Pendant longtemps, les entreprises, en l’occurrence les PME et les TPE, ont connu des difficultés de trésorerie. Ces difficultés sont liées pour la plupart au retard de paiement de leurs créances. Ce qui met en péril leur finance et leur autonomie financière. Cela s’est accentué avec la crise financière observée partout et en France. Pour accompagner les entreprises dans leurs difficultés financières, le système d’affacturage s’est davantage développé en France. De façon générale, l’affacturage est un outil de financement qui présente de nombreux avantages. Cependant, est-ce une solution efficace pour la préservation de la trésorerie des PME et TPE ?

L’affacturage : de quoi s’agit-il ?

L’affacturage est une solution de financement particulièrement en vogue auprès des PME et TPE en raison de leur faible niveau d’autonomie financière. C’est un système par lequel l’entreprise ayant le besoin transmet la gestion de son poste client à une société d’affacturage.

La mission de celle-ci est d’assurer le financement des dépenses de la société et de se prémunir contre les risques d’insolvabilité des clients débiteurs. L’affacturage a un fonctionnement souple, car dès lors que les factures sont cédées, l’entreprise obtient un financement en quelques jours. L’avantage ici pour les entreprises est qu’elles ne doivent plus attendre l’échéance pour avoir de ressources disponibles.

affacturage

Au sein des entreprises (PME/TPE), le flux de trésorerie est l’une des premières causes de difficultés. En effet, les petites entreprises ont du mal à prévoir leurs revenus et leurs dépenses. Cela se justifie par la surestimation des entrées de fonds et la sous-estimation des dépenses. Outre cet aspect, les PME et TPE n’ont presque pas de réserves de trésorerie lorsqu’elles doivent faire face aux dépenses imprévues.

L’affacturage est aujourd’hui très apprécié des entreprises françaises, en particulier les PME et les TPE. Selon les résultats d’une enquête publiée par l’Association des Sociétés Financières, l’affacturage est l’une des meilleures sources de financement pour les entreprises à court terme. Selon le dispositif, il existe différentes formes d’affacturage : l’affacturage classique, l’affacturage confidentiel, l’affacturage full et l’affacturage inversé.

Quels sont les avantages liés à l’affacturage ?

Les avantages offerts par l’affacturage sont énormes :

  • Le financement s’obtient sans délai, ce qui est un atout pour la trésorerie : bénéfique pour les entreprises qui vendent des biens ou services avec un mode de paiement à crédit ;
  • La protection des entreprises contre les risques d’impayés en cas d’insolvabilité. En effet, l’affacturage offre une assurance contre le risque d’impayés des clients ;
  • Les sociétés d’affacturage disposent d’une forte expertise en ce qui concerne la gestion de poste client ;
  • L’affacturage est un système de financement qui offre un gain de temps aux entreprises, et celles-ci pourront se consacrer aux activités importantes. Cette économie d’échelle vous permet de réduire les coûts financiers en diminuant les charges du personnel. De ce fait, vous supprimez les frais d’assurance.

Par ailleurs, l’affacturage est également un outil de renseignement commercial sans frais supplémentaires pour les entreprises. Les sociétés d’affacturage proposent généralement des solutions adaptées à toutes les entreprises. Pour en savoir davantage sur les solutions liées à votre métier, le site https://www.bibbyfactor.fr/ par exemple vous permet de connaitre tous les paramètres relatifs à l’affacturage.

En somme, l’affacturage est une technique fiable pour les entreprises, en l’occurrence les PME et TPE, pour leur faciliter la gestion de la trésorerie.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Aurélie Michel
Charger plus dans BUSINESS
Les commentaires sont fermés.

A VOIR AUSSI

Le défi de la manutention dans l’industrie alimentaire

Souvent perçue comme une activité assez floue et méconnue, l’industrie agroalimentaire rel…