La qualité de vie au travail (QVT) est devenue un enjeu majeur pour les entreprises qui veulent attirer et fidéliser les talents. Il est également un idéal que veulent conserver toutes les grandes boites qui souhaitent améliorer leur performance et leur image. Mais, comment s’y prendre pour mettre en place une démarche QVT efficace et adaptée à son contexte ? Si vous avez une entreprise et que vous avez les mêmes préoccupations, on se propose de vous donner des pistes pour y parvenir.

Quels sont les différents avantages qu’il est possible d’offrir à ses employés ?

La QVT ne se résume pas à offrir des avantages matériels ou financiers à ses salariés, même si ceux-ci peuvent contribuer à leur satisfaction. Il faut savoir que la QVT englobe bien plus. On peut citer par exemple des aspects plus qualitatifs comme :

  • le contenu du travail,
  • l’organisation du travail,
  • les relations de travail,
  • le développement des compétences,
  • la reconnaissance,
  • l’autonomie,
  • la participation,
  • l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, etc.

Selon vos besoins et vos attentes vis-à-vis de vos employés, vous pouvez proposer différents types d’avantages. Cela peut être un aménagement des horaires ou du lieu de travail. Ici, vous pouvez intégrer des temps de télétravail, de flex office, des horaires flexibles, etc. Cela peut aussi se résumer en la mise à disposition de services ou d’équipements facilitant la vie quotidienne. Installer une crèche, une salle de sport ou un espace détente peut être une excellente idée. Dans le même ordre d’idées, un service de conciergerie peut pratiquement améliorer le quotidien des employés.

Un autre type d’avantages à proposer est la mise en place de systèmes de rémunération et de reconnaissance équitables et motivants. On peut catégoriser ici tout ce qui relève des primes, des bonus, des augmentations salariales, des feedbacks réguliers, des marques de gratitude, etc. Une bonne idée est par exemple de mettre en place une billetterie CSE unique. Ceci boostera assurément vos employés.

D’autres avantages peuvent être mis en place simplement. Il s’agit :

  • Des dispositifs favorisant la santé et la sécurité au travail, comme la prévention des risques professionnels, la promotion des bonnes pratiques, le soutien psychologique, etc.
  • Des actions visant à renforcer le sentiment d’appartenance et la cohésion d’équipe, comme des événements conviviaux, des activités ludiques, des projets solidaires, etc.
  • Des mesures encourageant la montée en compétences et la mobilité interne, comme des formations, des tutorats, des entretiens professionnels, des passerelles entre métiers, etc.

Les étapes à respecter pour la mise en place d’une bonne stratégie QVT

Pour que la QVT soit efficace et pérenne, il ne suffit pas de multiplier les initiatives ponctuelles ou de copier ce qui se fait ailleurs. Il vous faut, au contraire, construire une stratégie QVT adaptée à vos salariés. Voici les étapes clés pour y parvenir !

Faire un diagnostic partagé de la situation actuelle

Il s’agit d’analyser les forces et les faiblesses de l’entreprise en matière de QVT, en s’appuyant sur des indicateurs objectifs. On peut citer comme indicateurs objectifs : l’absentéisme, le turnover, les accidents du travail, etc. Vous devrez aussi vous appuyer sur la perception des salariés.

Définir une vision commune et des objectifs opérationnels

À ce niveau, il faudra déterminer ce que vous entendez par QVT dans votre entreprise et quels sont les résultats attendus en termes de bien-être et de performance. Il faut ensuite décliner ces objectifs en actions concrètes et mesurables.

Mettre en œuvre le plan d’action

Réalisez les actions prévues dans le respect du budget et du calendrier définis. Il faut également impliquer tous les acteurs concernés (direction, managers, salariés, représentants du personnel, partenaires sociaux, etc.) et communiquer régulièrement sur l’avancement du projet.

Évaluer l’impact et ajuster le cas échéant

Ceci se résume à mesurer les effets des actions menées sur la QVT et sur la performance de l’entreprise. Ceci, en utilisant des indicateurs quantitatifs et qualitatifs. N’oubliez pas de recueillir les retours des salariés et d’identifier les points d’amélioration possibles.

Passionnée et diplômée de lettres, l’écriture a toujours fait partie intégrante de sa vie personnelle et professionnelle. A ce jour propriétaire de plusieurs blogs et magazines dont elle produit les contenus, elle est en capacité de traiter et de rédiger sur toutes les thématiques.

A VOIR AUSSI

Évènement professionnel : comment bien choisir sa tente de réception ?

Vous souhaitez organiser un évènement professionnel hors du commun ? …