitation (baisse de régime, retard de livraison, mévente, etc.) causés par votre bâtiment (toute l’installation) détérioré ou des machines hors d’usage. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une indemnité destinée à compenser votre perte de marge brute afin de reprendre rapidement votre activité. Les garanties les plus recommandées pour profiter d’une meilleure couverture sont :

  • explosion,
  • dommage électrique,
  • incendie,
  • dégâts des eaux,
  • bris de machines,
  • bris des vitres, etc.

Il s’agit d’une police généralement incluse dans les assurances multirisques. Vous pouvez toutefois demander un contrat spécifique si vous le souhaitez.

Comment protéger votre véhicule professionnel ?

Les offres de couverture auto sont nombreuses et leurs conditions varient d’un assureur à l’autre. Il est donc important de faire preuve de vigilance et d’éviter de souscrire l’une d’entre elles trop rapidement. Pour cela, il est indispensable de définir le niveau de garantie que vous souhaitez pour votre véhicule professionnel. Il s’agit notamment d’évaluer les garanties dont vous pourriez avoir besoin. Vous devez également fixer une marge pour le montant de la prime d’assurance. Pour un maximum d’économies, il est conseillé de mettre en concurrence plusieurs compagnies via un comparateur en ligne.

La plupart du temps, les comparateurs sont gratuits, rapides et sans engagement. N’hésitez pas à négocier les mensualités des cotisations. En fonction du nombre de véhicules professionnels à protéger, vous aurez une marge de négociation non négligeable. Si vous souhaitez assurer plus de 3 véhicules, il est fortement recommandé d’opter pour une assurance flotte automobile.

Enfin, la franchise est l’un des éléments auxquels il faut faire le plus attention dans cette démarche. Il s’agit du montant qui reste à votre charge en cas de sinistre. Plus ce dernier est élevé, plus le montant des cotisations est moindre et inversement. Il convient alors de trouver un juste équilibre. En tant que travailleur indépendant, il est donc important de souscrire les assurances adéquates, qu’elles soient obligatoires ou facultatives. Celles-ci vous permettront de pratiquer votre activité en toute sérénité.

Les commentaires sont fermés

A VOIR AUSSI

Pourquoi suivre une formation en management ?

Une formation en management s’impose pour tout leader souhaitant rendre performante et con…